ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Solidays, cette année encore : un engagement, une réussite pour vaincre le SIDA...

Solidays, cette année encore : un engagement, une réussite pour vaincre le SIDA...

2 jours, 100 associations, 1000 bénévoles et quelques 90 000 spectateurs : Solidays (parrainé par Antoine De Caunes) a encore une fois atteint son but : la mobilisation pour lutter contre ce fléau qu'est le SIDA. Pour sa quatrième édition, la programmation était comme toujours de qualité et les spectateurs, comme toujours enchantés...

        Le samedi était consacré aux variétés françaises et internationales. Plusieurs groupes se sont succédés sur les 3 scènes de l'hippodrome de Longchamp. Parmi eux, on a pu écouter des invités de prestige tels que les groupes No Doubt, UB 40, Les Rita Mitsouko, Sinclair et Saian Supa Crew sur la scène Paris. D'autres jeunes talents étaient présents. On peut citer Llorca pour la musique techno jazz et Starsailor qui ont tous deux faits des prestations honorables.        Aux alentours de 2 heures du matin, les portes de l'hippodrome se sont fermées, sauf bien entendu pour les jeunes qui voulaient encore profiter de "La nuit électro" ou de "La nuit du zapping", show mythique de Solidays, jusqu'à 5 heures du matin...        Le dimanche était placé sous le signe de la musique du monde. On retrouvait alors de grands noms tels que Cheb Mami, Mc Solaar et des groupes de reggae moins médiatisés mais non moins talentueux tels que K2R Riddim ou La Ruda Salska.        A 14H30, je m'avance près de la scène Bagatelle où K2R Riddim se produisait. Le spectacle avait déjà commencé. Le public (des jeunes de 15-25 ans essentiellement) était nombreux et déchaîné. Les bras en l'air, ils reprenaient en chœurs les incitations du chanteur du groupe...
        Diversité des musiques, des sons, des paroles et des idéaux de tous ces groupes certes, mais un seul but commun : la prévention et l'information. But atteint puisque ces nombreux concerts ont permit de récolter des fonds au profit de la recherche pour le SIDA et des associations dont le mot d'ordre est "Plus de bruit contre le Sida". Selon Luc Barruet, directeur et fondateur de Solidarité SIDA, le festival a permis de dégager une recette (provisoire) de 340 000 € supérieure à celle de l'année précédente (150 000 €)...
        L'hippodrome de Longchamp a donc été transformé, le temps d'un week-end, en un vaste champ d'information, de discussion, d'activités sportives et culturelles et de jeux. On pouvait par exemple s'essayer au saut à l'élastique ou bénéficier d'un maquillage gratuit au stand maquillage situé derrière le forum...
Un village associatif placé au centre de l'hippodrome et des boutiques placées sur son pourtour permettaient aux spectateurs de découvrir, entre deux concerts, les pays d'Afrique et de se documenter sur les dangers de l'alcool et du tabac par exemple. Je me suis moi-même "prêtée au jeu" auprès de l'Association des Paralysés de France. En essayant un fauteuil, j'ai compris en 10 minutes à quel point il peut être difficile de vivre avec un handicap dans notre société... Et à quel point il est nécessaire d'être prudent sur les routes...
               En bref, Solidays, ce n'est pas seulement la lutte contre le SIDA, c'est aussi le respect de l'autre et la tolérance... Les jeunes pouvaient également se retrouver le temps d'un débat animé par Bruno Masure sous le forum pour parler librement et ouvertement des sujets tabous liés au sexe et à la consommation de drogues, éléments qui favorisent la transmission du SIDA. Lors de ces débats, des préservatifs, des brochures étaient remis gratuitement au public, attentif et réceptif. De nombreux partenaires ont participé à l'organisation et à la mise en place de ce festival. Parmi eux, on pourra citer NRJ, M6, Rock&Folk, Le Parisien et la FNAC.

A ne pas oublier non plus, pour toujours mieux lutter contre le SIDA, l'album "Solidays" qui est sorti le 27 juin dernier. Il contient 14 titres interprétés par Anguun, Patrick Bruel, Faudel, Lâam, Axelle Red, Zucchero, Jean-Jacques Goldman, Gérald De Palmas, Johnny Hallyday, Florent Pagny et beaucoup d'autres...

Site officiel des Solidays : http://www.solidarite-sida.org


Pour devenir volontaire contactez :
Solidarité SIDA
14, rue de Savoie


75006 Paris

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 15.07.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés