ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Bjork

It's oh so Björk !

  Il était une fois l'histoire d'une fée qui décida de se pencher sur notre pauvre terre afin de nous rappeler que la magie ne se résumait pas à de simples incantations ésotériques mais pouvait également s'immiscer dans le quotidien de chacun. Une voix reconnaissable entre mille, un goût prononcé pour des mélodies simples mais magnifiques, des choix musicaux audacieux mais judicieux sont autant de caractéristiques qui ont permis à Björk de devenir l'artiste que l'on connaît.  Née à Reykjavik, Björk Gudmundsdottir connaît une enfance bohème. Le milieu dans lequel elle vit (sa mère et son beau-père font partie d'une communauté hippie) lui permet d'exprimer très tôt ses talents d'artiste. Passionnée de musique, elle décide d'étudier le piano et la flûte au conservatoire.
 Elle n'a que onze ans lorsqu'un petit label lui propose d'enregistrer un album, ce qu'elle accepte de faire.  Après quelques tentatives infructueuses, Björk réussit à percer en Islande avec le groupe Tappi Tikarrass.

Ce dernier est ensuite dissout afin de former un nouveau groupe : Kukl. Un album sort début 1984. Reflétant la diversité des goûts de la chanteuse,  il opère une fusion entre punk, jazz-rock et new-wave. Faisant sans cesse de nouvelles rencontres, la petite islandaise quitte Kukl pour former les Sugarcubes.  Du premier album  de ce nouveau groupe sera extrait "birthday", single qui connaît un succès immédiat en Angleterre et dans beaucoup d'autres pays. La force de caractère des musiciens les empêchera d'être récupérés par les grandes maisons de disques du moment (notamment Warner). Deux autres albums sortiront avant que Björk ressente l'envie de voler de ses propres ailes. La rencontre avec Nelle Hooper va être le déclic qui va lui permettre de lancer sa carrière solo. Elle aura tout de même entre temps enregistré un album de jazz avec le trio du pianiste Gudmundar Ingolfssonar, "Glin gló".  Toujours en quête de sonorités nouvelles, Björk se tourne naturellement vers la musique électronique grâce à laquelle elle peut exprimer son penchant pour la recherche sonore (elle déclare avoir été marquée par le travail de Karlheinz Stockhausen, compositeur mariant instruments acoustiques et traitement électronique des sons). Son premier album solo, "Debut" (1993),  est très bien accueilli par la critique comme par le public. Le côté  'dance' de certains morceaux va attirer nombre de DJs et remixeurs. Elle va également réorchestrer certains morceaux (surtout pour harpe) et en chanter d'autres en islandais.  Le second album, "Post" (1995), est plus contrasté que son prédécesseur : aux morceaux mélodieux et optimistes ( "Hyperballad", "Isobel") sont mélangées des compositions plus noires telles que "Army of me" ou "Enjoy". La collaboration avec Tricky sur certains titres (dont "Enjoy") y est peut-être pour quelque chose. A l'instar du premier opus, Post fait l'objet de nombreux remixes variés et tous plus intéressants les uns que les autres. Des artistes issus du rock, voire du métal comme Skunk Anansie (sans Skin) ou Carcass vont enregistrer des versions musclées de "Army of me" et de "Isobel". Björk nous montre que les guitares saturées ne lui font pas peur et que sa voix se prête vraiment à tout type de musique.  «J'avais besoin de deux albums pour faire état de toutes mes influences. Maintenant que c'est fait, je peux me consacrer à un album plus homogène.» L'album "Homogenic" sort en octobre 1997 et illustre parfaitement la déclaration de la chanteuse. Une voix, une section de cordes et des machines, tels sont les ingrédients qui vont amener Björk à  produire un disque plus intime, rappelant le temps où il lui suffisait du son d'une alarme de voiture pour créer une chanson (voir "Vessel", vidéo sortie après le premier album). Cinq singles seront extrait de cet opus : "Joga", "bachelorette", "Hunter", "Alarm call" et "All is full of love". C'est d'ailleurs en voyant les clips de "Bachelorette" et de "It's oh so quiet" (single extrait de "Post") que le réalisateur danois Lars Von Trier eut l'idée d'auditionner la chanteuse pour tenir le rôle principal de son prochain film, une comédie musicale noire devant s'appeler "Dancer in the dark".  Björk, émue par la personnalité de Selma, héroïne du film, accepte le rôle et tourne aux côtés de Catherine Deneuve et de Jean-Marc Barr (pour ne citer qu'eux). Elle compose également la musique du long métrage.  Von Trier est un habitué du festival de Cannes. Ses deux derniers films ("Breaking the waves" et "Les idiots") ayant fait partie de la sélection officielle, il n'est pas étonnant de voir l'énigmatique danois monter à nouveau les marches du palais en compagnie de la distribution. Cette fois-ci sera la bonne. Björk remporte le prix d'interprétation féminine et Lars Von Trier se voit attribué la palme d'or. On peut dire que la rencontre entre la chanteuse et le 7e art aura été fructueuse, même si elle ne souhaite pas renouveler l'expérience. Il est vrai que le tournage ne s'est pas très bien passé. De plus, serait-elle capable de jouer d'autres rôles  avec autant de brio, surtout si on exclue les éventuels "Selma bis"?  Toujours est-il qu'après avoir vécu des amours heureuses avec le cinéma, elle se focalise à nouveau pour notre plus grand bonheur à la musique. La bande originale du film sort en septembre 2000 et s'intitule "Selmasongs". Les chansons diffèrent quelque peu des versions que l'on peut entendre dans le film. Le titre-phare de cet album est sans conteste "I've seen it all", chanté en duo avec Tom Yorke, chanteur de Radiohead.  Un nouvel album est annoncé pour Août 2001 et devrait s'appeler "vespertine". Connaissant l'artistes, on ne devrait pas être déçu !

Autres albums édités depuis 1993 :


"The best mixes from the album Debut for all the people who don't buy white labels", octobre 1994. "Telegram", novembre 1996, "Vespertine", Août 2001

Site officiel :

http://www.bjork.com

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés