ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

En attendant le Jazz à Juan 2003 …

En attendant le Jazz à Juan 2003 …

Depuis de nombreuses décennies, la Côte d’Azur vivait une situation paradoxale. Un jour du siècle dernier, on avait décidé que la Côte n’accueillerait, pendant la période estivale, que de jazz, musique noble par excellence… Par conséquent, depuis les années 70, deux manifestations se battaient en duel. A ma gauche, dans le cadre idyllique de la Pinède d’Antibes-Juan-les-Pins, nous retrouvons le « Jazz à Juan », mondialement connu. A ma droite, dans le cadre non moins idyllique des jardins des Arènes de Cimiez, nous retrouvons le « Nice Jazz Festival ». Le combat était rude : les deux festivals se déroulaient en même temps, à trente kilomètres de distance. Cette année, ô miracle, les deux festivals ont enfin compris que leur lutte nuisait à leurs intérêts. Résultat : Leurs dates ne se chevauchent plus, et la programmation a été fortement améliorée…

A tout seigneur, tout honneur, nous débutons cette tournée des festivals par le plus vieux et le plus noble (mais aussi, et surtout, le premier par ordre chronologique…) : Le Jazz à Juan, qui se déroulera du 12 au 20 Juillet…

Quelques légendes du jazz ont fortement contribué à l’intérêt de la musique jazz sur la Côte, notamment Cole Porter et Sydney Bechett. Et c’est précisément en hommage au grand Sidney qu’en 1960, deux passionnés de jazz, Jacques Souplet et Jacques Hébey, ont créé, avec l’appui de la municipalité, le 1er Festival de jazz d’Antibes Juan-les-Pins. Le concept à l’époque était révolutionnaire. Pour la première fois, le grand public pouvait découvrir les principaux acteurs de cette grande saga qu’était déjà le jazz. Avec sur scène les héros en personne. De près. Et avec le plus beau décor qui puisse exister, sous les pins centenaires de la pinède Gould, face à la Méditerranée. Pari audacieux, certes, mais pari brillamment tenu. Depuis, dans l’histoire du jazz en Europe, il y a désormais l’avant et l’après Juan. Avant, le jazz en France se limitait à quelques apparitions sporadiques de Duke Ellington, Count Basie ou Ella Fitzgerald. Bien sur, il y avait les clubs, où l’on dansait au son des premiers microsillons naissants, mais la lumière du jazz, comme dit si bien Cocteau, fut longue à nous parvenir. Le premier "Jazz à Juan" fut à l’origine de nombreux autres festivals, qui essaimèrent dans l’Europe entière. Claude Nobs, inventeur de ce grand évènement qu’est Montreux, l’a dit lui-même: "Si je n’étais pas passé par Antibes, Montreux n’existerait pas".


Depuis 1960, Juan s’est imposé comme l’un de ces lieux légendaires où s’élabore la mémoire du jazz, mais aussi et surtout, où s’affirme son éternel renouvellement. Inutile de dire que la programmation est de très haut niveau. Jugez-en vous-même…

Tout commence la 12 Juillet par une soirée « funky jazz » dans laquelle le sax sera à l’honneur avec la belle Candy Dulfer (NDR : Souvenez-vous « Lilly was here », en duo avec Dave Stewart) et le plus célèbre et le plus déjanté des anciens saxophonistes du grand James Brown : le légendaire Macéo Parker. Le lendemain, c’est la soirée musiques chaudes, Jamaïca meets Cuba, pendant laquelle Stanley Beckford vous fera redécouvrir le mento, cette musique ancêtre du reggae, avant de laisser la place à celui que l’on surnomme le Nat King Cole cubain : Ibrahim Ferrer, et son big-band, le Buena Vista Social Club, de vingt musiciens. Le lendemain, jour de la fête nationale, ce sont les Haricots Rouges qui viendront fêter leurs 40 ans à Juan, et qui animeront la ville, tel un marching-band de la Nouvelle-Orleans.

Attention, ça monte… Car le mardi 15, les amateurs de jazz pourront apprécier deux pointures : Joshua Redman et Marcus Miller. Puis, ravis par cette belle soirée, beaucoup d’enter eux reviendront le lendemain pour admirer la révélation 2003 : Cécile Verny, qui fera la première partie d’une autre légende du jazz : Herbie Hancock, accompagné d'un trio de musiciens prestigieux, comme toujours, parmi lesquels on retrouve Bobby Hutcherson…

Et ça continue, le lendemain… Keith Jarrett, Jack deJohnette, Gary Peacock nous refont le coup de l’année dernière : le groupe s’est remonté pour l’occasion. Par conséquent, c’est leur unique concert en France. Le vendredi, c’est au tour d’Angélique Kidjo et Joe Zawinul, le maître de la fusion entre musiques folkloriques, jazz, funk et sonorités électriques, qui est de retour à la pinède avec son nouveau "Syndicate", de mettre le feu à la Pinède, avant de laisser la place, le lendemain, à Dee Dee Bridgewater et E.S.T, et de terminer en beauté avec Lucky Peterson, le nouveau roi du blues, protégé de Bootsy Colins, et Ike Turner, qui est en passe d'effectuer un come-back mémorable. Encensé par les professionnels du blues, on en viendrait même à oublier ce qu'il a fait subir à la jeune Anna May Bullock, devenue Tina Turner quelques années plus tard…

Cette année encore, le mythique festival de Jazz d'Antibes Juan-les-Pins surprend. Comment font-ils pour réunir autant de légendes vivantes sur la même scène ? C'est sans doute cela qu'on appelle le talent…

Visitez donc notre section "concerts" pour consulter la programmation complète…

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 23.06.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés