ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Le Salon de la Musique 2001

Le Salon de la Musique 2001

Labyrinthique, parfois même cacophonique, les genres et les sons se mélangent comme les gens se bousculent . On se laisse facilement enivrer par les guitares racoleuses ou les mélodies d’un clavecin. Bref, pas de querelle des anciens et des modernes dans ce lieu où l’on redécouvre toute la musique, avec des instruments à « perte de vue ».
  Une atmosphère surchauffée, certes , mais elle est révélatrice du monde qui parcourt le salon : l’envie de voir, d’écouter, de toucher avec cette même passion musicale.

Karine F.

Un bon cru. Même un très bon cru que ce salon de la musiqueau parc de la Villette.
Des professionnels inspirés, des amateurs éclairés, le grand marché de la musique est à la fête, proposant au public une myriade de stands à vocations diverses : instruments, magazines, représentants régionaux, concerts, informatique, et j'en passe.
Et l'on entend d'un coté du piano, de l'autre de la clarinette,ou encore des orgues tonitruantes, des formations classiques ou modernes viennent jouer un peu partout au plus grand plaisir des oreilles.
Un grand coup de chapeau à la soirée Basse contre Basse, concert gratuit organisé par le fond d'action SACEM, qui à réuni des bassistes et contrebassistes fabuleux, hommage à Jean-Francois Jenny-Clark, et à Jaco Pastorius.
En particulier coup de cœur pour Richard Bona, l'immense bassiste Camerounais à l'incomparable "toucher", qui a subjugué la salle de concert de la cité de la musique.
Un concert de rêve pour un salon de grande classe.


Serge B.

S’il est une chose que l’on retrouve dans tous les salons, c’est bien cette impression de constante effervescence provoquée par des gens pressés à la recherche DU contact, de la bonne personne. Même si ce salon ne déroge pas à la règle, il est toutefois possible de s’accorder quelques instants de répit, que ce soit en prenant place au centre de l’aire d’exposition afin de profiter des nombreux concerts proposés ou en s’attardant à un stand dans lequel un luthier tente de vous faire partager sa passion pour tel ou tel instrument exotique ou ancien.
  Certaines choses sont cependant à regretter : il suffit en effet que l’on se contente de passer la porte du chapiteau, sorte d’annexe où sont principalement représentés des instruments électriques, pour que l’on soit assailli par une cacophonie insoutenable mettant nos nerfs à rude épreuve. Chaque marque effectue une démonstration de son produit-phare sans trop se soucier de ce qui se passe autour… Ce qui est fort regrettable. L’artiste, le fabriquant et par-dessus tout la musicalité de l’ensemble s’en trouvent desservis.
  On peut déplorer par ailleurs que la musique électronique soit si peu représentée, notamment au niveau du matériel exposé. Espérons que la prochaine édition comblera cette lacune.

Damien P.

Comme d’habitude : un salon bien intéressant mais toujours très bruyant… Bah !… Il vaut bien la peine de supporter le bruit - ou de s’acheter des bouchons d’oreilles - afin de découvrir ou de redécouvrir instruments, éditions et logiciels musicaux…


 Les stands se suivent mais ne se ressemblent pas : des instruments exotiques côtoient des éditions de partitions les plus classiques qui soient, les plus récents logiciels de MAO (Musique Assistée par Ordinateur) siègent en face d’instruments anciens comme les rebecs, vièles et psaltérions réalisés avec art par le luthier Reinier Staats…
 Quelques conférences plus ou moins utiles, plus ou moins heureuses ont émaillé la journée professionnelle du 30/04, dont le thème général était le musicien amateur et le musicien professionnel…
 Heureusement, les événements musicaux organisés sont à a hauteur de la réputation de la cité de la musique : notamment le concert Basse contre Basse, qui a réunit dans une soirée les fleurons de ces deux instruments…

 Un salon bien conçu cette année : le seul regret viendrait peut-être de ce que l’espace réservé aux stands d’instruments extra-occidentaux tend à se réduire à une peau de chagrin…  Bon Salon quand même !

Jean-Marc F.
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés