ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Jazz à Juan 2004 : demandez le programme

Jazz à Juan 2004 : demandez le programme

Depuis 1960, les fans de jazz de France et même du monde entier savent qu’un rendez-vous incontournable les attend chaque année. 2004 ne déroge pas à la règle puisque le programme dévoilé laisse présager du meilleur pour ce 44ème festival.

Une première bonne nouvelle : comme l’année dernière, les dates ne se chevauchent pas avec le festival de Nice. Les choses semblent désormais établies, pour le bohneur des mélomanes. Onze dates, onze concerts de très haut niveau. On pourra toujours reprocher aux organisateurs de ne pas pouvoir se passer de Keith Jarrett, mais il semble que les doléances des journalistes et des amateurs aient été entendues. Les artistes tournent, évitant une 43ème édition bis.

Samedi 10 juillet :


On commence avec une soirée-hommage consacrée à Count Basie. Miss Linda Hopkins & The Three Ladies Of Blues ouvriront pour le Count Basie Orchestra, histoire de nous rappeler qu’il y a cent ans est né ce qui allait devenir un des plus grands jazzmen du XXe siècle. Blues et swing mariés pour le meilleur…

Dimanche 11 juillet :

Comme le veut la tradition depuis des années maintenant, le premier dimanche du festival est réservé à une messe gospel qui sera musicalement célébrée par les Ladies Of Gospel. Joan Faulkner, Cynthia Utterbach et Joanne Bell, les mêmes Three Ladies Of Blues montées sur scène la veille, reprendront les micros pour un concert qui sera suivi religieusement.

Lundi 12 juillet :

On peut dire que le festival débute vraiment. Stacy Kent, chanteuse talentueuse qui commence véritablement à faire parler d’elle, va fouler la scène de Juan pour la première fois viendra défendre son septième album, The Boy Next Door . On attend beaucoup de cette étoile montante.

Déjà présent l’année dernière, le trio E.S.T. revient pour enfoncer le clou après une époustouflante prestation en 2003. Le jazz de demain dès aujourd’hui…

Mardi 13 juillet :

Soirée world-jazz avec l’Orchestra Baobab, de retour après plusieurs années d’absence. La voix de l’Afrique va se faire entendre avec cette formation que l’on croyait perdue mais qui, grâce à un certain Nick Gold (le Buena Vista Social Club, c’est en partie lui), va retrouver toutes ses lettres de noblesse.

Buena Vista encore et toujours avec l’Afro Cuban All Stars, mené par Juan Marcos Gonzalez. Tout un programme.

Mercredi 14 juillet :

Qui dit fête nationale dit feu d’artifice. En musique, s’il vous plait. La soirée va débuter par un guitariste manouche de talent, vu aux Révélations de Juan 2003, Yorgui Loeffler. Place ensuite au gagnant des Révélations 2004. Pour bien terminer la soirée et combler les fans de jazz manouche, Bireli Lagrène va s’inviter sur scène pour une prestation solo avant de rejoindre le quartet de Yorgui.

Jeudi 15 juillet :

Attention, retour aux sources ! Orgue Hammond au programme avec Jimmy Smith qui, du haut de ses 80 ans, va nous balader du côté du jazz mais également du blues.

Soul Music ensuite avec Solomon Burke qui promet un concert très dense et très… soul.

Vendredi 16 juillet :

Cela devient une habitude. Depuis quelques années maintenant, Keith Jarrett vient faire un tour sur la Côte et joue avec ses amis de toujours. Certains vont dire : "Encore !". À ceux-là, juste quelques mots : on parle de Keith Jarrett. On s’assoit et on écoute.

Samedi 17 juillet :

Qui donc programmer après Keith Jarrett ? Un inconnu de préférence. Soirée découverte avec le jeune Sonny Rollins, pour un concert unique en Europe, excusez du peu. On s’assoie et on écoute (bis).

Dimanche 18 juillet :

Brésil, guitare… On en rêve déjà. Raul Paz, "la relève", va ouvrir le bal, mélageant sans complexe tout ce qui lui passe par la tête… Tant de talent finit par énerver.

On enchaîne avec Gilberto Gil, délaissant les arrangements à la limite du bon goût pour revenir à une formation acoustique, un retour aux sources sous les pins, avec la mer en toile de fond.

Lundi 19 juillet :

Kurt Rosenwinkel. Encore inconnu de beaucoup, mais plus pour longtemps. Il suffit de regarder les sidemen : Joshua Redman, Brad Mehldau, Larry Grenadier et Ali Jackson. Un concert qui va nous réserver des surprises.

Un maître arrive sur scène : Ahmad Jamal va jouer. Rien de plus à ajouter si ce n’est que l’on y sera.

Mardi 20 juillet :

C’est presque une tradition depuis quelques années maintenant : on termine par du blues. Une chose est sûre, les programmateurs n’ont pas fait semblant. Jean-Jacques Milteau pour commencer, digne représentant hexagonal du style, va ouvrir pour un des derniers grands maîtres du genre : Buddy Guy. Histoire de clore ce festival en beauté.

Comme tout festival qui se respecte, un Off va se dérouler en parallèle. Pour découvrir les artistes de demain. On ne sait jamais.

Site : http://www.antibesjuanlespins.com
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 03.05.2004

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés