ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Vanessa Paradis : une « Bliss » Krieg…

Vanessa Paradis : une « Bliss » Krieg…

Si le jeu de mots est contestable - et pas franchement drôle… - , il pourrait tout de même sonner juste face au titre du premier single de l’album Bliss : " Commando ". Cette  chanson, dont la musique est signée Franck Langolff et le texte Didier Golemanas, s’inscrit dans la lignée de ce que notre Vanessa nationale a pu faire avec Serge Gainsbourg pour l’album Variations sur le même t'aime en 1990 (on pense notamment à " Tandem ").  Des jeux sur et avec les mots (« Comment - Comment - Comment -Commando - Comment - Comment - Comment - Commando - Comment commanditer - Commande - Commande - Commande - Commando - Commande - Commande - Commande - Commando - Comment décommander - Un commando - Des commandal - Si y'a mental - Scie à métaux - La madelon - S'en va aux balles - Ca en dit long sur l'animal - Un commando - Ca tombe sous le sens - C'est juste un mot - Qui sent l'essence - Pleurer ça fait bomber le torse - Mais sans jamais - Mouiller l'amorce »…) aux sonorités rock un peu ‘sales’, en passant par les attitudes contrastées - voire manichéennes - de l’artiste dans le clip vidéo, tout est mis en œuvre pour créer le paradoxe entre le visage angélique qui sait se faire dur, la voie enfantine qui assène, autoritaire, des paroles incendiaires, et une chorégraphie qui flirte parfois avec le défoulement cathartique. Vanessa Paradis : une « Bliss » Krieg…Le résultat est plaisant, comme le reste de l’album. Il faut signaler que Mademoiselle P. a su s’entourer de noms prestigieux : les Golemanas et Langolff déjà cités, mais aussi un certain Monnet, un Bashung, et… son compagnon à la ville, le non moins célèbre Johnny Depp, qui a lui aussi mis la main à la pâte !

Sur les 13 titres que compte Bliss (terme sans véritable équivalant en Français, que l’on peut traduire par ‘bonheur immense, grande félicité, joie suprême’… rien que ça !), trois sont écrits en Anglais. Vanessa est l’auteur de pas moins de six textes et de neuf musiques ! C’est le premier album dans lequel elle s’investit autant, et c’est logiquement le plus intime. Elle nous y livre une petite part d’elle même et de son bonheur actuel - d’où le titre.

Une bien jolie série de ballades, aux titres évocateurs - " La ballade de Lily-Rose ",    " Firmaman ", " St - Germain "… - accompagne le tonique " Commando " dans cet album personnel jusqu’à sa présentation : la couverture de l'album est signée Johnny Depp, les illustrations sont de Vanessa elle-même…


C’est pour toutes ces bonnes raisons que, dès la première semaine, Bliss a atteint 180.000 exemplaires vendus, se positionnant ainsi comme ‘numéro 1’ au Classement Officiel des ventes d’albums en France ! Une réussite donc, que nous recommandons à vos oreilles d’amateurs de bonne musique…
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés