ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

CINDY, la nouvelle comédie musicale de Luc Plamondon

L'événement au M.I.D.E.M 2002 : "CINDY", la nouvelle comédie musicale de Luc Plamondon

Lundi 21 Janvier, Palais des Festivals, Cannes.

Le Grand Auditorium était plein pour assister à la présentation mondiale en avant-première de "Cindy – Cendrillon 2002", le nouveau spectacle musical de Luc Plamondon et Romano Musumarra. Comme "Notre-Dame de Paris", Luc Plamondon (auteur) et Charles Talar (producteur) ont choisi le M.I.D.E.M pour lancer en avant-première leur nouvelle comédie musicale : l'adaptation du conte pour enfant : Cendrillon (voir à la fin de l'article...).

Luc Plamondon et Murray Head (qui assurait la traduction en anglais) nous ont tout d'abord résumé les différentes adaptations de Cendrillon (voir ci-dessous...) à travers le monde et à travers les âges. Puis Luc Plamondon a expliqué l'originalité de son adaptation : "ma version est transposée dans le monde moderne, sous la forme d'un opéra-pop, c'est-à-dire un spectacle musical complètement chanté et dansé, sur les formidables mélodies de Romano Musumarra, qui transcendent les rythmes des musiques du monde." (voir ci-dessous, l'interview de Luc Plamondon...)


Luc Plamondon et Murray Head nous ont ensuite présenté les chanteurs de ce nouveau spectacle."On va vous présenter onze chansons, ce soir, extraites de "Cindy", chantées par neuf personnages. Nous allons vous présenter les interprètes, et après, on va les laisser chanter..." La présentation commence par les deux demi-soeurs de Cendrillon. "C'est une surprise, ça fait pas longtemps qu'on les a choisi, c'est pour ça qu'elles ne sont pas dans le dossier de presse. Je leur ai même fait une chanson la semaine dernière pour qu'elles puissent chanter pour vous ce soir", lance t'il aux journalistes. Les deux demi-soeurs seront interprétées par Carine ("qui n'a pas gagné Star Academy, mais qui a gagné un rôle dans "Cindy",comme le souligne Plamondon avant de rajouter : "J'espère que ce sera un conte de fées pour elle"), et une chanteuse d'origine algérienne, très connue en France : Assia. Pour jouer leur mère, qui est la belle-mère de Cendrillon, "que j'ai imaginé en ex-reine du disco", une star canadienne : Patsy Gallant (qui tenait le rôle de Stella Spotlight dans "Starmania"). Pour jouer la vraie mère de Cendrillon, "j'ai choisi une fille du soleil. Elle est née à Marseille d'un père antillais, et d'une mère vietnamienne. C'était la chanteuse du groupe de Canal +, Lol" : Kristel Adams. Le petit copain de banlieue, amoureux de Cindy en secret, sera joué par Jay, ancien chanteur des Poetic Lovers.  Une autre ancienne de "Starmania" jouera la petite amie de Ricky : Judith Bérard. "Encore une chanteuse québécoise me direz-vous, mais attendez de la voir et de l'entendre !", lance Plamondon sur un ton ironique (NDR : Dans sa précédente comédie musicale, "Notre-Dame de Paris", on avait reproché à Plamondon de n'utiliser (presque) que des interprètes québécois. Les professionnels de la musique l'avaient même sifflé lors des Victoires de la Musique 1999). Celui qui joue le rôle de Ricky, le prince charmant, qui est une rock-star dans l'adaptation de Plamondon, est lui aussi un ancien de "Starmania" : Frank Sherbourne. Et enfin, celle qui va défendre le rôle de Cindy; "elle est très fière d'être tunisienne, et de jouer un premier rôle en France" : Laam. Dans la présentation des personnages, Luc Plamondon avait presque oublié Murray Head, qui joue le rôle du père de Cindy...   Après la distribution, passons à la comédie musicale en elle-même. La mise en scène sera assurée par Lewis Furey, qui avait (lui aussi) travaillé sur "Starmania", la chorégraphie sera de Martino Müller, qui avait travaillé sur "Notre-Dame de Paris", et les lumières de Alain Lortie, un ancien de "Starmania" et "Notre-Dame de Paris". L'album, enregistré au studio Méga (Paris) par Jean-Philippe Bonichon, sera en vente en février 2002. Il contiendra quinze chansons. Le premier single, "Un monde à nous" a été présenté au public présent. Le clip était diffusé en boucle sur un écran géant pendant 45 minutes. Pas de doute, j'ai eu le temps de l'apprendre par coeur ! L'atmosphère du clip résume bien le spectacle : Cindy rêve à un homme idéal, assise dans les escaliers de son HLM; et le prince charmant lui apparaît sur un écran géant, sous les traits d'une rock-star : Ricky. L'histoire de Cendrillon a vraiment été actualisée dans notre époque, comme je vous le disait plus haut : la musique et les décors utilisent la technologie actuelle. D'un point de vue musical, si vous avez aimé "Starmania" et "Les Dix Commandements", vous aimerez énormément "Cindy".

Tous les chanteurs présents ont chanté au moins un morceau. Le public a eu droit à un "showcase", c'est-à-dire à des extraits musicaux du spectacle, et non pas la totalité (il n'est d'ailleurs pas encore terminé...) Il n'y avait ni décors, ni costumes. Juste un jeu de lumières fabuleux. Sur le côté de la scène, fébrile, le producteur de ce gigantesque spectacle : Charles Talar. A la fin du spectacle, il s'est approché des premiers rangs et a lancé un "alors ?" interrogatif, pour recueillir à chaud les réactions du public.

Première réaction : tous les interprètes ont de très très belles voix. Mention Très Bien à Jay, ancien membre des Poetic Lovers, dont la voix est mise en valeur dans la chanson "Ma tour de Babel"; ainsi qu'à Frank Sherbourne qui a fait vibrer le public avec la chanson "Cindy". Sans oublier Laam, la star de la soirée, et son interprétation de "Rebelles".

Deuxième réaction : les textes ! C'est du Plamondon... avec des images et des tournures de phrases que seul un caribou du Grand Nord canadien peut comprendre !!! Sérieusement, pensez-vous qu'une phrase du style :"pour jouer les durs, on joue d'la batterie sur les poubelles", ou écrire une chanson qui s'appelle "Salaud" (interprétée par Judith Bérard) soit de bon goût... Le public jugera.

Quoiqu'il en soit, courez vite acheter le single ("Un monde à nous"), l'album (sortie prévue en février) et une place de concert. Le spectacle sera à l'affiche du 11 au 14 septembre 2002 au Zénith de Caen; puis à partir du 25 septembre 2002 au Palais des Congrès de Paris.

DISTRIBUTION


(voir photo de la troupe au complet)
Laam : Cindy (voir photo)
Frank Sherbourne : Ricky, le prince charmant (voir photo)
Murray Head : père de Cindy (voir photo)
Carine : demi-soeur de Cindy (voir photo)
Assia : demi-soeur de Cindy (voir photo)
Patsy Gallant : belle mère de Cindy (voir photo)
Kristel Adams : vraie mère de Cindy (voir photo)
Jay : meilleur ami de Cindy (voir photo)
Judith Bérard : top-model, petite amie de Ricky (voir photo)
 

MUSICIENS
Arrangements de Romano Musumarra & Kamil Rustam
Romano Musumarra : Piano & Claviers
Manu Katché : Batterie
Kamil Rustam : Guitares
Laurent Vernerey : Basse
Nicolas Neidhart : Synthés
Denis Benarrosh : Percussions
Jean-Philippe Bonichon : prise de son et mixage
Xavier Giorgi : assistant son - informatique
 

Les différentes adaptations de "Cendrillion"

Voici la présentation des différentes adaptations de "Cendrillion". Cette présentation a été faite par Luc Plamondon lui-même avant de nous présenter les chanteurs...

L'histoire de Cendrillion fait partie des traditions orales presque tous les peuples. La première version écrite a été trouvée dans la Chine ancienne au IXème siècle avant JC. Il existe une autre version à Rome au IIème siècle après JC, une autre à Naples au XVIème siècle. Puis, il y a eu le fameux conte de Perrault au XVIIème siècle français, et les contes de Grimm au XIXème siècle allemand.

Mais vous préférez peut-être l'opéra italien de Rossini "La Cindeterolla", ou le ballet de Prokofiev, ou la comédie musicale américaine de Rogers & Hammerstein, ... ou tout simplement le dessin animé de Walt Disney... Interview de Luc Plamondon

Comment est née Cindy ?

Après "Notre-Dame de Paris", j'avais besoin de légèreté, j'avais besoin de me retrouver dans le monde d'aujourd'hui. Je cherchais à transposer une histoire connue. J'avais pensé à Roméo et Juliette, mais les bonnes idées appartiennent à tout le monde ! Je me suis alors souvenu d'un projet qui me tenait à coeur il y a une dizaine d'années et que je voulais faire avec Michel Berger : adapter Cendrillon en cartoon chanté. J'ai ressorti mes carnets pour repenser cette idée sous forme de spectacle musical.

"Notre-Dame de Paris" était un roman de 600 pages qu'il fallait que je réduise à deux heures de spectacle. A l'inverse, Cendrillon est une histoire de trois pages que je dois transformer en deux heures de textes chanté. "Cindy" ne sera pas un conte pour enfant, je ne saurais pas le faire, de toute façon, les enfants viennent déjà voir mes spectacles en grand nombre !

Votre collaboration avec Romano Musumarra était déjà bien rodée ?

A chaque fois que nous avons travaillé ensemble, nos chansons, comme "Seul" pour Garou, "Je danse dans ma tête" pour Céline Dion, "Aime" pour Bruno Pelletier, ou "Laissez-moi revenir sur terre" pour Ginette Reno, ont été des n°1 soit au Québec, soit en France. Au départ pour "Cindy", je voulais faire appel à plusieurs compositeurs car la trame du show exige des musiques provenant de différents courants musicaux, comme le rock, la pop, le disco, la dance, le R&B, le rap, la salsa et même la gigue. Romano est un compositeur caméléon capable de fournir des mélodies originales s'inspirant de tous ces genres sans tomber dans le pastiche et de rendre le tout homogène par les arrangements.

En quoi est-ce important pour vous de retrouver d'anciens collaborateurs ?

J'ai voulu recréer une équipe gagnante avec des collaborateurs provenant de mes deux plus grands succès. C'est très rassurant de retravailler avec des gens que l'on aime. J'ai empêché Charles Talar de prendre sa retraite avec Notre-Dame, je ne vais pas m'arrêter là avec lui. Charles travaille comme les grands producteurs de Broadway, il supervise tout et s'y consacre vingt heures par jour.

Quant à Lewis Furey, en plus d'être metteur en scène, il est aussi musicien et connaît parfaitement les musiques d'aujourd'hui. Il sera un très bon interlocuteur pour Romano, pour qui la comédie musicale est un monde nouveau. Martino Müller, qui vient de la danse contemporaine est, pour sa part, très excité à l'idée de créer des ballets sur de la musique pop-rock.

Comment s'est déroulé le casting ?

Je n'ai pas fait d'auditions. J'ai comme d'habitude repéré des artistes connus et inconnus qui s'imposaient à moi dans tel ou tel rôle. A la différence des mes précédentes comédies musicales, "Cindy" est construit autour de deux vrais personnages principaux : Cindy et Ricky.

Laam en Cindy, c'était une évidence ! J'ai d'ailleurs ressenti la même sensation qu'avec Garou pour Quasimodo. C'est en visionnant une cassette du dernier show des Enfoirés que je l'ai remarqué. Quand j'ai vu cette véritable artiste capable d'être tour à tour drôle, glamour et bouleversante, j'ai demandé à la rencontrer. J'avais peur qu'elle refuse, mais quand je lui ai dévoilé le sujet du spectacle, elle a immédiatement dit oui, me révélant que ses amis la surnommaient déjà "la Cendrillon des cités".

Quant à Frank Sherbourne, qui interprétera Ricky la rock-star, je l'ai découvert en 93 pour "Starmania" à Mogador, spectacle où il a triomphé devant plus de trois millions de spectateurs. C'est un chanteur et danseur étonnant dans un physique de prince charmant. Le personnage de Ricky est un condensé de quelques stars du pop-rock qui ont marqué les trois dernières décennies. Il a toutes les filles qu'il veut, la gloire, le succès, un jet privé, des hotels de luxe, une fiancée top model, mais il n'a jamais trouvé l'amour.

Murray Head est un ami pour qui j'ai écrit quelques chansons. J'ai toujours rêvé de l'avoir dans un des mes spectacles depuis que je l'avais vu à Londres dans "Chess", puis dans son one-man show au Palais des Sports de Paris. Le rôle du père de Cindy est un rôle de charmeur qui lui va à merveille.

Patsy Gallant est une show-woman qui a passé sa vie sur les planches. A peine sortie du personnage tragique de Stella Spotlight, elle trouvera dans le rôle de la belle-mère l'occasion de conjuguer ses talents de danseuse, d'actrice comique et de chanteuse pop.

Judith Bérard est une créature magnifique, idéale pour le rôle de top-model. Elle a été la meilleure Cristal qu'on ait eue dans "Starmania", et une Jeanne d'arc très émouvante à Montréal. Elle me fait un grand plaisir de venir jouer dans "Cindy" au moment où sa carrière solo décolle en France.

Quant à Kristel Adams, elle sera déchirante dans le rôle de la vraie mère de Cindy. Elle m'avait éblouie lors des auditions de "Notre-Dame de Paris" et je lui avais promis de l'appeler un jour pour un rôle. C'est une voix de blues unique dans la chanson française actuelle. Et je pourrais dire la même chose pour Jay que j'avais remarqué dans les Poetic Lovers. Mais c'est en l'entendant improviser un soir au Club de l'Etoile que j'ai été frappé par son charisme et son feeling. Il joue le rôle du copain de banlieue, et amoureux de Cindy.

Pourquoi est-ce important que "Cindy" naisse au M.I.D.E.M ?

La présentation de "Notre-Dame de Paris" au M.I.D.E.M 98 nous a porté chance, tout en faisant découvrir à la profession quelques nouveaux talents qui sont devenus des stars. Avec Charles Talar et Georges Mary, mon manager, nous avons été tentés de renouveler l'expérience sur l'invitation de Xavier Roy. Je pense que le métier sera de nouveau surpris de découvrir d'autres jeunes artistes qui sont prêts à exploser.

Comment définiriez-vous votre nouveau spectacle : comédie musicale, opéra-rock ?

C'est en fait un opéra-pop, avec un premier acte construit comme un show pop et un second plus proche de l'émotion d'un opéra. Finalement on a choisit l'appellation "spectacle musical".

Après l'immense succès de "Notre-Dame de Paris", l'attente est énorme ?

Depuis que les gens savent que je travaille sur "Cindy", la phrase que j'entends le plus souvent est : "vous allez nous faire rêver avec votre Cendrillon !"

La "Cendrillon" de Luc Plamondon...

"Cindy" ? C'est l'histoire de Cendrillon transposée dans le monde moderne et racontée sur un ton tantôt émouvant, tantôt sarcastique. Cindy, une adolescente rebelle vit dans un pavillon avec sa belle-mère et ses deux demi-soeurs qui la traitent comme une servante. Le soir, elle s'enfuit retrouver ses copains de la cité avoisinante. Elle est le fruit d'une aventure de voyage entre un pilote de ligne d'origine irlandaise et une fille du soleil, qui a préféré abandonner son enfant pour pouvoir refaire sa vie dans son île. Pour donner un foyer à sa fille, le père de Cindy s'est marié à une femme divorcée, déjà mère de deux filles.

Le prince charmant se présentera sous les traits de Ricky, le rocker le plus adulé du moment, fiancé par la presse à une top model. Le soir où il donne un concert dans la ville de Cindy, son manager organise, pour l'anniversaire de Ricky, un after-show dans une boîte de nuit (Le Galaxy). La belle-mère et les deux soeurs snobinardes réussissent à se faire inviter. Cindy les envie. Mais c'est sans compter sur un personnage inattendu qui jouera le rôle de fée dans sa vie ...

N'oubliez pas, l'album sort en février, et le spectacle sera à l'affiche du 11 au 14 septembre 2002 au Zénith de Caen; puis à partir du 25 septembre 2002 au Palais des Congrès de Paris. Commencez à réserver vos places dès à présent...

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 18.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés