ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Les Enfoirés 2002 ‑ Tous dans le même bateau

Les Enfoirés 2002 - Tous dans le même bateau

14 octobre 1985, Coluche lance l'idée des Restos du Coeur sur Europe 1 : "... j'ai une petite idée comme ça. Si des fois y'a des marques qui m'entendent, y'a des gens qui sont intéressés par sponsoriser une cantine gratuite qu'on pourrait commencer par faire à Paris..., nous on est prêts à aider une entreprise comme ça qui ferait un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour...". Immédiatement, des artistes (chanteurs et comédiens) soutiennent ce projet : Jean-Jacques Goldman, qui compose la Chanson des Restos en Décembre 1985, Josiane Balasko, Michel Sardou, Nathalie Baye, etc.; et font "vivre ce projet" après la mort de Coluche (19 Juin 1986).

L'association prend son réel essor lorsque l'Assemblée Nationale vote à l'unanimité, le 20 octobre 1988, la loi Coluche inscrite dans la loi de Finances. Chaque personne ayant fait un don aux Restos du Coeur bénéficie désormais d'une réduction d'impôt égale à 50 % de la somme versée, jusqu'à un don de 540 F et à 40 % pour la partie supérieure à 540 F dans la limite de 5 % de ses revenus (la loi de Finances réactualise chaque année le plafond).


De plus en plus d'artistes usent de leur notoriété pour donner un coup de pouce aux Restos. C'est ainsi qu'en Novembre 1989, la tournée des Enfoirés réunit Jean-Jacques Goldman, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Véronique Sanson et Michel Sardou. A partir de 1992, beaucoup de chanteurs et comédiens français se retrouvent chaque année pour une tournée au profit des Restos. Et chaque année, le nombre de participants augmentent... Certains artistes sont devenus des "piliers" des Restos, comme Patrick Bruel, Pascal Obispo, Yannick Noah, Muriel Robin, Pierre Palmade ou Patrick Timsit... A tel point que les concerts des Enfoirés rassemblent plus de chanteurs que les Victoires de la Musique elle-même ! Les Enfoirés sont devenus une vitrine de ce qu'il se fait de mieux en variété française...  Le casting y est toujours exceptionnel, et les concerts sont toujours organisés comme des mega-shows.
 

Du 18 au 21 janvier 2002, les Enfoirés étaient en concert au Dôme de Marseille. Quatre concerts, et puis s'en vont... En effet, il n'y aura pas de tournée cette année. Mais c'était sans compter sur la télé... Pour ceux qui n'ont pas la chance d'habiter dans le Sud, TF1 et RTL2 ont retransmis la soirée du 21 janvier 2002. Comme chaque année, cette soirée était présentée par Muriel Robin, assistée  de P.Palmade, M.Laroque, Titoff ou P.Timsit... Pour les "malchanceux" qui ont raté la retransmission télé, il reste heureusement Amb France... Vous allez revivre la soirée comme si vous y étiez ! C'est parti ...

Nous sommes à Marseille, je vous le rappelle, et il n'est donc pas étonnant que Muriel Robin fasse son entrée dans le taxi de Luc Besson... Après cette entrée spectaculaire, place à la musique ...

Le pouvoir des fleurs : Le concert commence par un flash-back. Les Enfoirés reprennent collectivement le succès de la précédente édition : Le pouvoir des fleurs, accompagnés cette année par L.Voulzy (grand absent de l'édition 2001) et JJGoldman à la guitare (comme l'année dernière). Pourquoi ont-ils repris cette chanson encore cette année ? Mystère...

Ces soirées là. La troupe reste sur scène pour entamer le succès de Yannick (qu'il avait piqué à Cloclo)... C'est l'occasion pour P.Timsit de se transformer en gentil organisateur de type Club Med. Il bouge dans tous les sens et chauffe la salle. Il appelle successivement Alizée, JJG et Y.Noah pour exécuter une chorégraphie, que tous les artistes restés derrière eux devront exécuter... A ce petit jeu, c'est Y.Noah qui s'en sort le mieux ...

La soirée continue sans transition avec une chanson du Nord, Amsterdam, interprétée avec brio (avec qui ?) par Garou (à la voix cassée), S. Lama (à la voix puissante) et H.Segara (à la voix claire). Le grand Jacques doit être bien content d'entendre l'hommage qui lui est rendu...

Puis, arrivée là comme un cheveu sur la soupe, voici une chanson "décoiffante et déshabillante" : Tomber la chemise. Le méga-hit de Zebda est repris ce soir là par M.Laroque, Y.Noah et F.Cabrel. Je ne peux pas être objectif, j'ai tellement entendu (et joué) cette chanson que je n'arrive plus à l'écouter sans hurler ... Quoiqu'il en soit, elle produit toujours son effet ... L'ambiance chauffe sous le Dôme, surtout quand Yannick tombe sa chemise...

Pour une fois, l'enchaînement est bien trouvé et le bateau des Enfoirés vogue sur les flots de la fête. C'est le premier medley de la soirée. Nous y retrouvons pêle-mêle : C'est la fête (H.Segara et JJG), Du rhum des femmes (P.Bruel et F.Cabrel), Macumba (D.Brillant et M.Laroque), Les démons de minuit (R.Voisine et Lorie, dont c'est la première participation aux Enfoirés), et Les sunlights des tropiques (Emile et Images).

Puis arrive un des moments forts de la soirée : la reprise du succès de Sardou Le France, par P.Bruel et P.Kaas accompagnés de la chorale des hommes de Montolivet. A l'écoute, Patricia a visiblement beaucoup de problèmes avec la tessiture du morceau, d'où un résultat médiocre, dommage...

S'en suit l'interprétation étonnante de la chanson d'Alizée, Moi lolita, par Zazie, Elsa et Mc Solaar. Ils sont accompagnés par H.Segara, L.Foly, Lorie et M.Laroque pour la partie chorégraphie. Je dois dire que le rap de Mc au milieu de la chanson est vraiment bien pensé...

Puis arrive le medley "poisson" avec Yann et les dauphins (P.Fiori et Maurane), La cabane du pêcheur (M.Lavoine et JJG), Un petit poisson, un petit oiseau (que tous les fans inconditionnels du Père Noël est une ordure auront reconnu ! par M.Robin), Le rêve du pêcheur (Elsa et F.Cabrel), et Toi mon toit (M.Laroque et P.Timsit).

A ce moment du spectacle, les Enfoirés ont voulu rendre un brillant hommage à Gilbert Bécaud, qui vient de nous quitter... Il aurait été très fier de l'interprétation des marchés de Provence par L.Foly et D.Brillant; accompagnés des choeurs de M.Lavoine, I.Boulay, Titoff, P.Timsit, Elsa, M.Le Forestier, Y.Noah et S.Lama...

Autre moment fort de la soirée, l'interprétation du premier pas par P.Bruel, JJG et C.Lara; accompagnés par le Conservatoire National de Région. Qu'ils sont beaux tous ces petits violonistes jouant consciencieusement ce qu'ils ont mis des mois à apprendre...JJG en est tout troublé !

Après le passage émotion, on part des îles avec un medley îles regroupant Une île (P.Obispo et I.Boulay), Les plages (A.Bauer et Elsa), Wight is wight (P.Fiori et R.Voisine), L'île aux enfants (vous savez le générique de Casimir... par P.Timsit et P.Bruel) et Belle-île en mer (G.de Palmas et M.Le Forestier).

Attention, voici le moment rock n'roll... Les Enfoirés ont choisi cette année la chanson Ca c'est vraiment toi, qui est interprétée par Lorie, P.Obispo et M.Lavoine. Ils sont accompagnés, excusez du peu, par JL.Aubert et A.Bauer à la guitare. Une chose est sûre : c'est un beau bordel ! Surtout quand ils leur vient l'idée de descendre parmi le public. Entre Timsit qui n'arrive pas à remonter sur scène et Obispo qui reprend le chant à l'envers (il évite de justesse de paumer les musiciens...), ... bof ...

Après avoir massacré un standard de Téléphone, il nous fallait un moment de calme. Le voici qu'il arrive : Ca ne va pas changer le monde par M.Laroque et P.Palmade. Certains enfoirés sont montés sur scène pour tenir des pancartes sur lesquelles sont inscrites les paroles, et hop, le morceau finit en super karaoké, comme chez Arthur, à la grande époque. Le public reprend le refrain en choeur : "ça n'va pas changer le mondeuuuuuuuuu"... Aller, tous ensemble...

Puis, puisqu'on est au coeur d'un soirée de divertissement (!), les Enfoirés entament un medley météo qui comprend les chansons : Senor meteo (P.Palmade et G.Jugnot, accompagnés d'une fanfare d'enfoirés), Comme un ouragan (Alizée et M.Lavoine), Un soir de pluie (Zazie et A.Bauer), Le vent nous portera (JL. Aubert et Elsa), et It's raining men (Lââm). Une mention spéciale à Alizée qui a une voix puissante à souhait (!) pour interpréter ce monument de la variété française : Comme un ouragan... Pour ceux qui l'ont oublié (les veinards), cette chanson était interprétée dans les années 80 par une certaine princesse habitant un minuscule pays, près de Nice...

Après un intermède comique où Obispo essaye de jouer de la trompette aussi bien que Garou, et Y.Noah essaye un hélicon (tuba), voici le trio R.Voisine, Maurane & Garou qui chantent Le jour se lève.

Puis un autre trio : A.Bauer, G.de Palmas et P.Fiori interprètent un immense succès des années 80 : Capitaine abandonné, avec Emile (ancien chanteur du groupe Gold, et compositeur de la chanson) et Images assurant les choeurs... Dommage que P.Fiori (qui se plante dans les paroles de la chanson) se prenne pour la star de la soirée et ne laisse pas chanter Emile...

Le medley "amour" débute par le grand succès de Jeane Manson, (Faisons l'amour) Avant de nous dire adieu, interprété par Zazie et Garou; puis H.Ségara et M.Le Forestier revisite Laissons la plage aux romantiques. S.Lama et I.Boulay chantent avec beaucoup d'émotion Savoir Aimer, avant que l'ambiance ne se décontracte un peu avec G.Jugnot et P.Timsit pour Elle préfère l'amour en mer. Le medley amour se termine tout naturellement par la chanson phare de la comédie musicale Roméo et Juliette : Aimer. C'est P.Obispo et Alizée qui s'y collent, et on ne peut pas dire que ce soit une réussite... On découvre qu'Obispo chante plus aigu qu'Alizée ... Affligeant !

Ah ...Encore un moment émotion (!) : Il y a trop de gens qui t'aiment interprétée par M.Robin, R.Voisine et P.Fiori. Dans la section choristes, je voudrais : P.Obispo, JJG et M.Lavoine. Il faut bien reconnaître une chose : de tous les artistes qui ne sont pas chanteurs de profession, c'est-à-dire les acteurs et les humoristes, c'est Muriel qui s'en sort le mieux au niveau du chant. Bravo.

L'ambiance se durcit un peu pour les morceaux suivants... On débute par Noir c'est noir, interprété par JL.Aubert, Zazie et P.Timsit...

On continue avec le medley travail comprennant : Cargo par M.Lavoine et F.Cabrel, Je ne veux pas travailler (pour ceux qui ne le savent pas, les paroles sont tirées d'un poème de Guillaume Apollinaire) par Y.Noah et L.Foly, Le galerien par G.Jugnot, Il fait trop beau pour travailler par D.Brillant, et On avance par M.Le Forestier et Lorie...

Pour terminer avec We will rock you, bizarrement interprétée par D.Hallyday, I.Boulay et P.Kaas (qui n'a pas trop la voix pour ce type de chanson...). Accompagnés par les "tambours féminins" (Lorie, Lââm, L.Foly... En gros, toutes les filles). En tant que fan inconditionnel de Queen, j'attendais qu'ils enchaînent ce morceau avec We are the Champions (tel que le faisait le groupe Queen)... Quand j'ai vu arriver B.Lizarazu et F.Leboeuf (vous savez, ils jouent à la baballe... et ils ont gagné des trucs...), j'y cru un peu plus, mais non... Dommage ...

On n'oublie pas qu'on est dans le cadre d'une soirée caritative, et les Enfoirés pensent maintenant à Ceux qui n'ont rien. Cette chanson, qui constitue un des plus beaux moments de la soirée, est brillamment interprétée par L.Foly, Lââm, I.Boulay et Emile&Images.

La soirée se termine... C'est maintenant l'heure du grand final. Cette année, les Enfoirés ont choisi de reprendre un superbe morceau de Mylène Farmer : Rêver... C'est donc tout naturellement Alizée qui commence la chanson, suivie de : Francis, Yannick, Isabelle, Lorie, Pascal, Marc, Zazie, Liane, Patrick, Garou, Elsa, Maurane, Jean-Louis et Claude Mc... Ils se retrouvent tous pour s'asseoir dans les escaliers et continuent la chanson, avant de terminer la soirée en reprenant la chanson des restos...

Verdict :

Points positifs :

;-)) : Le bénévolat des membres de l'industrie du disque et du spectacle: artistes, maisons de disques, producteurs, éditeurs, agents artistiques, distributeurs...

;-)) : La (très) bonne ambiance.

;-)) : La chanson finale : Rêver...

;-)) : Mention spéciale pour Maurane. Cette artiste belge qui n'est pas reconnue à sa juste valeur par le public et les maisons de disques (chercher le lien de cause à effet ...), mais qui est une valeur sûre pour la troupe des Enfoirés.

;-)) : Lorie, qui est bien mignonne.

;-)) : Hélène Ségara, dans son costume de lolita.

Points négatifs :

;-(( : On a complètement oublié Coluche lors de cette soirée, et on n'a pas assez insisté sur les bénévoles des Restos...

;-(( : Certains chanteurs auraient dû être un peu plus attentifs lors des répétitions (pour peu qu'ils y aient participé !)

;-(( : J'ai la nette et troublante impression que tous les artistes n'ont pas chanté ...Qu'advient-il donc de L.Voulzy (que l'on voit au début) ou M.Jones (que l'on voit à la fin) ? C'est pour la décoration ?

;-(( :  Pourquoi Lââm n'a chanté qu'une seule chanson ? C'est pas spécialement que je suis fan, mais c'est une de celle qui a la meilleure voix ! ... Désolé pour Alizée et Lorie...

;-(( : Aucun des titres chantés ce soir n'est extrait de la comédie musicale Les Dix Commandements, qui a pourtant été un succès énorme...

;-(( : Par pitié, ne faites plus chanter Gérard Jugnot et Patrick Timsit...

;-(( : Les coupures pub de TF1 : 3 pages publicitaires pour 2 heures d'émission... En espérant que les recettes publicitaires aient été reversées aux Restos ...

Quoiqu'il en soit, ce fut une soirée très agréable, avec un plateau prestigieux... Et en plus, les chansons sont belles... Vous n'avez donc pas d'excuse pour ne pas acheter le disque...

© photos : céline / dana / maeva / yann. Merci à vous...

Le disque de cette soirée (paru chez BMG) est en vente depuis le 23 février. Les bénéfices seront reversés intégralement aux Restos du Coeur. C'est donc faire une bonne action que de l'acheter... Il comprend les morceaux suivants :

CD n° 1 :

Le pouvoir des fleurs '2002


Ces soirées là
Amsterdam
Tomber la chemise


Le France
Moi Lolita
Les marchés de Provence


Le premier pas
Capitaine abandonné
Ca va pas changer le monde


Le jour se lève
Ca c'est vraiment toi
Il y a trop de gens qui t'aiment


Noir c'est noir
We will rock you
Ceux qui n'ont rien


Rêver
La chanson des restos

CD n°2 :

Medley "Le départ" (non télévisé)


Medley "La fête"
Medley "La pêche"
Medley "Les îles"


Medley "La météo"
Medley "De l'amour"
Medley "Le travail"

MUSICIENS :

Guy Delacroix : Basse, Direction Musicale


Jean-Yves Bikialo : Claviers
Arnaud Dunoyer de Segonzac : Claviers
Emmanuel Vergade : Guitares


Sébastien Chouard : Guitares
Laurent Faucheux : Batterie
Danny Vanier : Percussions


Patrick Bourgoin : Sax
Gaëlle Hervé & Luc Bertin : Choeurs

Pour contacter les Restos du Coeur :

Les Restos du Coeur de Paris (Jean-Pierre Garreau) :
4, cité d'Hauteville. 75010 Paris. Tel : 01.53.24.98.00 / Fax : 01.53.24.98.11 / restosducoeur75@club-internet.fr

Les Restos du Coeur des Alpes-Maritimes (Christiane Baldini):

1514, chemin de la plaine. 06250 Mougins. Tel : 04.93.75.11.33 / Fax : 04.93.75.11.03

Site officiel : http://www.restosducoeur.org.

Pour faire un don :

Je vous rappelle que grâce à la loi Coluche, votre don vous permet de bénéficier d'une réduction d'impôt...

Par le web : http://www.restosducoeur.org... Sur le site web de l'association, vous aurez la possibilité de faire un don en ligne, grâce à un serveur sécurisé. Vous pourrez même offrir un soutien régulier aux Restos grâce à un système de prélèvement automatique, ou encore effectuer un legs ou une donation...

Par courrier : Il suffit d'envoyer un chèque ou un mandat libellé à l'ordre des Restos du Coeur (en indiquant le code S1710 au dos du chèque ou du mandat) et l'adresser à :

Les Restaurants du Coeur


75515 PARIS Cedex 15

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.03.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés