ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Jennifer Terran ‑ Full Moon In Three

Jennifer Terran - Full Moon In Three


Quand on reçoit un disque d'une chanteuse dite de caractère, on pense indubitablement à certaines fortes personnalités qui ont su s'imposer par la séduction, mais également par la force. On citera dans le désordre Tori Amos, Beth Gibbons, et évidemment Björk.

Ensuite, après avoir fait le tour de toutes les références en la matière, on va tenter de rapprocher l'artiste en question d'une pointure. Pour rassurer le lecteur qui a besoin de balises, mais surtout parce que le journaliste ressent une envie contre laquelle il ne peut rien : celle de classifier. Tel un bibliothécaire, il cherche désespérément une place libre sur une étagère. Si cela ne fonctionne pas, il fabrique une nouvelle rangée. On se retrouve parfois avec des artistes " Symphonique Avant-Garde " voire " Néo-Mélancolique ". Ce besoin devient vital quand l'artiste n'a lui-même pas grand chose à dire.

On pourrait tout à fait œuvrer de la sorte avec Jennifer Terran. On ne le fera pas car elle n'en a pas besoin. D'une part parce que sa voix n'a rien à envier à aucune des chanteuses citées plus haut (sauf la dernière, hors catégorie). D'autre part car ses chansons font preuve d'une telle concision dans le discours et d'une telle maîtrise dans l'utilisation des sonorités que l'on ne peut que s'asseoir et écouter.


Cet univers sombre dans lequel la chanteuse nous plonge nous envahit jusqu'à la dernière note. Ne sombrant jamais dans la facilité, elle parvient à imposer sans débordement pathétique une atmosphère mélancolique à la limite du lugubre. Son propos est de plus en plus cohérent, du moins au sein d'un même album.

Piano et électronique sont utilisés dans un même but, celui de servir la composition. Ce qui semble être une évidence ne l'est pas tant que cela. Il suffit de compter les chanteurs ayant introduit des machines dans leur musique afin de sonner plus jeune pour s'apercevoir que l'on a ni assez de doigts, ni assez d'orteils pour les énumérer. On peut simplement reprocher à cet album une légère baisse de régime en milieu de parcours, laissant une certaine impression de déjà-vu. Rien de grave cependant au regard de l'opus entier.

Le seul élément raté de l'album reste finalement la pochette, qui rappelle plus un obscur groupe de black-metal que l'univers de Jennifer Terran. Ce qui est loin d'être le plus important.

Site officiel : http://www.jenniferterran.com
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 19.12.2005

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés