ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

XII Alfonso : This is (Musea)

XII Alfonso : This is (Musea)

Le progressif hydrophile, vous connaissiez? Moi non plus, jusqu’à l’écoute de «This is», du groupe bordelais XII Alfonso. Cet album enregistré live (bien que le public en soit quasi absent) évoque un large espace imaginaire, d’où le stress est banni, où calme et volupté règnent sans partage, non sans majesté et mysticisme par moments.

Le rock progressif de XII Alfonso, largement instrumental, hérite surtout de celui des 70’s, avec du rab’ de Mike Oldfield, deux morceaux plus médiévaux («La dame de Mantoue» et «Chanson de trouvère», de et avec Vital Duo) et des passages folk («Heath»). Pour la petite histoire, sachez que Dan Ar Braz était venu poser quelques accord sur l’album «The Lost Frontier» (1996), dont la plupart des morceaux de ce live sont issus, puis à nouveau sur «Odyssés» (1999), de même que Mickey Simmonds (Fish, Camel, Oldfield), revenu encore sur «Claude Monet» (2001).

XII Alfonso n’est donc pas vraiment un combo de débutants. Sa formation remonte à 1988 et sa première trace discographique fête son dixième anniversaire. «This is», bien que sorti en 2003, a en fait été enregistré en 1998, lors de concerts en France et au Mexique.


Mais pourquoi diantre le qualifier d’album de progressif hydrophile (et non pas hydrocéphale, car ce progressif là n’a pas la grosse tête)? D’abord parce que je n’ai pas trouvé mieux que ce qualificatif un peu stupide, je l’admets. Ensuite et surtout par la sensation de se coucher sur un matelas de coton moelleux que procure cette galette. Economie (mais pas « simplisme ») dans la composition et l’instrumentation -parfaitement maîtrisées-, morceaux étirés : la musique de XII Alfonso sait prendre son temps (78 minutes au total!) et, assez cinématographique, procède par fondus.

Le groupe s’appuie par ailleurs sur un sens certain de la mélodie douce et sur la voix de Caroline Lafue, belle et puissante, qui tend vers une espèce de lyrisme pop (sans dégouliner).

Pour rester dans la comparaison avec le grand écran, ce n’est pas tourné à l’américaine avec des changements de plans toutes les cinq secondes. On a plutôt l’impression de paysages brumeux, de visages filmés en plans fixes -dont on doit se pénétrer pour trouver la singularité- ou avec de lents mouvements circulaires de caméra.

Le reproche évident est que tout cela pourrait apparaître soporifique, surtout pour le béotien en progressif, égaré en ces terres doucement vallonnées, où les gorges profondes ne succèdent pas aux pics himalayens à grands coups de breaks et de contre-breaks. Il est vrai que les tous derniers morceaux, vraiment très cools, donnent un final un peu ramollo. Et que l’ensemble aurait gagné à proposer plus de contrastes.

«This is» reste toutefois un album de fort bonne facture, sans esbroufe, à l’écoute duquel il faudrait vraiment être de très méchante humeur pour ne pas prendre de plaisir.

http://www.progressiverockbr.com/xiialfonso.html (site officiel)
http://www.musearecords.com (mp3 en écoute à la section «online store»)

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 19.01.2004

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés