ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

The Rasmus : Dead Letters

The Rasmus : Dead Letters
(AZ /Universal)

I've been watching, I've been waiting


In the shadows, for my time
I've been searching, I've been living
For tomorrows, all my life


Il est totalement impossible que vous soyez passé à côté de ces quelques phrases tirées du mega tube « In the shadows » interprété par le groupe The Rasmus. Depuis quelques semaines, The Rasmus, groupe encore inconnu il y a quelques mois, caracole en tête des charts européens. Retour sur un groupe venu du froid…

Première info : The Rasmus est un groupe venu de Finlande.
Deuxième info : Dead letters est leur cinquième album.
Troisième info : ce sont des super stars dans les pays scandinaves.
Le décor est planté, le show va démarrer…

Les débuts...

Les quatre musiciens du groupe viennent d’Helsinki, en Finlande. Ils se sont connus à l’école, et on commencé à faire de la musique ensemble. « Nous avons commencé en 1994 au lycée, nous jouions du Metallica, Nirvana, etc. Nous répétions dans le sous-sol de chez les parents de Pauli. Nous avions aussi composé à peu près 5 titres. On bossait ensemble pour réunir l'argent nécessaire pour pouvoir enregistrer notre première démo. Et puis, par accident, on a réussi à faire passer un titre à la radio et les gens sont devenus fous aux concerts », confie Lauri, le chanteur.

Du haut de leurs 16 ans, ils décident de taper un grand coup : il n’y a plus de rock de qualité en Finlande, c’est donc le moment de sortir le premier album : Peep. Et là, surprise : l’album devient rapidement disque d’or. Après plus de 100 concerts dans l’année, le groupe retourne en studio pour enregistrer le successeur de Peep. Ce second album se prénomme Playboys, et sera, lui aussi, certifié disque d’or. Le groupe est maintenant connu dans tout le pays et reçoit même l’Emma (l’équivalent d’un Grammy) du meilleur nouvel artiste.

En 1999, le single « Liquid », extrait du troisième album Hillofatester, fut désigné meilleur single de l’année lors de la cérémonie des Emma. Mais c’est réellement en 2001 que The Rasmus explose.

La percée…

Le groupe signe son contrat avec le label Playground Music à Stockholm et revient avec le single « F-f-f-falling ». Ce single fonça jusqu’à la première place des charts, fut certifié disque de Platine et devint l’un des plus gros hits finlandais de l’année. L’album Into suivit quelques mois plus tard et ébranla également les charts, devenant double platine! Il n’existait pas un seul festival dans toute la Finlande qui ne voulait pas mettre The Rasmus à son affiche.

Mais à l’étranger, les quatre hommes se faisaient désirer. En première partie de HIM, Roxette et Dover, il visitèrent l’Allemagne et la Lettonie, et certaines apparitions les menèrent jusqu’en Italie. De retour en Finlande, The Rasmus remporta les très importants prix Emma dans les catégories Meilleur Groupe, Meilleur Single, Meilleur Groupe Rock/Pop et Album de l’Année.

Le Groupe…

Débordant d’énergie, sauvage et puissant sont les trois qualificatifs qui décrivent le mieux ce groupe. Lauri, le chanteur à la voix enflammée d’une extraordinaire beauté est également célèbre comme l’un des compositeurs finlandais les plus apprécié et les plus acclamé. "Mes textes sont toujours personnels. Chaque mot a un sens pour moi et me rappelle des choses qui sont arrivées dans ma vie".

Pauli est un excellent guitariste et producteur (il s’est vu remettre le prix du Meilleur Producteur aux Emma). Il a aidé des groupes comme Killer et Kwan a obtenir leurs numéros un dans les charts. A la question de savoir pourquoi il est devenu producteur, il répond, "Le meilleur conseil qu’on m’ait jamais donné était : si tu sais quelque chose, partage ton savoir".

Aki a rejoint le groupe en 1999. Avant cela il vendait du merchandising The Rasmus à leurs concerts. "Pauli m’a demandé de les rejoindre après que nous ayons jammé ensemble. Ce qui est super parce que je suis nul, sauf si on me laisse jouer de la batterie…" dit-il en riant.

Eero, sans aucun doute le membre le plus silencieux du groupe, tient la basse. Il tire sa force de la musique et de la méditation. "Sahaja-Yoga est la source de paix pour mon esprit" explique le mélancolique bassiste.

Dead Letters…

Le premier single extrait du nouvel album, « In the shadows », est sorti le 10 janvier 2003 en Finlande, puis peu de temps après en Suède, en Norvège, au Danemark et dans les pays Baltes. Le succès a été tel que, pour la première fois, un de leur album sort dans toute l’Europe, et bientôt aux Etats-Unis (NDR : ah ! Business, quand tu nous tiens…). "Chaque chanson est une lettre adressée à quelqu’un. Une excuse, un secret ou un appel au secours" dit le chanteur Lauri pour expliquer le titre et les textes de ce nouvel opus.

Pour l’enregistrement de cet album, The Rasmus est retourné en Suède, parce que les musiciens voulaient travailler dans le studio où ils avaient enregistré avec succès Into en compagnie de Mikael Nord Anderson et de Martin Hansen. "Martin et Micke m’ont forcé à fumer plus, quand ma voix ne sonnait pas assez rauque" dit Lauri avec un clin d’œil. Le fait de regarder un nombre incalculable de films d’horreur a également eu une certaine influence sur le résultat musical. "Nous en avons regardé tellement que chacun d’entre nous a fait des cauchemars."

The Rasmus joue du rock, du vrai (NDR : Poussez le volume !!!!!), mais chaque chanson possède une mélodie très forte et un refrain qui reste dans la tête. Ecoutez donc « First day of my life », « In my life » ou « Guilty » pour voir... Ce nouvel opus contient au minimum 3 singles potentiel.

Le son est brut mais chaleureux. Comme dit Eero, "Cet album est plus sombre, plus ténébreux et plus doux que tout ce que nous avons fait auparavant."

Dernier point qui a son importance : si l’énergie des morceaux vous rappellent Muse, ce n’est pas un hasard. Le chanteur de The Rasmus est un fan inconditionnel !

Avec Dead Letters, The Rasmus confirme le retour en force du rock, puissant et chaleureux. Ma seule critique sera envers cette agonisante industrie du disque, qui a attendu Dead Letters, le cinquième album du groupe, pour daigner les importer en Europe non scandinave. A croire que les décideurs de maisons de disques n’ont pas d’oreille, et font primer le financier sur l’artistique. Comment a t’on pu en arriver là ?

DISCOGRAPHIE:


1996 - Peep
1997 - Playboys
1998 - Hellofatester


2001 - Hell Of Collection (Compilation)
2001 - Into
2003 - Dead Letters


Site officiel : www.therasmus.com
Site de fan (très complet et en français) : www.webzinemaker.com/therasmus/

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 16.02.2004

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés