ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Placebo ‑ Sleeping With Ghosts

Placebo - Sleeping With Ghosts (Delabel)

Apparu en 1996 avec un album éponyme, Placebo s’est surtout fait connaître en 1998 avec son second opus, « Without You I’m Nothing ». Succès interplanétaire quasi immédiat et, il faut l’avouer, amplement mérité. Mélodies torturées, harmonies à la limite de la dissonance, les trois musiciens donnent un souffle nouveau à un rock qui est à bout de souffle. Devenu une usine à tubes, le groupe est condamné à placer la barre très haut s’il ne veut pas décevoir ses fans.

«Black Market Music » sort en 2000. Moins réussi que son prédécesseur mais tout de même de bonne facture, cet album assoit la réputation de ‘power trio’ qu’a acquis le trio au fil des concerts, réputation qui compense le manque d’inventivité constaté lors de l’écoute de certains morceaux. L’aventure continue encore et toujours puisqu’ils nous livrent un « Sleeping With Ghosts » tout frais pondu.

Il suffit de regarder la pochette (réalisée par Mondino) pour s’apercevoir que les choses n’ont pas changé. On joue toujours sur les ambiguïtés afin de brouiller les pistes mais qu’on ne se méprenne pas, le contenu est sans équivoque. Un rock mélancolique, à la limite du gothique par moments, qui sait clouer l’auditeur dans son fauteuil quand il le faut, lui laissant quelques minutes pour se reposer le temps d’une chanson (« I’ll be yours »).


Placebo est bien là. Voire même un peu trop là. C’est malheureusement le problème avec ce groupe depuis leur précédent opus. Toujours identique mais sans cesse différent… On entrouvre une brèche par ci, on s’aventure un peu par là, mais on revient toujours dans le droit chemin. On a la désagréable impression d’avoir déjà entendu certains morceaux, on reconnaît une ligne de chant empruntée à un autre titre… Placebo recycle et c’est vraiment dommage.

D’autant plus qu’il nous éblouit dès qu’il ne fait plus du Placebo. On retrouve alors la hargne et la fraîcheur d’un son qu’on croyait disparu. Les harmonies s’étoffent, les repères se font moins présents et s’effacent devant la créativité des musiciens. Car il ne fait aucun doute que ce nouvel album est une avancée dans l’univers du groupe. Notamment avec l’électronique, de plus en plus présente dans les compositions, mais surtout grâce au talent des musiciens, tout simplement.

Hésitants ou trop confortablement installés ? La question peut ouvrir un débat, pour ceux que cela intéresse. Pour les autres, ne boudez surtout pas cet opus, vous passeriez à côté de ce qui se fait quand même de mieux en Rock ces temps-ci. Et peut-être que l’avancée ne se fera pas à tâtons la prochaine fois. C’est du moins tout ce qu’on espère…

Site officiel : http://www.placeboworld.co.uk

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 28.04.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés