ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Rest In Peace : Evilution (Brennus/Musea)

Rest In Peace : Evilution (Brennus/Musea)

Rest In Peace s’élève au-dessus du (gros) lot des productions de la veine heavy-prog/speed mélodique, par la variété de ses champs d’inspiration. Et cela sans qu’aucun prenne réellement le pas sur les autres ou ne cache les différentes facettes de ce groupe.

Evilution reste la plupart du temps plus métal que l’essentiel de la concurrence à tendance prog’ mais, pour une fois, on n’a pas affaire à un clone de Dream Theater ou des combos nordiques tellement prisés ces temps-ci.

Vous trouverez ainsi en rayon, outre ces influences, du heavy de tradition façon Iron Maiden, une touche à l’allemande (Blind Guardian, Rage), ici un court passage heavy-rock ou un poil FM, là un cousinage avec Angra.


Au final, tout cela s’imbrique de façon parfaitement cohérente, sans complexité inutile mais avec une véritable recherche personnelle. Qui m’évoque par exemple le Savatage d’un album comme le "fantasmagnibuleux" The Wake Of Magellan, y compris sur le plan vocal. Mais sans que l’on puisse se dire: "tiens, Rest In Peace ressemble à du…" Quand on croit tenir la bonne référence, elle s’évanouit dans les secondes qui suivent. Tant mieux!

Rest In Peace, après le MCD Desillusions en 1999 et l’album Stares on Reality en 2001, affirme ici des visées de niveau professionnel. Une ambition qui s’affiche dès le premier titre, très accrocheur, couronné d’un solo élevé au Banania.

La volonté des Grenoblois de ne pas faire les choses à moitié se traduit également dans un livret de première classe, avec paroles et explication de chaque titre, de chaque histoire et référence historique (le chef saxon Widukind connaît d’ailleurs en ce moment une deuxième jeunesse grâce au métal).

Un coup de fouet intelligent

Mention spéciale au claviériste/pianiste Cyrille Galle. Il signe un superbe et inspiré morceau instrumental, Blood Tears. Il sait faire preuve de discrétion quand nécessaire, mais aussi d’imagination, il enrichit ou éclaircit fort à propos.

La faiblesse principale de l’album réside dans la production. La batterie est souvent trop en avant, tandis que guitare et basse se trouvent un peu tassées derrière. Sur Blood Tears, on perçoit même, en tendant bien l’oreille, un son dont il est difficile de déterminer s’il s’agit d’un parasite récurrent ou d’un extrêmement discret balayage de cymbale! Le manque de relief sonore reste toutefois un handicap mineur, eut égard à la qualité intrinsèque de l’ensemble.

Autre reproche, une légère tendance à une grandiloquence un peu gratuite, qui peut donner l’impression une fois ou deux qu’Eric Bevilacqua pousse sa voix pour combler un creux de compo. Bon, soyons honnêtes, 90% du temps, il assure mieux qu’un contrat sans petits caractères, tour à tour hargneux et aérien (avec même un essai de voix simili-death sur The Huntings).

Evilution ne se laisse apprivoiser qu’avec plusieurs écoutes - il m’en a fallu trois pour accrocher complètement. Il reste cependant tout à fait accessible, même aux non métalleux qui ont envie de prendre un coup de fouet intelligent. Les heavy-progueux, eux, et une large frange de la confrérie métal, ne sauraient être déçus.

Plutôt que de pousser avec les nombreux autres groupes, pourtant pas manchots, qui s’agglutinent aux portillons du heavy mélodique, Rest In Peace a choisi une autre voie: celle qui consiste à se hisser avec ses propres forces par-dessus la mêlée. Pari singulier, pari risqué, pari élevé… mais pari gagné !

Site officiel : http://restinpeace.tribe.free.fr

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 19.05.2003

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés