ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Mr OIZO ‑ Moustache (half a scissor)

Mr. OIZO - Moustache (Half A Scissor)


Rares sont les artistes électro qui parviennent à devenir célèbre sans être véritablement connus… Monsieur Oizo fait partie du club. Qui ne se souvient pas de cette marionnette jaune répondant au nom de Flat Eric et semblant être sortie du Muppet Show ? Mais si, la publicité pour des jeans… Cela mis à part, Quentin Dupieux n'est reste pas moins un artiste à part entière qui ne connaît pas le mot concession.

Pourquoi parler de compromis ? Tout simplement parce qu'un musicien touché par la grâce du public peut être amené à en faire. Si cela plaît, autant en profiter. Et bien non. Cet homme-là n'a jamais trahi ses idées pour des billets et ce n'est pas aujourd'hui que cela va commencer.


Ce que l'on peut dire, c'est qu'on est loin des ambiances de Flat Beat. Moustache n'a rien de plat. Le son est toujours aussi travaillé, mais le rendu sonore est aux antipodes des premiers travaux du bidouilleur. Les sonorités mates et liées font place à une production beaucoup plus hachée et emphatique. Cette tendance à une certaine grandiloquence rappelle évidemment les années 80, période pendant laquelle on voulait faire toujours plus.

Le résultat est mitigé. On retrouve des intentions véhiculées il y a quelque temps par un certain Richard D. James : déstructuration musicale par le biais du collage, détournement des clichés, reconstruction à partir d'éléments isolés pour finalement aboutir à une redéfinition de la notion de composition musicale. Les idées sont fort louables. Le problème se situe finalement ailleurs. Deux points de vue sont possibles : soit le second degré est présent du début jusqu'à la fin, soit ce n'est pas le cas.

Dans le premier cas de figure, on peut reprocher un manque de diversité dans le propos. Il est vrai que le musicien ne s'en sort pas trop mal avec le matériau dont il dispose. On se rapproche par moments d'un opéra rock post apocalyptique. Seulement par moments. Le reste de l'album se perd un peu.

Si on considère le second cas de figure, on risque d'être rapidement perdu sous le déluge de sons. Car si l'album est court (38 minutes pour 17 titres), certaines pistes traînent malheureusement en longueur. L'ensemble est tout de même assez cohérent pour que l'on veuille remettre le disque dans la platine une fois la première écoute passée.

Cet album s'adresse aux fans d'électro que le revival 80's n'effraie pas et qui apprécient les ambiances découpées au scalpel. Moustache (Half A Scissor) est brut, voire brutal, et n'accepte aucun compromis.

Vous voilà prévenus.


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 19.09.2005

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés