ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Led Zeppelin

Led Zeppelin  “Vous vous planterez comme un ballon plombé !”, avait prédit Keith Moon (batteur des Who) à Jimmy Page...

Led Zeppelin fut le prototype par excellence du groupe de heavy metal. Dès leur premier album (1969), ils affirmèrent ce son lourd issu du blues, mêlé de folk et de musique orientale, album enregistré en 30 heures ! Page déclarait : “J’étais vraiment dans l’ambiance pour ce premier album. J’avais envie d’entendre sonner la batterie comme une batterie. Et je m’en suis tenu à la devise suivante : la distance permet la profondeur. J’ai donc appliqué cette théorie à tous nos enregistrements.” Peter Grant, leur manager s’occupe de les faire tourner aux Etats-Unis en leur décrochant LE contrat (200 000 dollars). Led Zeppelin en profite pour entamer le IIe album; Page n’est pas satisfait de l’album composé dans les chambres d’hôtels faute de temps, mais la cohésion du groupe reste et “Led Zeppelin II” caracolera aux premières places des hit-parades durant plusieurs mois.

Au début des années 70, le groupe des “quatre furieux” reprend sa route en Europe, puis encore aux Etats-Unis. Les rumeurs vont bon train: il est vrai que les hôtels se souviennent encore du passage du Zeppelin dans leurs chambres ! Le groupe se forge une image digne de ce nom à travers leurs chaudes prestations aux connotations sexuelles que l’on retrouve même sur les pochettes des premiers albums.
Le IIIe album est un chef-d’oeuvre composé au fin fond du Pays de Galles, dans la région de Snowdonia, amenant le Zeppelin à la touche acoustique; les textes ayant été critiqués pour leur simplicité, Plant décide d’écrire “Celebration Day”; les journalistes s’excuseront. Page dira : “Notre nouvel album est sans doute celui qui a le plus de sens à nos yeux. Nous ne comptons pas changer radicalement notre politique. Nous restons un groupe de hard. Mais l’album comprendra un certain nombre de titres tout à fait différents, ce qui ne rendra pas obligatoirement les anciens morceaux désuets.”

Le Zeppelin semble avoir tout exploré, tout fait; que pourrait-il encore composer pour nous satisfaire ? C’est alors que le groupe nous pond le méga-giga tube “Stairway To Heaven” sur le IVe album qui est considéré comme le meilleur album du Zeppelin. Tout y est : le hard entame le disque, la ballade poursuit, arrive le tube, les bases du métal reprennent la suite, de nouveau une ballade avec des mélodies vocales inégalées, des soli de guitares devenus mythiques. Peter Grant doit donc d’organiser la tournée mondiale, du Japon à l’Europe, des Etats-Unis à l’Australie. Entre deux dates, Plant Page Bonham et Jones trouvent le temps de composer un cinquième album; mais où trouvent-ils cette énergie ?
Puis, en février 1975 sort “Physical Graffiti” sous la forme d’un double album avec la chanson issue d’une inspiration de Page et Plant dans le Sahara : Kashmir.


Une nouvelle tournée américaine est donc prévue, mais Robert Plant est victime d’un accident de voiture le 4 août 1975; la tournée est annulée; le déclin du Zeppelin est annoncé. Jimmy Page rejoint son allié, ils composent “Presence”, album le moins rentable de tous, compte tenu d’une promotion laissant à désirer, peut-être due aux conditions... Les années noires commencent.

Avec l’album “In Through The Outdoor”, Led Zeppelin regagne le public un temps soit peu. Par la suite, une tournée européenne est prévue, mais le 25 septembre 1980, le Zeppelin et le public apprennent la mort de John Bonham, responsable d’avoir “abusé de la bouteille”.

Plant décide alors de prendre une carrière solo, idem pour Page; ils se retrouvent enfin sur quelques scènes ça et là. Tout le monde le demande, tout le monde l’espère : à quand la reformation des trois rescapés avec, pourquoi pas, le fils de l’ancien batteur : Jason Bonham ?

Page et Plant refusent et décident d’en tirer un album complètement différent aux couleurs chaudes de la musique orientale avec de nouvelles compositions honorables. Leur dernier opus s’appelle “No Quarter” rassurant les plus médisants sur le come-back des papys. En effet, certains espéraient le crash du Zeppelin marquant leur place de protagonistes au sein de l’histoire du rock and roll.

Aujourd’hui, Robert Plant et Jimmy Page sont les tyrannosaures du “Jurassique Rock”, nous leur devons respect et dignité pour nous avoir tant marqué.

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés