ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Killkenny : Falling

Killkenny : Falling (Kosmic Associés / Mosaïc)

Un disque de rock, c’est comme une voiture dans un sépulcral matin d’hiver: soit elle part au quart de tour et le chauffage vous dégivre illico, soit il faut masturber le starter et on arrive à sa destination avec un sentiment de profonde compréhension pour les antarctiques pingouins. Killkenny, repéré lors de la 3 ème édition des Talents du Sud, série de concerts organisée par A Capella pendant le Midem, révèle un moteur qui pète le feu.

Déjà, mes oreilles avaient un a priori positif, avec un nom pareil. Ils ne l’usurpent pas. Ça mousse, ça a du caractère et ça désaltère en même temps.

Leur bio cite comme références Weezer, Blink 182, les Ramones, les Beatles et Nofx. Si on veut. J’ai avant tout pensé à la pop-rock nerveuse et émotionnelle de Cry Babies. Mais vous pouvez ajouter une liste aussi longue que serait, ô joie, l’agonie de Georges W. s’il venait à manger de la cervelle, façon Bernard Loiseau (ça le changerait des bretzels): $heriff, Thugs, Soucoupes Violentes, Mano Negra (sur l’intro de Okazou )…


Malgré un schéma classique couplet-refrain, qui ne fera pas entrer Killkenny au Guinness comme recordman de l’originalité, les morceaux évitent la linéarité. Pas le temps de s’ennuyer. Sur douze titres, deux seulement dépassent trois minutes. Pour le fade-out, la maison ne fait pas crédit.

Surtout, Killkenny, sans complexe d’être encore en rodage, retranscrit sur ce cd un plaisir de jouer évident, donc communicatif. Une qualité, dans un monde de productions léchées, ce dont on est loin ici, qui devient trop rare.

Gueule de tube

Les refrains sont à reprendre dans un pub, avec des mélodies qui ne manquent ni de finesse, ni d’efficacité. Même si le chant sent un peu l’accent français. Les chœurs sont judicieusement utilisés, sans réinventer l’Art. Les guitares taillent de fines tranches dans le lard, sans réécrire l’Histoire. Les rythmes ne mégotent pas, mais évitent le tchac-poum répétitif. Et de petites sonorités de claviers ( Okazou, Joe Black, Captain Bloom ) aèrent le tout de façon intelligemment décalée.

Qu’est-ce qui caractérise un bon morceau ? Tentais-je de définir il y a peu chez un pote. Lumineux et lapidaire, il me répondit: c’est quand, une fois terminé, tu as envie qu’il recommence. Voilà bien ce que sert Killkenny. Plusieurs titres ont le potentiel pour squatter les ondes d’une radio rock.

Les deux premiers, Falling et I Put A Spell On You, n’ont pas moins une gueule de tube que l’emballage de ma pâte à dentifrice. Tout comme le troisième, Miniwini , qui calme un peu le tempo, ou Unsociable , avec son petit côté Bad Religion (époque Stranger Than Fiction ) léché et agressif. Pour tout dire, cet album est assez réjouissant pour que je sois sûr de me le repasser, à l’avenir, bien plus souvent que nombre de disques de groupes bien établis sur le marché de la rondelle et sur les étagères de mon salon.

Je ne doute pas que Killkenny se goûte mieux encore en concert. Ils ont déjà assuré des premières parties de Dolly, de l’Orchestre National de Barbès, des 100% Collègues, de Chris Spedding et de Nine Below Zéro Alors vite, qu’ils partent en tournée. Générale, si possible.

Site officiel : www.killkenny.info (pas top, dommage…)

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 14.04.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés