ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Dany Brillant ‑ La Dolce Vita

Dany Brillant - La Dolce Vita

        Il s'est passé quelque chose de magique lors de cette soirée du 26 mars 2002... Ce soir-là, Dany Brillant était en concert au Palais Nikaïa, à Nice. La production avait réservée la moitié de la salle, mais on arrive timidement à 3500 personnes. Toutes les tranches d'âge sont représentées, avec une prédominance de la génération "thé-dansant". Moi qui croyais assister à une soirée ringarde, j'allais bientôt être agréablement surpris !        Pour son cinquième album, Dolce Vita, Dany a choisi de nous transporter en Italie, à Rome très exactement. Pour coller à l'atmosphère de l'album, il fait son entrée sur une vespa (l'utilitaire à deux roues préféré des italiens...), vêtu d'un costume "à l'italienne", et commence son tour de chant par une chanson, en italien, extraite de son dernier album :"Tu vuo' fa l'americano". A la fin de cette chanson, Dany pousse même jusqu'à s'adresser au public... en italien... Il est vrai que nous ne sommes qu'à une trentaine de kilomètres de l'Italie, ici à Nice, mais bon... Vous aurez donc compris que Dany Brillant est tombé amoureux de ce pays...        Le public niçois semble congelé. Il ne réagit presque pas aux blagues (douteuses parfois) de Dany, et ne chante quasiment pas. Heureusement, Dany Brillant a une recette pour les réchauffer un peu. En premier lieu, il descend parmi le public dès la première chanson... Tout le monde se lève pour Dany, et essaye de l'approcher. Ca commence à chauffer. Mais lorsque ce dernier revient sur scène et entame "Viens à Saint Germain", la salle lui est acquise. Surtout que Dany ne s'arrête pas là, il ne laisse pas les gens s'asseoir et enchaîne sur "Y'a qu' les filles qui m'intéressent". Ca y est, la soirée est lancée !        Le concert ne sera qu'une succession d'ambiances. L'Italie, Cuba, St Germain-des-prés, mais aussi la Tunisie. Autant d'ambiances qui ont bercées Dany tout au long sa carrière. D'ailleurs, en parlant de bercer, c'est l'heure de la ballade : "Dors", qu'il dédicace à sa fille. Après ce moment calme, on repart : "Garde la danse" (aux couleurs indiennes...), "Quand le jazz"...

        C'est maintenant l'heure de l'intermède comique. Dany et son percussionniste préféré, François Constantin, parle d'une certaine presse...   aurait appris dans "Voilou" que Dany sortait avec Loana... Ce sketch n'est qu'un bon prétexte pour fustiger, en vrac, la presse people, le loft 1 et 2 (Dany lance au public qu'il a fait le casting pour Loft Story 2, mais il n'a pas été pris : il n'était pas assez con...), les journalistes qui ont critiqué "ses textes niais et son physique de chanteur d'orchestre"... La morale de cet intermède comique est donnée par la chanson "Si tu suis ton chemin".        Après une autre chanson lente, "Dieu", la fin du spectacle va être époustouflante. Dany enchaîne ses tubes, et le public se réveille enfin !! C'est parti pour "Suzette", "Quand je vois tes yeux", "Toi et moi"... que le public connaît sur le bout des doigts. Dany redescend parmi le public et demande aux filles ce qu'elles regardent en premier chez un homme... Les yeux, car "Tout est dans les yeux". Lors de cette chanson, le public va réellement se déchaîner ! Surtout lorsque Dany demande aux filles de monter sur scène. C'est alors plus d'une centaine de filles qui le rejoignent. Le service d'ordre est débordé, mais l'atmosphère reste chaleureuse...        C'est maintenant l'heure des rappels. Dany interprète deux chansons extraites de son dernier album : "Tant qu'il y aura des femmes", et "Dans les rues de Rome" (dont l'atmosphère rappelle les petites villages italiens ...). A la fin du concert, c'est assez inhabituel pour être signalé, Dany Brillant présente longuement les musiciens, et les techniciens. Bonne chose, il ne se la joue pas "star", comme certains. Pour lui, sur scène, tout le monde est égal...

Quelques points négatifs :
1. Dany est atteint du syndrome "Patrick Bruel"... Persuadé que le public connaît par coeur ses chansons, il dit un mot, et attend que les gens continuent la chanson... Le seul petit problème, c'est qu'on n'est pas à Bercy... Et on entend tout juste les 1500 personnes qui chantent...
2. Dany est atteint du syndrome "Etienne Daho"... Il bouge tellement qu'il en oublie de chanter. Résultat ? Sur la majorité des chansons, on ne comprend que deux mots sur trois... Dommage !
3. Le pianiste et le bassiste qui essayent de faire les choeurs ...
4. A quelques années près, les musiciens auraient pu accompagner Maurice Chevalier. En clair, ils ne sont pas tous de la première jeunesse...

Quelques points positifs :
1. Le jeu de lumières, très intimiste. On a en effet disposé des réverbères sur la scène, ainsi que des lumières rouges pour éclairer les rideaux... On se croirait à l'Olympia.
2. Le musicien italien qui se trouvait côté cour. Ce dernier alternait les instruments jouées à la perfection. Passant du trombone, à la guitare, au violon, et surtout, à la mandoline...
3. François Constantin aux percussions et à la direction d'orchestre. Ce musicien, très connu par les parisiens fréquentant "Le baiser salé" est un des meilleurs percussionnistes français, à l'heure actuelle. Doté d'une musculature digne d'un Bernard Lavilliers (oh non, je n'aimerais pas être un tambourin entre ses mains !), il faisait déjà partie des musiciens qui accompagnaient Dany lors de sa précédente tournée. Pour la tournée "Dolce Vita", Dany a changé tous ses musiciens sauf lui. Du coup, il se retrouve chef d'orchestre... Belle promotion !


DISCOGRAPHIE :
1991 : C'est ça qui est bon
1993 : C'est toi


1996 : Havana
1999 : Nouveau jour
2001 : Dolce Vita


 

Site officiel :  http://www.danybrillant.com

Merci à Columbia (Sony Music)...

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 01.04.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés