ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

The Black Crowes : Un live de feu sans artifice (V2)

The Black Crowes : Un live de feu sans artifice (V2)

Les Black Crowes n’ont plus rien à prouver. Que leur reste-t-il à faire ? Ce qui leur plaît. Voila ce qui transparaît en premier sur leur double live. Abrupte mais fin, racé sans se poser trop de questions, sanguin avec distinction, très américain et furieusement roots : cet album de rock généreux nous réexpédie dans les bouillantes années 70, avec ses touches de musique noire, de blues, de rock sudiste.

L’influence Led Zeppelin est la plus évidente. Les Black Crowes ont d’ailleurs signé il y a peu un « Live at the Greek » en compagnie d’un certain Jimmy Page. On peut aussi évoquer, au gré des 19 titres, les Rolling Stones, Nazareth, le Allman Brothers Band, l’irresistible « Mirrorball » de Neil Young avec Pearl Jam, ou même un autre double live, celui des Eagles. Encore que, sur ce coup, les aigles passent pour de gentils moineaux à côté des corbeaux.

Le son, propre et équilibré, souligne le jeu à la fois naturel et parfaitement soudé du combo des frères Robinson. Cet album enregistré en 2001 déroule leurs classiques. Sans pour autant faire figure de compilation améliorée.


S’ils proclament d’entrée « We call it rock’n’roll music », ces messieurs sont des sauvages qui se domptent. Ils savent que c’est rarement en tapant le plus fort possible ou en faisant dégouliner la guimauve que l’on touche au plus profond.

Les Black Crowes ne jouent pas de leurs instruments, ils jouent avec. Du groove, du feeling, du swing, encore du feeling…

Les guitares dégagent pourtant plus d’électricité qu’un réacteur de Tchernobyl avant le feu d’artifice, tandis que la batterie donne envie de fonder une association contre le martyr des peaux de fûts.

Les habitués, même s’ils regretteront le minimalisme du livret, peuvent y aller les yeux fermés. En prenant par la main tous ceux qui apprécient le songwriting, les chanteurs habités par leur musique, les claviers chaleureux et, surtout, les guitares rutilantes qui vous font remonter des frissons dans le dos pour mieux vous saisir par le col.

http://www.theblackcrowes.com
Merci à V2 qui a rendu possible la rédaction de cet article …

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 30.09.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés