ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Ms. Dynamite : A little deeper (Polydor)

Ms. Dynamite : A little deeper (Polydor)

La fin 2002 voyait débarquer un album un peu particulier. Car l’album soul/ r&b de 2002 ne venait pas de Lauryn Hill ou de Kelis, mais contre toute attente d’une jeune anglaise du nord de Londres. Flash-back sur un cd hors du commun…

Ms Dynamite, que sa mère connaît plus sous le nom de Niomi McLean-Daley vient de la scène UK Garage de Londres ; âgée de 21 ans, née d’un père jamaïcain et d’une mère anglaise, elle a su cette année s’imposer sur une scène pas forcément facile pour les jeunes demoiselles.

Et contrairement à ses consœurs d’outre atlantique, la miss ne balance pas son popotin au bord d’une piscine, en bikini et entourée de musclors chaînes au cou…et évitons de dire que Ms Dynamite, c’est de la bombe bébé, puisqu’elle n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.


Car en plus d’avoir un physique avantageux, la tête semble elle aussi bien faîte, avec des textes d’une rare clairvoyance. On a donc à faire là à un docteur Jeckyll / Miss Dynamite, une double personnalité aussi troublante qu’enthousiasmante.

Cet album est une petite merveille, pouvant réunir les amateurs de r&b, hip-hop ou de pop. La demoiselle, polie comme tout, se présente d’emblée sur l’album avec le morceau Dy-na-mi-tee. On sait alors à qui on a à faire sur les 15 morceaux que compte l’album : une femme indépendante (« I understand u love him and ur down / but that don’t mean u gotta be his clown » dans Put him out) et intelligente.

N’érigeant pas les biens matériels comme un but en soi (« Tell me how many Africans died for the baguettes on your Rolex ? » dans It takes more), et loin du machisme qui caractérise le milieu hip-hop, Niomi McLean-Daley a su donner une vraie personnalité à son double, un double mélancolique et en quête d’une vérité.

En écoutant une première fois l’album, on sera étonné par la construction sensée et la ressemblance qu’il peut y avoir avec Lauryn Hill. Mais il ne faut pas s’y tromper ; c’est un album bien personnel et elle a su bien s’entourer, avec notamment Salaam Remi qui produit l’album (lui même producteur des Fugees et D’Angelo).

Pour couronner le tout, elle a reçu le grand Mercury Music Prize, succédant ainsi à PJ Harvey, ce qui n’est pas rien. Mais c’est aussi un autre visage de l’Angleterre qui a émergé cette année, avec Ms Dynamite donc, mais aussi l’album de The Streets ; ils ont su donner un autre visage de Londres, avec une vision dure, juste, mais néanmoins empreint d’un humour bien anglais. Il faut aujourd’hui s’habituer à regarder les rues d’une autre manière, d’un regard peut être moins caricatural.

Préparez-vous donc à un avenir tout explosif !

Site officiel : www.msdynamite.co.uk

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 03.03.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés