ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

William Sheller ‑ La musique sous toutes ses formes…

William Sheller - La musique sous toutes ses formes…

William Sheller est une exception de la musique en France : il suffit de jeter un coup d’œil à sa biographie et d’oreille à sa production pour en convenir.  Si sa petite enfance est bercée de jazz - son père, Jack Hand, est contrebassiste -, c’est dans le domaine du "classique", de la tradition savante, que Sheller fait ses armes : à onze ans, déjà "trop vieux" pour devenir pianiste, il se tourne vers la composition. Il apprendra ainsi l’harmonie, le contrepoint, la fugue et… le latin (!) avec Yves Margat, un élève de Fauré…  Celui que son maître de musique voyait déjà Prix de Rome fait alors une rencontre qui bouleversera tout : les Beatles. À son élève si doué et chargé de tant d’espoirs, qui s’est désormais mis en tête de faire du rock’n roll, Yves Margat dira : « Avec le bagage que vous avez, vous n'allez tout de même pas faire le saltimbanque....! »… Et pourtant oui. Et c’est grâce à cette décision "blasphématoire" que nous devons tant de bonheurs musicaux.

William ne se détournera heureusement jamais de cette musique savante qu’il maîtrise si bien, et qu’il saura allier à d’autres genres plus populaires pour le plaisir de nos tympans. C’est d’ailleurs pour ses compétences d’orchestrateur que Barbara fait appel à lui, après avoir entendu la messe qu’il a offerte en cadeau de mariage à un couple d’amis ("Lux Æterna") : elle lui confiera "La Louve"…  Le talent de Sheller sera très vite reconnu, et le auteur-compositeur saura fidéliser un public d’inconditionnels. Dire quel est son meilleur album ? Impossible. Dans Sheller, tout est bon - qui a osé dire « comme dans le cochon » ?! : citer quelques préférés reste faisable. Pour ceux qui ne connaissent pas - ce qui demeure assez inconcevable - , il est bon de recommander l’écoute d’Univers, de Sheller en Solitaire, d’Ailleurs ou encore de son dernier en date, Les Machines Absurdes.  L’oreille ne s’en lasse pas, et des titres comme "Un Homme Heureux", "Darjeeling", ou encore "Le Nouveau Monde" et "Excalibur" ne peuvent plus jamais s’oublier. D’une certaine manière, on peut dire que Sheller participe d’un "progrès" de la musique - si progrès il peut y avoir en art -, en ceci que, dans ses alliages de musique d’expression classique et de musiques populaires, jamais les genres et styles mis en œuvre ne sont galvaudés ; ils prennent au contraire une "texture" particulière, inédite, rare…

Une exception, donc. William Sheller connaît la musique, sous toutes ses formes, et il nous tarde qu’il le montre derechef par un nouvel opus. Patience…



Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés