ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

DVD Audio ou SACD ?

DVD Audio ou SACD ?

Si le MIDEM est l’occasion pour beaucoup de présenter leur dernière star faite maison, il permet surtout aux géants du disque de décider de l’avenir d’une part du contenu et d’autre part du contenant. Théâtre d’une véritable guerre médiatique, le salon a vu s’affronter deux nouveaux standards censés supplanter notre bon vieux CD qui est, il faut quand même l’avouer, un brin dépassé d’un point de vue technologique.

Le mot d’ordre est similaire dans toutes les bouches : multicanal. Mot barbare, terme de spécialiste en communication marketing pour nous vendre de l’air ? Que nenni ! Sous cette appellation se cache une notion étant en passe de devenir aussi familière que la stéréo, j’ai nommé le son Surround 5.1. Les amateurs de DVD connaissent déjà le sujet puisque une des principales avancées de ce support par rapport à la VHS se situe au niveau du son qui, si on possède le système adéquat, est diffusé sur cinq enceintes et sur un caisson de basses. Bien sûr, tout cela concerne la vidéo.

Le DVD Audio


C’est en se basant sur l’expérience du DVD vidéo que le DVD audio est apparu. Son de bien meilleure qualité (taux d’échantillonnage de 96 Khz et enregistrement 24 bits contre 44.1 Khz et 16 bits pour le CD), diffusion sur cinq enceintes (+ caisson) et présence de bonus vidéo sont les atouts majeurs de ce nouveau support. L’idée est d’autant plus séduisante que les lecteurs de DVD s’invitent massivement dans les foyers français (et étrangers également). Cela semble donc être le standard tout désigné pour diffuser la musique du futur… Sauf que les choses ne sont pas aussi simples. Le DVD audio n’est pas un DVD vidéo et si vous voulez bénéficier de la qualité sonore promise, il vous faudra vous procurer un lecteur acceptant ce nouveau format.

Pas de panique cependant, les possesseurs de lecteurs de DVD vidéo pourront quand même bénéficier d’un son enveloppant. En effet, le DVD audio possède plusieurs formats (leur nombre varie en fonction du DVD) : le format DVD audio bien sûr, mais également des formats DTS et Dolby Surround 5.1. Le son sera diffusé sur les cinq enceintes. La grande différence se situera au niveau de la qualité puisque le taux d’échantillonnage de ces formats n’est que de 48 Khz. Le DVD possède pour finir une piste PCM stéréo pour pouvoir être lu sur une simple chaîne hi-fi branchée au lecteur DVD.

Le SACD

Le Super Audio CD repose, quant à lui, sur une architecture radicalement différente. L’état d’esprit n’est pas le même puisqu’il est présenté comme le remplaçant du CD. Le son gagne en qualité mais également en dimensions puisqu’à l’instar du DVD Audio le son est diffusé sur cinq enceintes. Sony et Philips, instigateurs du standard, annoncent même la possibilité d’ajouter un contenu vidéo. Côté compatibilité avec les systèmes existants, le problème subsiste : pour pouvoir bénéficier de cette technologie, il faut acheter le lecteur approprié et brancher ce dernier sur un ensemble Surround.

Il est néanmoins possible de lire le SACD sur une platine CD classique, à condition que la mention "hybrid" soit indiqué sur la pochette. Au final, on se retrouve avec trois déclinaisons sur le même disque : SACD multicanal, SACD stéréo et CD classique.

Pas facile de s’y retrouver entre ces formats, leurs problèmes de compatibilité et les différents niveaux de qualité sonore possibles tendant à semer le trouble dans l’esprit du consommateur. De tout manière, ces querelles techniques ne font pas le poids devant l’argument de vente par excellence : le catalogue, ou quels artistes trouve-t-on sur quel support.

Sur ce point, il faut reconnaître que Sony a frappé très fort en proposant un nombre impressionnant de chanteurs ou groupes, en allant de David Bowie à Diana Krall en passant par les Rolling Stones ou Céline Dion. De son côté, le DVD audio se situe en retrait puisque les artistes majeurs sont moins représentés que chez les concurrents. Reste à savoir si ce retard va être comblé, ce qui relancerait la bataille.

L’avenir du disque semble être en train de se jouer avec l’apparition de ces nouveaux standards. Personne ne peut dire à l’heure actuelle qui des deux gagnera, tant les incertitudes sont nombreuses. Il faut également considérer que tout le monde ne possède pas de système surround. Ce dernier reste relativement onéreux et son installation demeure contraignante. Le passage au disque multicanal implique par conséquent une démocratisation de ces ensembles.

Le CD reste de toute façon une valeur sûre pour les années à venir, malgré son âge avancé. La solution réside peut-être finalement dans un support réellement hybride présenté lors d’une conférence à ce sujet : un DVD Audio également lisible sur une platine CD. Le concept est séduisant mais des problèmes de compatibilité subsistent selon les lecteurs. Il faudra encore attendre un peu pour en savoir plus. A suivre…

Sites : http://www.superaudio-cd.com
http://www.dvdaudiopreview.com

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 27.01.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés