ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Orishas ‑ « Emigrante » (Emi)

Orishas - « Emigrante » (Emi)

Après le beau succès de leur premier album de 1999 A lo cubano, les Orishas reviennent avec Emigrante. Ce nouvel album paru en mai dernier chez Emi, sent l’été, le sable chaud et ça fait franchement du bien.

Orishas du nom du Dieu de la Santeria (religion afro-cubaine), est à la base un groupe de quatre jeunes gens venu de la havane : Livan, issu du groupe Sergent Garcia, et 3 de ses potes havanais, Ruzzo, Yotuel et Roldan. Le groupe rencontre Niko Noki compositeur et producteur issu de la planète hip-hop française (Passi et Bisso Na Bisso en autres) et les voilà lançant leur premier opus A lo cubano. Les jeunes gens enflamment la France et réchauffent la salle de l’Olympia en décembre 2000.

Depuis le groupe a évolué, Livan dit « flaco » (le maigre) a pris un autre chemin et c’est donc à trois que les Orishas continuent leur route.


Ils reviennent donc cet été nous faire remuer avec une combinaison détonante de musiques cubaines traditionnelles et de sons contemporains le tout sur des inspirations rap et rumba. Sur Emigrante, les Orishas enchaînent les bons morceaux rap entraînants à s’écouter à fond dans la voiture sur la route des vacances, comme par exemple « Que pasa ? » le premier morceau.

La surprise vient des belles ballades déposées entre les morceaux qui pètent, « mujer » le second morceau en est un des exemples, très belle chanson sur une musique invitant au voyage et aux songes. Sur « 300 kilos », Yuri Buenaventura leur fait le plaisir de se joindre a eux. Pour le neuvième morceau « Ausencia » c’est Niko Noki qui les accompagne. Pour le quinzième et dernier morceau « La vida pasa » c’est Passi qui leur donne la réplique pour un résultat plus que sympathique. « Gladiatores », titre franco-hispannique sur la séparation par la mort de deux « frangins » reste pour moi le plus beau et le plus touchant des morceaux au travers duquel une foule d’émotions parviennent à m’envahir.

L’album s’enchaîne à merveille et tous ces sons lointains réchauffent et invitent à la fête et comblent le soleil dont manque la France en ce début d’été.

Bref, Orishas c’est dépaysant, ça réchauffe et ça regonfle le moral, qui sait Orishas en thérapie c’est peut être pour bientôt. Seul « Hick » le site officiel est resté bloqué en l’an 2000 concernant les news sur les artistes.

Site officiel : www.emi.fr/orishas
Merci à EMI qui a permis la rédaction de cet article …
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 26.08.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés