ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Elfy : Lisa sans son étoile

Elfy : Lisa sans son étoile
(Capitol / Emi)

Lisa est une jeune fille d’aujourd’hui. Elle est le résultat de la collaboration d’Elfy et de Jay Alanski. C’est son histoire qui nous est racontée sur le premier album d’Elfy. Un album très original, qui nous permet de voyager avec chaque chanson entre surprises et étonnements.

Elfy à 26 ans, son enfance est marquée par une relative solitude. C’est par le biais des grands airs classiques que la musique va entrer dans sa vie. C’est en effet Mozart qui sera à l’origine de ses choix, elle veut devenir musicienne et aussi danseuse. Elle suivra pendant de nombreuses années des cours de piano. Et c’est encore toute jeune qu’elle fera ses premiers spectacles pour les membres de sa famille. Mais l’adolescence n’épargnera pas Elfy, elle laisse le piano et abandonne ses rêves de danse… Elle reste encore une fois très solitaire. Elle se tournera plus vers le chant et tournera également dans une sitcom.

Son premier album est donc réalisé suite à sa rencontre avec Jay Alanski (producteur et compositeur de l’album), présent depuis plusieurs années dans un genre plus électronique, il est aussi connu comme étant le parolier de Lio, Jil Caplan ou Alain Chamfort.


Séduit par les textes, il va permettre la naissance du personnage dont on va suivre le parcours : Lisa. Mais durant toute la durée de conception de l’album c’est une espèce d’icône qui va permettre à Elfy de se cacher dans l’ombre de son personnage. L’écriture va alors permettre à Elfy de s’ouvrir de plus en plus, et c’est au fur et à mesure du temps que le personnage va fusionner avec l’auteur.

Lisa arrive donc dans un monde décadent. Durant son enfance, elle ne trouve de réconfort que dans les mondes qu’elle s’invente. Puis elle va être confrontée à toutes les épreuves que la vie lui réserve : des soirées glauques, la perte d’une amie et aussi l’amour… De nombreux côtés sombres du monde actuel sont ainsi explorés par Lisa.

C’est un album qui ne peut pas lasser tant il nous entraîne dans des univers musicaux différents. Chacune des chansons veut illustrer un moment de la vie de Lisa, on évolue ainsi entre ballades, rap, chants religieux ou chœurs selon les humeurs de l’héroïne.

Une voix rappelant par certains moments celles de Vanessa Paradis ou Véronica Antico, vient se poser sur ces musiques qui réussissent à faire oublier qu’elles sont virtuelles. Je regretterais juste parfois quelques effets sur la voix lui font perdre quelque peu de charme.

Mais c’est surtout l’originalité qui surprendra et séduira à chaque tournant : des chuchotements pour le « Dialogue avec l’ange », un chœur d’enfant ou des répliques de films en guise d’intros. C’est donc une véritable originalité dans la chanson française qui mériterait d’être remarquée.

Certains morceaux m’ont vraiment charmé comme « Les astronautes et la princesse » où Lisa cherche à se réfugier dans ses mondes imaginaires. J’ai également apprécié « Qui prendra soin de moi » qui marque toute la solitude de Lisa. D’autres morceaux sont également remarquables mais ils gardent surtout leur charme dans le contexte de l’album, le « dialogue avec l’ange » dans son originalité et le dernier morceau « Tout est bien » qui raconte que Lisa va finalement se résigner à vivre sa vie.

L’album forme un tout, et les chansons ne sont pas à prendre individuellement, c’est finalement l’histoire d’une fille dans le monde d’aujourd’hui, de sa naissance jusqu’au jour où elle va accepter de vivre dans ce monde pas vraiment idéal. Un conte moderne, pas du tout proche des contes de fées mais peut-on aujourd’hui encore rêver aux contes de fées…?

Découvrez en vitesse Elfy dont l’album est sorti depuis le 26 Mars 2002.
Merci à Capitol (Emi) qui a permis la rédaction de cet article …

.  
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 30.09.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés