ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Gwen Stefani, ou le passé de No Doubt

Gwen Stefani, ou le passé de No Doubt

Gwen Stefani est née le 30 octobre 1969, à Orange, et passera toute son enfance dans le sud de la Californie.

Son frère Eric décide, en 1987, de fonder un groupe avec son meilleur ami John Spence au chant. C’est ainsi qu’ils invitent Gwen à les rejoindre, pour des chœurs au départ, au sein de la formation déjà baptisée No Doubt. Après la mort de John (dont la tentative de suicide, malheureusement, réussit), Gwen décide de s’occuper du chant principal du groupe.


Durant les premières années, No Doubt se produit partout où il peut, enchaînant les concerts dans des pubs et autres cafés alors que Gwen essaye tant bien que mal de terminer avec succès l’école secondaire afin d’entrer à l’université.

1992 marque la signature d’un contrat énorme avec Interscope qui lance le premier album du groupe. Le disque en question sera un flop considérable, au point que la major Interscope décide de casser le contrat avec la formation.

1995 : c’était mal connaître la volonté et l’acharnement de No Doubt. En effet, le groupe enregistre en autoproduction « The Beacon Street Collection ». Interscope est impressionné, et décide de lui laisser une seconde chance et de lui faire confiance pour la sortie de l’album aux multiples Grammy's : Tragic Kingdom. C’est alors que le groupe nous abreuve de ses succès tels que « Just a girl », « Don’t speak », « You can do it » ou encore « Different people ».

2000 : le groupe revient avec un nouvel opus, « The return of Saturn », et remporte un succès immédiat avec le tube « Ex girlfriend ».

2001 : les influences musicales de Gwen changent. Le ska métal est mis de côté, pour se tourner vers le R’n’B ou le hip hop. D’où la collaboration de la chanteuse avec la rappeuse Eve sur « Let me blow your mind ». Le succès est, là encore, instantané, et il est récompensé par le Grammy de la Meilleure Collaboration Hip Hop en 2002. Parallèlement, Gwen et No Doubt préparent un nouvel album « Rock Steady » qui sort en janvier 2002 et montre une nouvelle ambiance musicale alternant entre le ska, la new wave et le hip hop.

2002 : Gwen concrétise son amour avec Gavin Rossdale, chanteur lui aussi. No Doubt joue en 2003 pour le fameux Super Bowl américain. C’est alors qu’en novembre 2003, le groupe sort une compilation, sobrement intitulée « Best Of », qui regroupe ses meilleures chansons depuis le tout début en 1987 !

2004 : No Doubt semble fini. Gwen Stefani se lance en solo, tournant la page pour s’orienter vers sa nouvelle influence musicale et vers le cinéma, où elle s’offre un rôle avec la star Léonardo di Caprio dans le film « The Aviator ».

C’est alors que la chanteuse à la voix toujours aussi fabuleuse et unique lance son propre album : « Love, Angel, Music, Baby ». L’album marque le billboard des charts dès sa sortie.

Gwen Stefani semble avoir trouvé sa nouvelle voie avec une même voix et nous ravi toujours autant.

Quelques adresses :
http://www.nodoubt.com
http://www.gwenstefani.net


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 30.01.2006

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés