ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

The Les Claypool Frog Brigade ‑ Purple Onion

The Les Claypool Frog Brigade - Purple Onion

Formé il y a quelque temps, The Frog Brigade apparaissait comme un projet sans suite. Le fondateur et bassiste du groupe, Les Claypool, prenait alors du bon temps en s’amusant avec ses anciens copains de Sausage, histoire de se changer les idées après avoir tourné avec son groupe principal, Primus, pendant un petit moment. Deux albums live étaient tout de même sortis sous le nom épique de « Colonel Les Claypool’s Fearless Flying Frog Brigade : Live Frogs Set 1 & 2 ».

Tout cela n’aurait été qu’une simple incartade si Primus avait produit quelque album que ce soit entre temps. Or rien depuis un «Antipop» (1999) qui portait pourtant bien son nom et qui semblait annoncer un nouveau départ pour la formation. Mr Claypool n’est pas resté les bras croisés pour autant, étant donné qu’il a enregistré un album studio avec Trey Anastasio de Phish et Stewart Copeland de feu The Police intitulé « Oysterhead : The Grand Pecking Order ».

Le bassiste fou multiplie les projets parallèles, au point que ces derniers semblent prendre le pas sur Primus, voué à une mort certaine. « Purple Onion » arrive donc dans les bacs en affichant tout haut LA star, j’ai nommé Les Claypool en personne. Patronyme en gros caractères sur la pochette, photos exclusives du sieur posant seul accompagné de sa basse,… Tout le monde l’aura compris, son ego est aussi développé que son talent.


Le principal dans la vie étant la musique, il serait dommage de s’arrêter sur de tels détails sans aller voir plus loin. Le style est tout de suite reconnaissable : les amateurs du premier album solo apprécieront sans doute celui-ci. La basse est énorme et l’atmosphère complètement déjantée.

Si « David Malkaster » vous plonge dans un univers burlesque rappelant une excursion au cirque Pinder, « Wamola », concentré de ce que Mr Les sait faire de plus énergique, risque de mettre une claque à plus d’un ! On navigue donc cahin-caha dans le monde que l’instigateur de « Tommy The Cat » a créé, invitant tout de même quelques uns de ses amis de longue date.

On retrouve Jay Lane, batteur sévissant dans Primus avant que la formation ne prenne sa formation définitive avec Tim Alexander, Eenor (guitare), qui figurait également sur les deux live de Frog Brigade, au même titre que Skerik qui officie au saxophone (ou devrais-je dire au ‘surf saxophone’). On compte la présence de quelques invités venus jouer du sitar ou des percussions pour agrémenter le tout.

Pour résumer, les critiques peuvent être nombreuses pour celui qui ne supporte pas ce monde grandiloquent et grand-guignolesque dans lequel Les Claypool tente de nous faire entrer. Pour les autres, comme le dit si bien le principal intéressé : « Prepare for pain ! ».

Site officiel : http://www.lesclaypool.com et http://www.prawnsong.com

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 10.02.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés