ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Hardcore Superstar : Hardcore Superstar

Hardcore Superstar : Hardcore Superstar


Dans la catégorie gros-rock-qui-tache, le quatrième album du quintet suédois Hardcore Superstar est une petite bombe qui va laisser des traces sur les murs, sous les aisselles… et chez la concurrence. Du premier au dernier titre, ce disque enquille les sauvageonneries hard'n'roll qui ont toutes des allures de hits en puissance. Les amateurs de rock tapageur et mélodique à la fois, des fans de Mötley Crüe à ceux des Hellacopters, vont grimper aux rideaux et en bouffer la tringle de plaisir.

Hardcore Superstar ne sort pas du néant. Le groupe s'est formé fin 1997, à Göteborg, et ses trois premières rondelles lui ont valu plusieurs apparitions dans les charts suédois, des tournées un peu partout (Europe, USA, Japon) et même le droit d'ouvrir à deux reprises pour ACDC. "Wild Boys", le premier extrait de Hardcore Superstar, un single à hurler à tue-tête, a même été numéro un dans son pays. De quoi nous rendre jaloux quand on voit la teneur des tops divers et avariés en France.


Car Hardcore Superstar, le groupe et l'album du même nom, ont tout pour faire un carton. Dès "Kick On The Upperclass", c'est la furie des premiers Mötley Crüe qui fait un retour fracassant (voire du premier Guns'n'Roses), assaisonnée au rock sleazy made in Sweden. Entre rythmique appuyée (mais pas métal), voix un peu criarde de bad boy ou riffs de guitares tonitruants, se glissent des refrains ultra accrocheurs, renforcés par des chœurs de malabars. Même les couplets ont la patate, notamment grâce à un son très live. Le secret de Hardcore Superstar est de ne jamais laisser un titre mollir ou l'attention se relacher.

Jetez donc une oreille au deuxième titre "Bag On Your Head" (re-tube en puissance), au refrain à double-détente de "We Don't Celebrate Sundays", ou au vindicatif "Wild Boys" précité : on en reste baba tellement c'est jubilatoire !

Certes, les morceaux sont construits de façon classique et ne sortent pas d'un style réglé comme un coucou suisse en rut. Encore que…

"Hateful" peut faire croire trente secondes à une ballade hard… avant de tout envoyer péter, et de prouver que si le chanteur n'est pas le plus original ni le plus technique de sa génération, il insuffle assez de variété et de conviction à son registre pour éviter tout ennui. "Blood On Me" rappelle étrangement le ACDC de l'album For Those About To Rock, tant sur le plan vocal que des guitares. Et "Standin'On The Verge", qui clôt la rondelle, est un titre plus calme (tout est relatif), encore une fois allumé par un superbe refrain (mais d'où les sortent-ils ? Il doit y en avoir des gisements en Suède, c'est impossible autrement).

Hardcore Superstar remet ainsi au goût du jour un certain rock sans concession, exutoire direct mais chiadé. Vos copains férus de progressif-atmosphérique vous renieront, votre petite sœur qui vient de s'inscrire au fan-club de Céline Dion vous traitera de demeuré régressif du haut de ses 8 ans, vos parents vous déshériteront, vos voisins vous jetteront des caramels rances à la figure… Qu'importe, vous aurez entre les oreilles un album jouissif comme ce n'est pas permis (et votre prof de sport vous demandera quel est votre secret pour franchir la barre des 2,50 mètres au saut en hauteur sans élan ni produits chimiques prohibés).

Efficace à la première écoute, addictif dès la deuxième.

www.hardcoresuperstar.com
www.badreputation.fr

autre chronique Hardcore Superstar


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 10.04.2006

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés