ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Jean‑Jacques Goldman : Un tour ensemble

Jean-Jacques Goldman : Un tour ensemble (Columbia)

Un nouveau live d’une des références de la chanson française, ça ne se manque pas. Et quand il s’agit de Jean-Jacques Goldman, il est vraiment hors de question de passer à côté.

Né en octobre 1951, Jean-Jacques Goldman a une carrière exceptionnelle que l’on ne présente plus. Ses parents immigrés juifs et militants communistes vont influencer les textes de certaines de ses futures chansons. Il fait ses premiers pas en musique dans la chorale municipale. Etudes et appel des drapeaux l’occupent jusqu’en 1975 où il créera le groupe Taï Phong qui publiera trois albums. Le groupe se sépare et il commence à travailler en solo : en 1981 sort Il suffira d’un signe et son premier album éponyme. Ce sera le premier tube à son actif. Un an plus tard, il sort son deuxième album qui amènera Quand la musique est bonne. Puis la machine se met en route pour ne se plus s’arrêter : Positif en 1984, Non Homologué en 1985. Ses rencontres successives l’amène à former l’inoubliable trio. L’album Fredericks Goldman Jones sortira en 1990. Il cherche ensuite toujours l’originalité : il chantera avec les chœurs de l’armée rouge en 1994 pour l’album Rouge (!). Il retourne vers une carrière solo plus classique en 1997 avec En Passant mais ne peut s’empêcher de redonner une nouvelle note originale. "Chansons pour les pieds", sorti en 2001, explore en effet tous les styles musicaux « dansants ». Il vend des milliers d’albums personnellement mais il écrit aussi pour Johnny Hallyday, Patricia Kaas, Céline Dion ou Khaled sous son propre nom ou sous divers pseudos. Il est aussi l’un des piliers permanents qui a répondu à l’appel de Coluche pour fonder la bande des Enfoirés au profit des Restos du Cœur.

Ses derniers albums nous ont depuis longtemps habitués aux packagings les plus originaux. L’artiste revendique en effet depuis de nombreuses années sa « haine » du boîtier plastique classique et trop banal. On se souvient des boîtiers métalliques ou des guitares qui ornent la pochette. Ce nouveau live n’échappe pas à la règle avec cette fois une série de diapos extraites du spectacle à regarder grâce à une visionneuse incluse dans le boîtier. Un très bel objet avant même d’avoir écouté une seule note.


Un concert de Goldman est toujours un événement et ce pour plusieurs raisons. En premier lieu car l’artiste à une relation très particulière avec la scène et le public. En effet les prestations sur scène l’attirent autant qu’elles lui font peur. Et il lui faut toujours un certain temps pour être convaincu de se présenter à nouveau au public. Mais le résultat est toujours très impressionnant. Pour cette tournée la scène permettait aux artistes de se retrouver au centre même d’un public de plusieurs milliers de personnes ou de s’élever et de finir le spectacle à l’horizontal au dessus des premiers rangs.

Au niveau musical, on retrouve une grande partie du denier album avec les désormais incontournables "Ensemble" et "Les Choses". Certaines chansons sont toutefois à redécouvrir à l’image de "Tournent les violons". Cette dernière jouit d’une interprétation complètement différente ("médiévale" en fait…) de la version studio qui bénéficiait d’un orchestre complet de cordes. Cette fois c’est Jean-Jacques Goldman lui-même seul au violon qui s’y colle, ce qui lui a demandé un véritable entraînement quotidien pour maîtriser à nouveau l’instrument. Mais on retrouve aussi de grands classiques des albums précédents comme "Envole moi", "Encore un matin" ou "Né en 17 à Leidenstadt". On a aussi la joie de trouver ou de découvrir pour les plus jeunes des titres moins connus comme "Petite Fille".

On sait que l’attitude du chanteur lors de ses concerts est très loin de l’image que l’on peut s’en faire par ses apparitions en promotion. Et il le prouve encore une fois de plus avec des transitions entre les chansons qui frisent parfois le comique. Il entretient une parfaite relation avec son public. Le début du spectacle est en effet une répétition générale pour les choristes occasionnels d’un soir que sont les spectateurs.

Il faut bien sûr prendre en compte qu’il est loin d’être facile de rendre compte d’un spectacle en ne présentant qu’une version audio. Néanmoins cet album live permet de revivre les grands moments de ce magnifique spectacle. Notamment l’émouvant hommage à Carole Frédericks (sur "Juste après" et "Nuit") où l’on sent toute l’émotion du public.

C’est l’enregistrement d’un spectacle exceptionnel que nous offre encore Jean-Jacques Goldman. Seul bémol, il rend encore plus impatient de découvrir la version DVD qui devrait sortir avant la fin de l’année.

Jean-Jacques Goldman : Un tour ensemble

CD 1

1 - Je marche seul


2 - Répétitions
3 - Nos mains
4 - Petite fille


5 - Encore un matin
6 - Poussière
7 - Je voudrais vous revoir


8 - Juste après
9 - En passant
10 - Veiller tard

CD 2

1 - Flûtiau et violon approximatifs


2 - Et l’on n’y peut rien
3 - Tournent les violons
4 - Ensemble


5 - On ira
6 - Les choses
7 - Né en 17 à Leidenstadt


8 - C’est pas vrai
9 - Présentation des musiciens
10 - Nuit


11 - Envole moi
12 - Puisque tu pars


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 21.07.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés