ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

VOLTAGE F.M.

VOLTAGE F.M.
(Paris : 96.9)

« Voltage », c’est peut-être un terme impropre dans le langage technique de l’électricité (dixit. Dico), mais sur la F.M., on comprend vite-fait que ça signifie tension ! - Electrique, survoltée l’ambiance sur 96.9… survoltante.


Avis aux amateurs de boîte, de boum-boum, de tsouïng, de wahhh…, de strombo’, de lumières crues, de pulse - Voltage, c’est le monde de la nuit version « même le jour », une nuit folle qui ne s’arrête plus, la fête des oreilles et du corps pour vibrer à jamais.

Franchement looké jeunesse, couleur et joie de vivre (Yannick et son sample de « Cette année-là » vous aideront à choper l’ambiance…), Voltage rime avec plus d’âge, on s’envole sans marge plus haut qu’les nuages, là où virevoltent même les plus sages ! Pas de barrière de style proprement dite (bon, c’est vrai, ça va être plus dur pour les fans de Sevran, de Georgette Lemaire ou d’Alain Barrière,…), on y croise tout ce qui bouge et tout ce qui balance : funk, groove, rap, new jack, dance, house, soul, mais aussi reggae, raggamuffin remuants, rap-raï et « raï-love », musiques électroniques, technoïdes, synthétiques, cyber-bioniques, informatiques, disco, restes d’eurodance grisants, musique-garage version tempo tapant, pop-dance et country-dance, rock mouvant, boys et girls bands pas ring’, be-bop, scat, R&B, talk-box goût XXIe siècle.

Radio ouverte et sans tabou (cf. : les rencontres organisées dans les studios du 15, rue Galvani avec les plus grands groupes et stars du moment ; les nuits de Gaël, jusqu’à 1h du mat’, réservées aux auditeurs, spéciales parlotes et dédicaces ; ou encore les pubs toute antenne pour les messageries rose-bonbon), si Voltage s’adresse avant tout à un public d’ados et d’adultes en début de parcours, il n’est pas interdit aux 35 ans et plus d’arrêter leur curseur juste avant 97, si l’envie les tenaille de virer leur cravate ou d’échancrer leur tailleur strict, de mettre la rigueur au panier, de se dénouer la tête pour en chasser les idées noires, de rouler des épaules, du bassin et du chef, de se flanquer une bougeotte bouillotte et des pattes en ébullition.

Pour les moins téméraires ou les esprits de sociologues, plus scrutateurs qu’actifs, écouter Voltage c’est aussi l’occasion de prendre la température du monde, et plus encore du monde à venir, de se mettre à la page et au fait des styles qui avancent, des derniers venus, des forces vives. Pas d’inquiétude, pourtant, si au détour de cette étude, le cadavre soudain vous démange ; Voltage, c’est du son pour pousser les meubles, c’est l’antidote du vieillir, du croupir et du s’encroûter, une cure de jouvence nécessaire si ça fait belle lurette que vous ne vous êtes plus senti pousser, dans le cœur et dans le crâne, de la vie, du vent, du mouvement !

Congédié, le stress, au pays d’un strass plus aveuglant encore que les paillettes des seventies - même Tom Jones s’y aiguise les sens !… Giorgio, Damien, Alex, Arnaud nous annoncent le menu d’une journée sans temps-mort : Voltage va vous croquer à la sauce Power Hits. Mais ça, sans redondance ni répétitions intenables : la Power Hits Radio, ce n’est pas vingt titres à la mode, en tête des hit-parades, qu’on vous repasse en boucle jusqu’à ce que vous passiez le poste par la fenêtre ! - Parce que Voltage mise sur la jeunesse, le « nouveau son », les nouveaux talents, des exclus et des découvertes sont programmées chaque heure. Ainsi, pourrez-vous sans peine vous rafraîchir le move et l’auditif, profiter de mélodies neuves, de sonorités qu’on n’entend nulle part ailleurs… ou pas encore. Et puisque la musique nouvelle regorge de reprises, Voltage vous accorde en prime l’écoute des originaux-« valeurs sûres », histoire de savoir d’où l’on vient ou de se remettre en phase avec des sensations pas perdue (seulement oubliées), depuis les tubes disco qui n’ont pas pris une ride du genre Donna Summer, jusqu’aux (plus proches de nous) plans funk/soul 80 à la Earth, Wind & Fire.

Soul mais pas soûlant, mode mais pas modelé uniformément - se brancher sur Voltage n’est pas réservé à l’élite des boîtes de nuit ni aux seuls marathoniens de la dance, prêts à s’entraîner sans relâche et à se transformer en ressort pour un remake secoué d’« On achève bien les chevaux » !… Voltage F.M., c’est l’idéal pour quiconque désire mettre un tigre à son palpitant, une pincée de piment dans son verre de lait. C’est l’assurance-gaieté, la garantie-transe ou tout simplement le moyen le plus direct de se dérider le cervelet, de se débrider la trogne. Parfait encore pour mettre son ouïe au diapason de l’actu’ musicale et pour goûter avant tout le monde (Na Na Nère !) aux hits de demain. - A ne pas négliger non plus, les flashs info de Frédéric Maurice aux heures stratégiques, les annonces et sélections job, les classements hits-des-clubs Voltage du samedi soir (18h/20h), les nouveautés game pour les fous de console les mercredis midis et les samedis matins (11h), sans oublier bien-sûr les jeux de chance-téléphonique au standard de Voltage toutes les heures : parce que c’est toujours cool un skeud dédicacé qui vous tombe des nuages et puis que c’est bien tentant les dernières places gratos pour les concerts les plus prisés de l’année, carrément impraticables, sur-bondés trois ans à l’avance, aux têtes d’affiche aussi inratables qu’over-bookées, aussi intouchables qu’irrésistiblement attirantes !…

Alors, qu’attendez-vous pour rejoindre les cinglés du son et faire vôtre l’exhortation d’Eiffel 65 à « move your body » ? - une formule, au passage, qui pourrait bien servir d’adage à Voltage !
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés