ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Matmatah

Matmatah - Rebelote

   "Mélaouache Fanche !" Qui ne se souvient pas de cette phrase qui, bien que ne voulant pas dire grand chose, provoquait une envie irrésistible de sauter dans tous les sens et de chanter à tue-tête : "Viens donc faire un tour à Lambé !". Matmatah arrivait ainsi en 1998 avec un album énergique, enjoué et indiscutablement destiné à faire remuer les foules. Cette approche festive de la musique a d'ailleurs séduit petits et grands, le groupe apparaissant alors comme une révélation. Trois ans plus tard, nos amis décident de remettre ça avec un second album : "Rebelote". Quoi de plus logique pour une suite ? Rien, si ce n'est que le groupe annonce son bébé comme étant plus sérieux et travaillé que son prédécesseur. Faut-il s'en inquiéter ?   Une écoute s'impose….   "Say to me what the hell I'm trying to say". C'est par cette phrase très inspirée et d'un anglais parfait que débute l'album. Le son est effectivement plus rock que sur leur premier opus, la production de meilleure qualité (ce qui semble logique pour un groupe relativement connu). Deux problèmes majeurs apparaissent au fur et à mesure de l'écoute : la musique et les paroles (rien que ça). Si le son est plus léché et plus gros, les compositions pèchent sérieusement par leur manque d'originalité. Seul "quelques sourires", titre aux mélodies rappelant "Lambé", nous rappelle que nous avons affaire à Matmatah et non à un ersatz de Noir Désir. Désolé pour les fans de ces derniers de les mentionner dans cet article, car il est vrai que la comparaison grandement osée. Les structures sont approximatives, les musiciens n'ayant pas été assez rigoureux afin d'obtenir un ensemble cohérent ou pas assez culotté pour déconstruire certains titres avec panache. Le tout est finalement extrêmement brouillon, les idées arrivent et repartent aussi vite qu'elles sont venues. L'auditeur, pour se détacher de tout cela et se dire que, malgré tout, il n'a pas jeté 120 francs par la fenêtre, va peut-être prêter attention aux paroles, espérant sans doute raviver son intérêt pour ce disque…. En vain.   Celui qui espère trouver une quelconque profondeur dans les textes des chansons risque d'être profondément déçu. Les rimes sont incertaines, les paroles peu inspirées et, par-dessus tout, fort peu agréables à l'écoute ! A choisir, les textes de "La Ouache", bien que quelquefois maladroits, étaient bien plus sincères et authentiques que ces phrases mises bout à bout… Le côté "révolutionnaire" (à prendre avec des pincettes) était lui aussi séduisant. "L'apologie" leur avait d'ailleurs valu quelques problèmes.

Il semble que ces musiciens ont voulu jouer aux personnes sérieuses qui se prennent au sérieux. Mais lorsque l'on possède un talent insuffisant pour prétendre à un tel titre, mieux vaut tenter de faire le mieux possible ce que l'on est capable de produire.   Le groupe annonçait un album plus mature… L'annonce restera en l'état, du moins jusqu'au prochain album.

 



Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés