ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Florence : Poker Menteur (Columbia / Sony Music)

Florence : Poker Menteur (Columbia / Sony Music)

Je continue encore et toujours à croire que le talent n’est pas toujours proportionnel à l’exposition médiatique. Et c’est une nouvelle preuve que je vous propose de découvrir : Poker Menteur, l’album de Florence.

Vous n’en avez, pour la plupart d’entre vous, certainement pas entendu parler. Il est vrai que cet album est en train de passer complètement inaperçu dans le paysage musical actuel. Pourtant il mériterait vraiment de rencontrer plus de reconnaissance.

Il est vrai qu’au début de l’écoute de l’album, on peut se dire que le meilleur doit être gardé pour la fin. Les paroles sentent en effet un peu trop le déjà vu et entendu dans la catégorie cœur en détresse. Mais il ne faut surtout pas s’en arrêter là. Pour moi la vrai richesse de l’album vient par la suite, lors des différentes réécoutes des titres. On y trouve un petit côté rock et des paroles qui restent, dans l’ensemble, très justes. Une voix quelque peu originale qui ne joue pas avec les notes tenues à l’excès et qui apporte sa personnalité. Et c’est quand j’ai commencé à faire des comparaisons pour certaines intonations avec Dolores O'Riordan (chanteuse des Cranberries) ou avec Zazie (je vous l’accorde les deux ne sont pas si proches l’une de l’autre mais…) que j’ai commencé à réaliser la qualité du résultat.


La jeune et belle chanteuse prouve aussi ses talents d’auteur et de compositeur puisque de nombreux titres de l’album sont nés sous sa plume. L’autre pilier à l’origine de l’album est Pedro Camorosa qui signe une grande partie du reste de l’album. Mais d’autres noms, et pas des moindres, viennent se glisser aussi dans les coulisses de l’album. Deux titres sont signés Jacques Veneruso (qui a déjà collaboré avec Julie Zenatti, Garou, ou Cécilia Cara par exemple…). Ce dernier participe également à la musique et aux chœurs de certaines chansons. Autre patronyme qui ne laisse pas indifférent : J. Kapler (plus connu sous le nom de Robert Goldman, le frère de.. !) avec la chanson « Si demain ne sert à rien ».

Il faut admettre que tous les titres ne sont pas tous extraordinaires mais la majorité mérite véritablement d’être connus. La chanson titre de l’album, « Poker Menteur », est de très grande qualité aussi bien au niveau des paroles très justes (sur une société basée sur le bluff), que de l’interprétation. Et le duo « En attendant… » conclut l’album de la plus magnifique façon possible.

En conclusion : une très belle voix pour de très beaux morceaux dans l’ensemble. Cet album constitue donc un début très prometteur. Une très belle découverte que je vous invite à partager avec cet opus…

Encore une fois, c’est peut être sous le feu des projecteurs que l’on trouvera une nouvelle star mais pas forcement du talent. Alors je vous conseille vivement d’écouter cet album.

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.08.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés