ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Dave Navarro

Dave Navarro

Voici quelques précisions sur le premier album de l'ancien guitariste des Red Hot Chili Peppers et membre de Jane's Addiction. L'album est enfin sorti le 19 Juin 2001 dans les bacs chez Capitols Record ; on l’a quand même attendu près de trois ans ! Le californien aurait sans doute pu faire l’effort de rajouter quelques minutes sur le temps total de l’album (44 minutes et 55 secondes).

Les invités de marque présents sur ce CD sont aussi des amis ; Roy Mayorga, Jon Brion et Matt Chamberlin (Fiona Apple).

"Trust no One" semble résulter du fruit de trois années de travail durant lesquelles la vie du musicien a connu des hauts et des bas, tels que l’assassinat de sa mère.


Le 1er single sorti s’intitule "Rexall" et fait preuve d’une dose acoustique, d’une autre bien électrique, et encore de son savoir faire, son toucher, son style : ce qui fait qu’on aime Dave (Navarro).

Tout au long de l’album, on se laisse transporter au gré de son style de vie, et dès la première écoute, chaque chanson se distingue par son originalité et sa composition musicale particulière. Les influences sont nombreuses et diverses ; Dave Navarro n’a de doigts que pour son maître légendaire : Jimi Hendrix, et des groupes comme les Beatles ou Led Zeppelin. Dave Navarro a su accumuler les pistes de guitare selon son habitude. D’une chanson à une autre nous entendons de lourds riffs de métal, de la guitare slide ou encore une maîtrise parfaite des effets de la guitare qui inspirent l’instrumentiste ; ses sons superposés sont souvent complexes, ils font partie intégrante de son jeu.

Dave Navarro rend son tribute aux années 70 avec une reprise du Velvet Underground "Venus in Furs", chanson qu’il avait l’habitude de reprendre sur scène. Navarro a rempli son contrat ; la reprise plaît à Lou Reed.

Les chorus de guitare sont généralement courts et remarquablement exécutés. Le bassiste de Marilyn Manson : Twiggy Ramirez joue sur "Everything", chanson définitivement moderne alliant rythme pêchu et mélodie chaloupée.

Une tournée solo est prévue pour le mois d’octobre ; nous attendons avec impatience l’opportunité de voir le "guitar-hero" sur scène.

Depuis son départ des Red Hot Chili Peppers, le maestro de la guitare a aussi pris le temps d'écrire un livre : "Don’t Try This at Home" en collaboration avec Neil Strauss (New York Times). Cet ouvrage propose des photos prises durant une année de tous les visiteurs venus chez le musicien ; ces derniers passaient dans une pièce confortable où ils étaient photographiés dans la lumière. Il en est même venu jusqu’à photographier le livreur de pizza!!! Date de sortie : juillet 2001.

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés