ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Aumja ‑ Mythologies

Aumja - Mythologies

Le mariage des cultures et des sonorités a permis à la musique de trouver de nouvelles sources d'inspiration. Chaque style a puisé chez un autre des éléments modifiant un peu plus sa structure. Ce constant métissage fait la richesse de la musique. De métissage, il en est question avec Aumja qui a l'audace de mélanger jazz et musique indienne. Le pari est risqué tant les pièges sont nombreux. C'est sans prétention que les musiciens se sont lancés dans l'aventure. Une sincérité à la base d'une véritable réussite musicale.

Comme souvent dans la musique et en particulier dans le jazz, tout est issu d'une rencontre. Deux musiciens bien différents venant d'horizons distincts se sont croisés peut-être par hasard, mais ont fait un bout de chemin ensemble par amour de la musique. Doudou Gouirand, saxophoniste, a toujours été friand de sonorités venant d'autres cultures. On compte au palmarès de ses collaborations Don Cherry et Paul Bley. Brigitte Menon, quant à elle, a passé dix-sept années à étudier l'art du sitar auprès de maîtres indiens. Son ouverture d'esprit l'amena vers divers projets. Chose relativement rare, elle maîtrise également le surbahar. Derrière ce nom se cache un sitar basse, ce qui permet au groupe de se passer d'une contrebasse.

Il ne manquait plus qu'un soutien harmonico-rythmique pour pouvoir finaliser l'entreprise. Entrent en scène Jean-Marie Frédéric à la guitare et Pierre Dayraud aux percussions. Attention, il ne s'agit nullement de seconds couteaux. Il faut de toute façon avoir du répondant pour ne pas passer pour un amateur auprès du duo. Le premier a remporté le Concours International de Jazz de Radio France avec le quintette de René Nan. Quant au second, on l'a vu avec Jean-Michel Pilc, François Moutin, Marc Ducret, Sylvain Luc, Claude NougaroMythologies peut enfin voir le jour.

Ce que certains appellent le « World Jazz » n'est finalement qu'une histoire de mélanges culturels et sonores. Aussi l'idée de métissage ne suffit-elle pas pour convaincre. Les bases ont été posées dès les années soixante-dix avec Shakti. Autant dire que la barre est haute, très haute. Inutile de vouloir prétendre révolutionner le genre… Ce que se garde bien de faire le quatuor.


Les onze titres de cet album parlent d'eux-mêmes. Tantôt quasi méditatifs (« All In One »), tantôt presque folk (« Full Time Lover »), toutes les compositions ont un point en commun : elles servent un propos musical. Il est vrai que l'on aurait peut-être aimé que certains titres soient un peu plus enlevés, mais cela ne semble pas correspondre à la personnalité du groupe. Cela n'a finalement que peu d'importance au regard de la qualité de cet album.

Oser le pari du métissage est très courageux. Le réussir est rare. Cet album est un disque rare.

Site officiel : http://www.aumja.com
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 30.01.2006

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés