ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Fred Hamm ‑ Psy 222

Fred Hamm - Psy 222

Guitariste depuis de nombreuses années, Fred Hamm avait déjà croisé la route d’AMB lors de la sortie de son premier album, opus à tendance franchement rock. Alors que certains l’avaient déjà rangé dans le tiroir des ersatz de Joe Satriani, il nous revient avec un disque aux ambiances tantôt funk, tantôt jazzy, empruntant le meilleur aux deux styles. Une véritable bonne surprise pour commencer l’année 2004. Rencontre avec un musicien éclectique.

Entrons directement dans le vif du sujet, parle-nous de ton nouvel album.

Cet album est sorti en novembre 2003. Il concrétise un an de travail. C’est surtout le résultat des rencontres que j’ai pu faire avec beaucoup de musiciens depuis quelques années.


Comment passe-t-on d’un album rock/hard rock à une production comme « Psy 222 » ?

Tout naturellement. J’ai toujours aimé tous les styles de musique. Je suis ouvert à toutes les fusions. Le premier album fait état d’une rencontre avec Pascal Mulot et Doudou Weiss qui sont plutôt issus du milieu du rock. C’est ce qui a défini l’orientation musicale des compositions. Mais j’adore également le funk, la fusion, le jazz-rock. Faire un tel disque était vraiment quelque chose qui me tenait à cœur. Finalement, je n’ai pas trop envie d’être cantonné à un seul style. Le premier album était rock, le second groove. Quant au troisième…

Tu parles de rencontres. Dis-nous en un peu plus…

Ce qui peut sembler être un petit groupe sur le disque est en fait une formation relativement importante, puisque onze personnes se partagent les titres. Tout le monde ne joue évidemment pas sur tous les morceaux. Ces rencontres se sont faites un peu au hasard, notamment quand je travaillais dans un magasin de disques. C’est là que j’ai connu Eric Frerejacques, harmoniciste des Hoochie Coochie Men. C’est d’ailleurs grâce à lui que « F.B.I. » sonne aussi bien.

J’ai également joué avec deux batteurs : Daniel Dray qui officie sur cinq titres, Laurent Tamagno, qui joue d’habitude avec Linkage et Mandrake, est orienté électro-jazz, ce qui convient tout à fait à cet album.

Eric Morgana est un bassiste de session qui me suit depuis cet album. C’est surtout un ami de longue date. C’est donc tout naturellement que je lui ai proposé de jouer avec moi.

Pascal Mulot et Doudou Weiss sont également présents sur cet album, bien que ce soit d’une manière détournée. J’avais gardé sous le coude des enregistrements d’impros jouées durant les sessions du premier album. Je les ai samplées et cela donne « Monsieur Bonsoir ». On peut donc dire qu’ils jouent avec moi.

Philippe Rosa, jazzman accompli, tient le saxophone sur deux titres. Quentin Benayoun, quant à lui, est venu jouer du clavier sur quelques morceaux. Il m’accompagnait déjà sur le premier album.

Tous viennent d’horizons différents. C’est cela qui donne une teinte particulière à cet album.

Comment vas-tu faire pour adapter ton projet à la scène ?

Un problème de disponibilité s’est posé pour beaucoup de musiciens présents sur le disque. Il a donc fallu que je trouve une nouvelle formation pour jouer tout ça sur scène. Par chance, Laurent Tamagno et Eric Morgana font toujours partie de l’aventure, Jocelyn Viallon, un jeune saxophoniste, prend la relève. Alban Charton va jouer mes parties de guitare afin que je puisse me consacrer aux samples, aux ambiances, aux voix… Guillaume Cadot va pouvoir enrichir les parties harmoniques puisqu’il joue de la trompette. Je recherche toujours un clavier mais je pense trouver sous peu.

J’ai envie que les concerts soient vraiment festifs, à la manière d’un Funkadelic ou d’un P-Funk, quitte à ajouter des danseurs et des danseuses pour le côté visuel.

Côté promotion, comment cela se passe-t-il ?

Mon disque est autoproduit. Je n’ai pas de label derrière moi pour prendre en charge les coûts de production. Je dois donc faire attention aux dépenses ! Pour la promotion, j’ai fait presser un stock de disques que j’envoie à la presse musicale nationale et locale. Toute publicité est bonne à prendre. J’ai également pu me faire entendre sur quelques radios. Etant donné que je m’occupe de tout, je ne peux pas tout faire en même temps. Après la promo, je vais démarcher les salles de spectacles et commencer à tourner un peu. A partir de mars, on va jouer dans les fnac.

Et la distribution ?

Idem. Je fais tout moi-même. Le disque sera disponible dans toutes les fnac de France d’ici peu, ce qui est déjà un bon début. Pour le reste, je suis en train d’y travailler.

Pourquoi ne pas choisir un label pour t’épauler ?

Tout simplement parce que j’ai été déçu par le passé. Certaines personnes n’ont pas tenu leurs promesses et m’ont fait perdre du temps et de l’argent. Je me donne donc six mois pour vendre moi-même mon album avant de me tourner vers les maisons de disques, le temps de me faire un pressbook.

L’avenir ?

Dans un premier temps, faire vivre cet album le plus longtemps possible. Ensuite, dans un futur plus lointain, monter mon propre label. On n’y est pas encore mais c’est une chose qui me tient à cœur.

Allez faire un tout sur son site. De extraits de son album sont à écouter.

Photo : Myriam Lopez

http://fredhamm2.chez.tiscali.fr

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 16.02.2004

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés