ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Uncommonmenfrommars : Noise Pollution (BMG)

Uncommonmenfrommars : Noise Pollution (BMG)

Uncommonmenfrommars, outre le fait de posséder le nom le plus long d’un seul tenant dans tout le système solaire, est le plus américain des groupes de punk-rock français, ou vice-versa. Trois de ses membres sont frères et ont passé une bonne partie de leur enfance aux Etats-Unis.

Ce Noise Pollution semble sorti d’une rencontre entre Green Day (USA) et Burning Heads (France), notamment sur le plan vocal. L’album ne dévie jamais vraiment de cette veine, où se reconnaîtront également les amateurs de NOFX ou Bad Religion. Punk, d’accord, mais très rock dans l’âme, avec les «Yeah!» de rigueur et des titres directs.

Noise Pollution, le premier titre, qui donne son nom à l’album (What am I gonna do today?/Smoke some weed and try to play/Gonna make some noise pollution/’Cause it’s my only solution), serait-il un clin d’œil au Rock’n’roll ain’t noise pollution de ACD/DC? D’ailleurs, dans le livret, les membres sont ainsi présentés: Jim Spencer Blues Explosion (basse et chant), Deff Lepard (batterie et chant), Lemon Ed (chant et guitare) et Trint Eatswood (chant et guitare).


Les Uncommonmenfrommars (les Unco, pour les intimes, ou les UMFM, c’est tout de même plus simple!) peaufinent les mélodies, notamment sur les refrains, presque toujours secondés par des chœurs. Ils aiment aussi glisser un petit break de tempo de-ci de-là, des respirations plus calmes. Mais l’essentiel constitue tout de même la bande-son idéale de l’autobiographie d’un pois sauteur.

Les paroles parlent musique, of course mais aussi, comme chez les grands frères en punk-rock précités, relations humaines et constats sociaux -et parfois les trois ensemble comme sur Money and success. Des textes qui ne sont donc pas gratuits, sans pour autant atteindre le niveau de ceux de Bad Religion.

Formé en 1996, les Uncommonmenfrommars délivrent ici leur deuxième album, qui fut précédé par deux démos, un premier longue-durée en 2001 puis un EP acoustique. Enregistré à San Francisco, Noise Pollution se révèle frais et maîtrisé à la fois. Et, en dépit d’une légère linéarité, il propose une invitation alléchante, selon vos goûts, à secouer la tête ou à foncer pied au goudron sur votre skate.

www.voteforme.free.fr

 

Retour à la page d'actualités
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 20.09.2004

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés