ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Stomy Bugsy, en particulier, puis extension du domaine…

Stomy Bugsy, en particulier, puis extension du domaine…

C’est avec « Sacrifice de poulets » que je découvris le MINISTERE, jongleurs de la rage des temps présents. Adeptes de la Fin Amor’ explicite ( je vous épargnerais la définition du Lagarde et Michard, par crainte d’être trop austère ), nos démons sont des anges dont on a coupé les ailes et que l’on retrouve dans les cages d’escaliers.

L’autorité n’apprécie guère qu’ils chuchotent à nos oreilles quelques insanités sociales. Un « posse(e) » n’est pourtant pas un parti, mais une branche communautaire qui, libre de droits d’expression, a les qualités revendicatrices que tout membre de la Cité se doit de posséder. Recentrons la parenthèse. PASSI,GYNECO et STOMY se démultiplient en solo. Le sujet de notre étude nous révèle son existence et ses émois avec « Le Calibre Qu’il Te Faut » et « Trop Jeune Pour Mourir ». Fou d’amour, celui-qui-aimerait-bien-être-dans-la-peau-de-Paccino est un mélancolique fièvreux.  Pas de rime pour la forme, mais un fond clairvoyant, désespéré peut-être, bourré d’aveux, plaidoiries de tribunal. Stomy ne nous parle finalement que de vertu. ARRIERE ! Femme, me direz-vous, ne vous-êtes pas sentie offensée, n’avez-vous pas senti quelque haine envers le SECTEUR A vociférant souvent de traîtres mots. NON, on peut aimer Des Grieux et son contraire. Individuellement, leur regard de braise, perdu entre deux feux, ou deux taffes, leur regard ne se maîtrise pas et c’est aussi pour ça qu’ils sont faibles. Stomy souligne ce trait d’insécurité et de rêve. L’amour, il le précise, le fait apparaître par une silhouette. On l’imaginerait bien à genoux, devant une demoiselle. Il ne s’agit plus d’époque, mais d’instant, celui qui ne change jamais : le seul à nous faire sortir de la vie pour chuter dans l’existence.  On a souvent accusé Stomy de maladresse syntaxique. Son vocabulaire est sincère, il l’écrit lui-même, des histoires qu’il raconte pour rester éveiller. Et puis des clichés exagérés : de beaux modèles mécaniques et féminins, une profusion de marques américaines. C’est l’Eden d’une nouvelle génération en perte de vitesse, et elle se montre comme telle. On peut tout détruire sauf l’envie de celui qui souhaite autre chose que des sigles, des CDD, des ZEP, des RATP, … Et je suis déjà ici dans l’extension du domaine.

Alors, quoi ? STOMY ? A quand la renaissance parallèle d’un autre MINSTERE ?


Site Web : http://www.stomybugsy.com/
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés