ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Novarina, en toute simplicité

Novarina, en toute simplicité

« Chanson française acoustique » : Novarina ne cherche pas la complication pour définir sa musique. Pour la composer non plus, d'ailleurs, et c'est là la principale qualité de cet inconnu à qui on souhaite de ne pas le rester. Une guitare, une voix, des textes justes et bien écrits, des mélodies à fredonner en regardant tomber les feuilles : cela peut suffire pour retenir l'attention.

S'il dit se rapprocher de Thomas Fersen et Benabar, Novarina joue donc avant tout le dépouillement, sans jamais chercher à en faire plus que le strict nécessaire, comme s'il vous confiait ses chansons lors d'une fin de soirée entre amis.


Les textes restent dans le domaine du ressenti personnel, avec un côté doux rêveur peinant à s'accrocher à une réalité qui, bien sûr, ne manque jamais de vous rattraper. Ce détachement s'accompagne d'une pointe d'humour. Surtout, il ressort de l'ensemble une impression de sincérité et de naturel.

On est loin des enregistrements à Xn pistes. D'ailleurs, maintenant que je vous ai appâté, il faut l'avouer : il ne s'agit pas vraiment là d'un album. Juste d'une démo, reçue parmi d'autres, et qui aurait sans doute connu l'oubli immédiat si elle ne semblait prendre le contre-pied de ce qui nous pend aux oreilles d'habitude, sur le mode « toujours plus ».

Novarina nous balade dans son pré ni carré, ni barbelé. Ce type, incroyable !, semble juste faire ce qui lui plaît. Il ne donne pas le sentiment de se pousser du col pour se hisser au-dessus de la masse, il préfère passer par en-dessous, ou par les chemins de traverse. C'est exactement le type de disque auquel, l'air de rien, on s'attache sans s'en rendre compte, parce que sa personnalité apaisante et intime vient titiller un champ sonore qu'on avait laissé en friche.

Pour vous en convaincre, une seule solution : aller sur le site web de Novarina et écouter les extraits… puis lui envoyer un petit mail pour la suite (disque à 10 euros).

Avis aux amateurs éclairés à la lumière tamisée.

www.novarina.net


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 12.12.2005

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés