ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Garou : live à Bercy

Garou : live à Bercy

Après la diffusion par TF1, le samedi 13 avril, d'une émission spéciale "Garou à Bercy", qui reprenait les meilleurs moments des trois concerts que l'artiste a donné fin mars dernier, retour sur la soirée du 20 mars 2002y était...

            De son vrai nom Pierre Garrand, Garou fut surnommé ainsi lorsqu'il chantait la nuit dans un bar québécois "le Liquor store". Déjà de nombreux fans se réunissaient pour l'acclamer alors qu'il entonnait des blues et des rocks pendant des heures durant... Ses fans se sont aujourd'hui décuplés et Garou s'est tourné vers l'international puisque c'est devant un public de 12000 personnes qu'il s'est produit à Bercy le 20 Mars dernier.            A 20h30, le début de soirée avait déjà bien commencée. La première partie était assurée par une rockeuse québécoise, France d'Amour. Efficace et professionnelle, elle a chauffé la salle pendant près de 20 minutes.            A mon plus grand étonnement, aux alentours de 20h50, avant que le concert ne commence, Garou est venu remercier le public en se mêlant à lui quelques instants, saluant tour à tour chaque partie de la salle de Bercy : un geste amical et inédit pour un artiste de cette envergure. Le ton canadien était donné.            A 21h, le spectacle commença par la chanson "Je n'attendais que vous" dédiée au public et durant laquelle Garou termine à genoux, implorant son public et remerciant ses fans de lui être fidèle. Le spectacle se poursuit par "Au plaisir de ton corps", "la Moitié du ciel", "Demande au soleil" : quelques titres de son dernier album puis une série de reprises qu'il interprétait jadis au Liquor store avec son groupe de musiciens et ses choristes The intouchables. Garou est entré dans son spectacle. Il rie avec son public, le fait participer, le provoque aussi parfois, plaisante tant et si bien que lorsqu'il tente d'interpréter "Georgia", magnifique blues, il est pris d'un fou rire mi nerveux mi excité et pour cause...            Deux titres plus tard, l'introduction du duo "Sous le vent" débute lorsque lors du deuxième couplet Céline Dion apparaît sur scène en chair et en os après plus de 2 années d'absence. Le public lui fera une ovation comme il se doit : bras et pieds frappent en cadence : la surprise a fait son effet...            Mais Garou qui a l'habitude de toujours voir les choses en grand lors de ses concerts ne va pas s'arrêter là... Deux titres plus tard, il se lance dans une reprise qu'il avait interprété au concert des Enfoirés avec Patrick Bruel "On s'est aimés comme on se quitte". Soudain, le public à peine remis de l'émotion procurée par Céline Dion bondit de sa chaise pour acclamer Patrick Bruel en personne! Duo magique où les voix, le professionnalisme et la complicité sont en symbiose.            Trente minutes s'écoulent. Le calme est revenu. Garou se pose au piano pour interpréter "Que l'amour est violent", puis à la guitare pour chanter une autre ballade, présente ses musiciens, reprend "La dame de Haute Savoie" de Cabrel puis "Tomber" de Gerald De Palmas et celui-ci, troisième invité surprise monte à son tour sur la scène pour reprendre le refrain avec Garou en duo. Mais ce n'est pas tout. Céline récidive et poursuit la chanson de De Palmas en anglais (tube qu'elle a repris sur son album sorti le 25 mars)            Cette fois, après Céline Dion, Patrick Bruel et Gérald De Palmas, le public est scié. Le concert a débuté depuis 1 heure environ et l'euphorie est à son comble. L'éclairage, la technique, la polyvalence de Garou : tout y est.            La fin approche, Garou  transpire et donne le meilleur de lui-même, transcendant les invités VIP (Patricia Kass et Alizée) comme son public qui fait salle comble. Garou continue avec "Belle", la chanson phare de la comédie musicale Notre Dame de Paris à laquelle il doit son succès. Il la chantera en 3 langues (français, anglais et espagnol). On peut à ce moment apercevoir Céline Dion, discrète sur le coté de la salle chantant et dansant près de son mari René Angelil qui est aussi le manager de Garou.            Puis Garou fait mine de faire ses adieux, le public riposte, crie son nom. Garou revient en interprétant le "Monde est stone" puis "Seul" tube et titre de son premier album solo. Enfin, pour signer de sa patte d'artiste, Garou terminera son spectacle par "L'Adieu", chanson magnifique écrite par Didier Barbelivien et durant laquelle il versera quelques larmes avant de quitter la scène.
 


Site officiel : http://www.garouonline.com

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 27.05.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés