ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Natasha St Pier : L’instant d’après

Natasha St Pier : L’instant d’après (Columbia / Sony Music)

Mine de rien, c’est déjà le cinquième album de Natasha St Pier et on la considère déjà comme une valeur sûre de la chanson francophone. A 22 ans elle a déjà su s’entourer de compositeurs et de paroliers de talents.

C’est en février 1981 que Natasha St Pier voyait le jour à Bathurst au Canada. Elle monte sur scène lors d’un spectacle amateur à l’âge de 8 ans. Puis ce sont les festivals musicaux régionaux qui vont l’accueillir jusqu’en 1992. A cette date, c’est sa première apparition dans une émission de télévision qui va lui donner un élan important dans le milieu artistique. Mais c’est lors du concours Le pouvoir de la chanson que le public commence véritablement à la remarquer. En 1995, sa première chanson Le parcours du cœur résonne sur toutes les radios au Canada. Un an plus tard, la logique lui fait sortir son premier album : Emergence.

En 1999, deux hommes vont lui permettre de continuer sur sa lancée et de sortir des frontières du Canada. Guy Cloutier devient son producteur et c’est Luc Plamondon qui va lui permettre de faire ses premiers pas en France. Il lui propose en effet de revêtir le costume de Fleur-de-Lys pour quelques représentations du spectacle Notre Dame de Paris en France. Puis elle gardera ce rôle dans le spectacle mais cette fois dans la version anglaise à Londres.


C’est un nouveau coup d’accélérateur pour sa carrière personnelle puisque son deuxième album, A chacun son histoire, sort début 2000 au Québec et quelques mois plus tard en France. Luc Plamondon continue sa collaboration puisqu’il signe les paroles de plusieurs titres sur cet album tout comme Daniel Lavoie. C’est avec un autre artiste issu de Notre Dame de Paris qu’elle fait ses premiers pas sur scène en France. En effet elle assure la première partie de Garou en tournée dans toute la France et à l’Olympia.

En 2001, elle représente la France au concours Eurovision de la chanson avec le titre Je n’ai que mon âme composé par Robert Goldman. Ce séjour au Danemark lui permet de décrocher la quatrième place. Un nouvel album qui porte le même titre sort alors avec quelques inédits mais c’est avant tout un album qui va permettre aux retardataires de découvrir le début de la carrière de Natasha St Pier encore peu connue du public en France.

C’est en 2002 qu’un album tout nouveau arrive dans les bacs : De l’amour le mieux. Elle collabore cette fois avec les fameux Pascal Obispo et Lionel Florence. Plusieurs titres issus de cet album sont devenus de véritables tubes : Tu trouveras, Nos rendez-vous,… On peut aussi noter sur cet album un duo avec Florent Pagny avec le titre Là bas de Jean Jacques Goldman (qui faisait partie de l’album composé uniquement de duos de Florent Pagny). Après un succès incontestable en France et au Québec, l’album est lancé fin 2003 en Russie, en Pologne et au Japon…

Et c’est au même moment que la francophonie découvre le tout nouvel album de Natasha St Pier : L’instant d’après. Elle est encore entourée de la même équipe Obispo-Florence pour ces 13 nouveaux titres originaux. Inutile de dire qu’on retrouve bien sûr la « patte musicale » de Pascal Obispo tout au long de l’album, ce qui semble logique. Mais il fait, d’après moi, beaucoup trop d’apparitions dans les titres de l’album. On finirait presque par se demander de qui est vraiment cet album. C’est un des rares reproches que je ferais à cet album.

Les textes de Lionel Florence explorent toutes les émotions que peuvent susciter les histoires amoureuses. Des jours les plus heureux aux plus complexes ou malheureux.

Mais c’est l’interprétation de Natasha St Pier qui fait que tous ces titres deviennent pour certains de vrais moments de bonheur. Il est vrai que certains titres ne sont pas à écouter en boucle mais l’ensemble reste plutôt bon.

Plusieurs titres restent selon moi de très bons moments comme Je te souhaite ou le premier extrait Tant que c’est toi. Avec des mélodies qui évoluent au cours des morceaux, ce qui semble devenir une marque de fabrique, on ne sombre pas dans la rengaine au milieu du titre. On trouve même une reprise d’un des titres de … Pascal Obispo (quelle surprise… !) à la toute fin de l’album : Lucie. On redécouvre le titre sous un autre éclairage plutôt agréable.

C’est un album qui reste donc fidèle à l’esprit instauré depuis le dernier album. Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Le résultat laisse sur certains titres parfois à désirer mais l’album est dans l’ensemble bon. Bref, une pièce pas vraiment indispensable à votre discothèque mais qui est à écouter. L’accueil du public à l’album et à son premier extrait promet un bel avenir à la jeune chanteuse venue du Canada.

De nouveaux concerts sont prévus dont plusieurs dates à l’Olympia en février 2004.

Natasha St Pier réussit avec cet album à confirmer le sentiment que je ressens depuis quelques temps. Elle est classée dans le registre des chanteuses « à voix » comme Céline Dion, Isabelle Boulay ou Lara Fabian, mais il y a surtout ce petit quelque chose qui fait qu’elle sort du lot et qui fait certains de ses morceaux très appréciables (contrairement à certains autres de la même catégorie). C’est donc un album qui respecte tout à fait l’esprit du précèdent qu’elle nous offre aujourd’hui.

Site officiel : http://www.natasha-stpier.com

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 05.01.2004

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés