ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

April March : Triggers

April March : Triggers (Tricatel/Naïve)

Nous le savons tous: les américains sont des imbéciles mangeurs de hamburgers, et nous autres français sommes de pauvres intellectuels hautains et prétentieux. Entre maîtres du monde et donneurs de leçons, on pourrait bien dire des choses en somme, surtout à l’heure actuelle, où comme au casino, rien ne va plus.

April March est américaine, et elle aime la France. Bertrand Burgalat est français et il travaille avec April March. Tout va bien alors, et ce dans le meilleur des mondes.

Triggers n’est pas un disque comme les autres, il est multi référencé. Pour faire court et pour éviter trop de noms, on peut dire qu’April March, c’est un peu Petula Clark au pays de Jean-Jacques Perrey. Il y aussi du Stereolab et du Broadcast dans cet album. Bref, beaucoup de noms, mais qui ne vous disent pas forcément ce qu’il en est de cet album. En tout cas nous sommes loin de la mouvance new-yorkaise actuelle, des Strokes aux Kills, des Yeah Yeah Yeahs aux Libertines… Ici, bienvenue dans la candeur pop, miel et sucre mélangés.


Comme vous l’avez sans doute constaté, vues vos années d’anglais, April March est un pseudonyme (tout comme l’est Tom Novembre, mais pas Victoria Abril…); de son vrai nom Elinor Blake, californienne née en 1965 (c’est-à-dire qu’elle a bel et bien baigné dans les sixties), elle est animatrice et scénariste du dessin animé Ren and Stimpy. La belle américaine a rencontré Bertrand Burgalat en 1996, fondateur du label Tricatel (qui a déjà produit Valérie Lemercier ou Michel Houellebecq entre autres….), et en 1998 sort le premier fruit de leur collaboration, Chrominance Decoder.

Aujourd’hui, cinq ans plus tard, voici Triggers.

Triggers qu’est-ce que c’est ? C’est autant la gâchette d’une arme, qu’une sorte de réaction en chaîne : une chose en entraîne une autre. Par exemple, une peinture va m’inspirer et va m’inciter à créer quelque chose de différent. C’est un peu comme ça que la jeune April March conçoit son travail et ses collaborations. Car elle ne veut pas travailler seule : elle doit partager, échanger pour créer.

Treize titres composent cet album. Entre instrumentaux (Résumé, Triggers), chansons en français (Le code rural, Le cœur Hypothétique…) ou en anglais (Up Above, There Is Always Madness…) April March nous offre un large éventail de chansons légères accompagnées d’un orchestre aux arrangements flamboyants.

N’y voyez pas forcément de la naïveté dans tout cela ; car même si on peut associer la musique d’April March à de l’easy listening, il faut savoir y déceler malgré tout la part de poésie qui s’y détache.

C’est un album à écouter quand le soleil pénètre dans vos appartements, quand le ciel est bleu et que les voitures klaxonnent au feu en bas de chez vous. Augmentez le son de votre platine et profitez seulement de la lumière naturelle pour vous échapper d’un monde bien trop bruyant. Avec April March, il faut se laisser emporter par la superficialité de la vie afin de mieux contrebalancer des dérives de la vie quotidienne. Comme si on pénétrait dans le monde d’Alice aux pays des merveilles, et qu’on aimerait nous aussi pénétrer derrière le miroir.

Car un miroir ne fait que refléter une image, alors qu’au delà, c’est un peu un monde idéal mais hélas imaginaire qui nous attend. Alors profitons du temps qu’il nous est imparti, avant que le ciel nous tombe sur la tête.

Site officiel : www.tricatel.com

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 07.04.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés