ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Moby ‑ Hotel

Moby - Hotel


Les dieux se sont penchés sur Moby lorsque, voyant qu'il tentait sans cesse et surtout sans succès de s'imposer dans un milieu qu'il a côtoyé durant des années (la musique électro), ils ont décidé de lui donner de vieilles bandes de chanteurs et de chanteuses de blues. Quelques temps plus tard naissait « Play », l'album de tous les tubes, de toutes les pubs. Le soucis est le même pour tous les artistes s'imposant quasiment d'un coup (même si Moby n'était pas le premier venu) avec un seul disque, si bon soit-il. Il faut transformer l'essai. Tous les rugbymen de rang international vous le diront : les poteaux ont beau être bien espacés, quand tout le monde a les yeux rivés sur vous, tout se complique. « 18 » avait beaucoup souffert de l'effet de comparaison. Moby a alors compris qu'il ne suffisait pas de faire un ersatz médiocre pour espérer obtenir la reconnaissance du public.

Un certain temps s'est écoulé entre le précédent album et « Hotel ». On ne peut pas tout faire : faire campagne contre Bush et créer. Chaque chose en son temps pour un musicien qui apparaît comme étant de plus en plus engagé. La question est finalement simple : que reste-t-il du musicien Moby ? Si on se base uniquement sur son dernier opus, on peut répondre que le meilleur s'est un peu perdu dans un océan de banalité. L'émotion omniprésente de « Play » laisse la place à une musique sans réelle saveur qui reprend plus ou moins les recettes de cet album sans que l'alchimie ne s'opère.

Il y a cependant un différence notable entre cet album et les précédents. Moby se libère des machines et les utilise pour produire sa musique. « Hotel » oscille entre plusieurs styles, ce qui fait sa force et en même temps sa faiblesse. Les titres manquent de conviction. Quand il compose de la pop, il se perd dans des harmonies banales et sans grand intérêt. Quand il replonge dans ses nappes de synthé planantes, il oublie qu'une atmosphère ne fait pas tout et finit par ennuyer.


Sa sincérité ne fait aucun doute. Oser chanter quand on n'a pas à priori la voix pour est un gage de volonté. Ça passe ou ça casse. Pour cette fois-ci, ça passe. Le problème, c'est que ça passe inaperçu tant son chant manque de relief et de présence. Les choses s'arrangent quand Laura Dawn prend le micro. Elle arrive à transformer des morceaux sans réelle qualité en titres qui tiennent la route. N'est pas vocaliste qui veut.

Les paroles auraient pu rattraper le tout. Après tout, Moby s'est annoncé comme un artiste qui a une opinion et qui la diffuse. Il rate le coche sur ce point également… Finalement, si cet album se laisse écouter, on l'oublie aussitôt que le disque n'est plus dans la platine.

Ni bon, ni mauvais, cet « Hotel » n'attirera pas les fans d'électro mais plaira peut-être à un public plus large. Le problème, c'est qu'à force de vouloir ratisser large, on finit par ne plus satisfaire personne. Moby le penseur a bien du mal à trouver sa voi… (on mettra un "x" ou un "e", selon l'envie du moment. Les deux restent valables). Finalement on en vient à penser qu'il aurait simplement dû sortir « Hotel Ambient », le second disque bonus compris dans l'édition limitée digipack, tant ce dernier est plus cohérent que le premier.
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.04.2005

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés