ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Dirty Three ‑ She Has No Strings Apollo

Dirty Three - She Has No Strings Apollo
(Cooking Vinyl / Naïve)

De la musique instrumentale qui ne soit ni du jazz, ni de l’électro, mais bien du rock indé et progressif, c’est assez rare pour être remarqué. Un trio original forme ce groupe australien hors normes : Mick Turner (guitare), Warren Ellis (violon) et Jim White (batterie). On est ici à mille lieues d’une pop mielleuse aux accents hip hop ou d’une énième copie vaguement rebelle d’Offspring ou de Greenday. Car quand on parle de musique indé, on a vite un arrière-goût de retour aux années 90. Il ne faut cependant pas oublier que Placebo est un produit du rock indé.

Accessible, populaire frais, jeune et branché. Tous ces adjectifs sont autant de qualificatifs qu’on peut immédiatement écarter quand on pose l’album dans la platine. Peu importe, un peu de changement ne fait de mal à personne. On laisse tourner les titres sans trop savoir où on en est, on laisse emporter dans un monde qu’on connaît mal, on commence à prendre goût à cet univers parallèle…

Ce genre d’effet, peu de groupes sont capables de le produire. Si on tient absolument à trouver un point de comparaison, on peut alors laisser traîner sa mémoire du côté de Mogwai en pensant aux essences vaporeuses qui émanent des morceaux. Dirty Three a pourtant un côté plus mélancolique et moins conceptuel que les gizmos. Plus roots également, en raison sans doute du violon qui n’hésite pas à nous rappeler à travers son jeu que rien ne s’obtient sans souffrances. Les adeptes de Louise Attaque et de Tarmac apprécieront.


Cet album aux allures de road-movie en laissera sur le bord de la route. Mais peu importe, il en est de même pour tous les artistes qui ont quelque chose à dire. Mature, c’est évident. Une confiance en soi obtenue au fil de leurs cinq albums précédents et de la propre expérience de chaque musicien. Ce sera Nick Cave pour Warren Ellis. On comprend un peu mieux ces relents mélancoliques qui hantent chaque titre.

Il ne faut cependant pas chercher à tout prix à classer un groupe quand celui-ci s’y refuse. Tout ce qu’on peut dire sur cette nébuleuse peut se résumer en quelques mots : musique intemporelle sans début ni fin, envolées lyriques. Mais ce qui caractérise finalement le mieux cette musique serait un terme utilisé en musique contemporaine : l’élan statique. On a l’étrange sensation que tout s’arrête autour de nous, et cela malgré la succession des notes et la conscience que le temps défile. On ressent d’ailleurs ce même genre de sensation lorsqu’on écoute une œuvre de Steve Reich ou de Philip Glass, compositeurs de musique minimaliste. Le temps est redéfini et les minutes peuvent paraître des secondes. En fait, si on ne devait penser qu’à un groupe pour donner une idée de ce qu’est la musique de Dirty Three, ce serait sans hésitation Sigur Ros. Ce qui n’est pas rien.

Pour les amateurs de musique qui s’inscrit dans la durée, jetez-vous sur ce disque. Pour les autres, oubliez le temps d’un album que vous avez une dizaine de rendez-vous qui attendent, que vous êtes en retard dans vos révisions ou que vous n’arriverez jamais à rendre votre travail à temps. Respirez et laisser vous aller. Vous verrez, ça fait un bien fou.

Site officiel : http://www.naive.fr

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 02.06.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés