ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Katie Melua ‑ Piece By Piece

Katie Melua - Piece By Piece


Arrivée tout droit de Géorgie, après un détour par l'Irlande, Katie Melua débarque sur les ondes internationales. Un joli minois, une voix chaleureuse et des chansons qui sentent le chocolat chaud au coin du feu… Véritable artiste ou plan marketing ?

Pour replacer les choses dans leur contexte, il faut préciser que la jeune chanteuse (née en 1984) n'en est pas à son premier essai. Call Off The Search a en effet vu le jour en novembre 2003. Le succès ne s'est d'ailleurs pas fait attendre puisque qu'un peu plus d'un mois a suffi pour que le disque se retrouve en tête des charts anglais. Un DVD de la tournée est sorti dans la foulée. Pour enfoncer le clou, un titre de son dernier album se trouve sur la B.O. du sirupeux Just Like Heaven, film adapté du livre non moins sirupeux de Marc Lévy.


Miss Melua n'est donc pas une parvenue. La nouvelle n'est pas un scoop. Il suffit d'écouter son timbre de voix mais également la qualité de l'ensemble pour en être convaincu. Son chant un peu rauque (mais pas trop) se place à merveille sur des compositions tout à fait honorables servies par des arrangements de bon goût. Il est normal de retrouver cet album en haut de la pile des nouveautés. Non pas que Piece By Piece soit un chef d'œuvre. Il se trouve que le reste est, à quelques exceptions près, médiocre. Il est évident que si les maisons de disques étaient un peu moins frileuses et autorisaient les artistes à aller plus loin dans la création musicale, l'opus qui fait l'objet de cet article passerait un peu plus inaperçu.

Toutes ces considérations n'enlèvent rien au talent de la chanteuse. On appréciera tout particulièrement les très bonnes reprises de The Cure (« Just Like Heaven », folk à souhait) et de Canned Heat avec un « On The Road Again » version jazz band qui s'encanaille. On passera les titres sans intérêt (« Thank You, Stars », entre autres).

L'écoute de l'album est certes plaisante mais renvoie finalement directement à la question posée plus haut. Cette artiste fait-elle partie d'un plan marketing ? On peut répondre oui, mais sûrement malgré elle. C'est en tout cas ce qui se passe en France. On peut tout à fait concevoir que Norah Jones trouve sa place au rayon jazz de votre grand (très grand) disquaire destiné à l'origine aux cadres. Le style évolue et c'est tant mieux. En revanche, présenter Katie Melua comme une nouvelle voix du jazz semble un tout petit peu exagéré. Le pire étant quand même que c'est toujours le mélomane qu'on finit par prendre pour un imbécile. Tant qu'on y est, on peut vendre les premiers albums de Lisa Ekdahl à côté des disques de Duke Ellington. Le consommateur ne se soucie guère de ces détails. Il a d'ailleurs bien raison puisqu'on ne le lui demande surtout pas. En revanche l'auditeur non averti est véritablement floué lorsqu'il pense écouter du jazz en mettant un disque de Katie Melua.

Piece By Piece est un bon album de pop. Et seulement de pop.

Site officiel : http://www.katiemelua.com


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 28.11.2005

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés