ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Kylie Minogue

Kylie Minogue

  En admettant que vous n’écoutiez plus la radio, ne regardiez plus la télé ni ne lisiez la presse depuis disons 15 ans, et pour peu que vous l’ayez fait avant et que vous soyez né(e) avant 1980, il y aurait fort à parier que le nom de Kylie Minogue vous soit quand même familier. Car  c’est en 1987 que la toute jeune Australienne d’alors sort son premier single, "Locomotion", qui sera un véritable tube en Europe et notamment en France.
 Ce n’est pourtant pas le domaine de la chanson qui lui offre sa première chance : en 1979, à l'âge de 11 ans (elle est née le 28 mai 1968), c’est en tant qu'actrice à la télévision australienne que cette enfant de Melbourne entame sa carrière, dans la série Skyways. À 17 ans, après être apparue dans des séries comme The Sullivans ou The Henderson Kids, elle quitte l'école pour ne se consacrer qu'à la comédie ; elle est engagée dans le soap opera Neighbours (comme le sera plus tard une autre figure du paysage musical international : Natalie Imbruglia), et son personnage de Charlene est toujours considéré aujourd'hui comme le plus populaire de la télévision australienne.
        
Sans jamais abandonner son travail de comédienne, Kylie avance de plus en plus dans la musique, où elle enchaîne les succès : d’aucuns se rappelleront des titres comme "I Should Be so Lucky" (1987), ou encore "Especially for You" (1988), un duo avec la coqueluche des midinettes d’alors, Jason Donovan, tube qui fit couler beaucoup d’encre sur une hypothétique - et commerciale ? - relation amoureuse entre les deux chanteurs…  Kylie est à partir de là lancée sur les rails du succès mondial, même si les Français s’en désaffectionnent quelque peu passés les années 80 et l’émoi des premières amourettes d’été sur la plage… À ce jour, la chanteuse a produit pas moins de 11 albums et 39 singles, et récolté un nombre impressionnant de distinctions dans le monde entier, tant pour sa carrière d’actrice que d’interprète.
En effet, outre son expérience largement récompensée dans des sitcoms télévisées, elle apparaît en 1989 dans son premier long-métrage, The Delinquents, encensé par les critiques du monde entier, puis décroche un rôle dans le blockbuster  américain Streetfighter aux côtés de Jean-Claude Van Damme, en 1994. On peut par la suite la voir dans des productions inégales : dans Bio-Dome en 1996, avec Steven Baldwin, dans un film australien indépendant intitulé Sample People en 1998 et dans le "cultissime" film d'horreur Mushroom People aux côtés de Molly Ringwald. Sa dernière prestation cinématographique en date est pour le film Moulin Rouge, qui a connu le succès que l’on sait.

  Sur le plan musical, elle multiplie les collaborations. Pour ne citer que les plus récentes : "G.B.I." avec l'artiste japonais Towa Tei (des excellents Dee-Lite), "In Denial" avec les Pet Shop Boys, et encore un duo avec Robbie Williams, "Kids".
Mais l’événement qui "relance" véritablement la carrière musicale de Kylie Minogue - en France en particulier - se produit en juin 2000 : "Spinning Around", premier single extrait de son premier album pour le label Parlophone (« Light Years »), s’impose en tête des charts anglais et australiens, avant de déferler sur les radios, les chaînes musicales et dans les boîtes de nuit européennes. "Spinning Around", dont le clip vidéo choque les bonnes âmes anglaises (le short ultra court et ultra moulant de la miss qui se trémousse laissant dépasser trop de chair fessière à leur goût… Curieusement, moi, ça ne me gène pas du tout !), lui permet également d'être la seule artiste internationale, avec Madonna, à pouvoir afficher à son palmarès une position de numéro un des charts pour les années 1989, 1990 et 2000.
        
  Pour conforter cet indéniable succès commercial, Kylie sort en septembre 2001 "Can't Get You Out Of My Head", single techno-lancinant et propice à des rapprochements corporels lors des ébats chorégraphiques dans les clubs. Ce tube, qui caracole dès son lancement en tête dees meilleurs ventes, annonce la couleur pour son second album chez Parlophone, « Fever » : un OU-RA-GAN !

  



Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 18.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés