ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Blackstone en concert : et pour 75 spectateurs de plus…

Blackstone en concert : et pour 75 spectateurs de plus…

Insister. Encore. Dire le plus sincèrement à quel point un groupe vous touche, donne ce qu'il a au fond du cœur et de l'estomac. Encore, encore… en se demandant si c'est bien utile. Oui, je vais encore vous en remettre une couche avec Blackstone.

Primo, pour que vous courriez les voir en concert (9/12 à Provins, 15/12 à Lille, 18/12 à Paris). Secundo pour vous parler d'un étrange état de faits. Voyez-vous, Blackstone a sorti trois albums (dont deux que j'ai encensés ici même, partageant ainsi l'enthousiasme général de "la critique"), orientés blues-rock-hard, de plus en plus blues d'ailleurs(s'il ne fallait citer qu'une référence, ce serait Led Zeppelin). Pas un groupe de débutants : son fondateur est Marc Varez, batteur de feu Vulcain. Derrière le micro se trouve l'une des plus belles voix que je connaisse, celle, chaude et rugueuse, de l'Américain Ian Kent, qui vous remue les tripes sur disque et vous les tord sur scène (à noter qu'il possède aussi son propre projet, Ian Kent & The Immigrants, dont les musiciens sont, pour l'essentiel… ceux de Blackstone, et qui sortira sont premier album, Trick Bag, en février 2007).


Mais Blackstone, aussi incroyable que cela puisse paraître, peine à trouver des dates de concerts en France. Et la promo ne suit pas non plus. Résultat, nous étions une trentaine de pelés, le 7 novembre, au Klub, à Paris, pour assister à un mini-concert acoustique de Blackstone, suivi d'un set de Ian Kent. Nous avons pris du blues, du folk et du rock plein les esgourdes, avec des musiciens tout sourire, qui confirment sur les planches ce qu'on entend déjà sur disque : le plaisir de jouer, la générosité, la sincérité, l'énergie. Du pur bonheur, croyez-moi.

Oui mais : trente pelés (à 5 euros l'entrée). Autant dire que, ce soir-là, Blackstone et Ian Kent ont joué pour l'amour de la musique, pas pour se payer du caviar.

Rebelote, donc, le 18 décembre. Blackstone investira la Scène Bastille, en électrique cette fois, avec un objectif de remplissage : 75 spectateurs. Vous avez bien lu ! 75. D'accord, ce groupe ne joue pas de la variété et, même au sein de la maison rock, nage dans l'un des courants les moins fréquentés du grand public. Mais tout de même ! 75 ! En deçà de ce nombre, dixit Marc Varez, le combo ne rentrera pas dans ses frais. Malgré trois albums, malgré des musiciens qui ont un nom et un passé, malgré un certain soutien de la presse spécialisée, ils en sont encore là.

Alors imaginez ce que doivent endurer les musiciens qui n'ont ni leur histoire, ni ces quelques albums sous le bras, ni articles au compteur (si vous n'y arrivez pas, allez voir le drôle de  site Poin-Poin, où le chanteur-guitariste du groupe de stoner-blues-psychédélique Astral Quest, qui devrait sortir un deuxième album début 2007, et de la formation de "gold coast blues" Jurassic Blues, raconte ses tribulations !).

Il ne s'agit pas ici de jouer les pleureuses, juste de vous inciter À OSER VOUS FAIRE PLAISIR, en allant écouter un groupe qui vaut cent fois le coup, qui donne du bonheur, ouvert d'esprit, puissamment mélodique quoique costaud… mais qui risque de disparaître s'il n'est pas un minimum payé de retour. À 12 euros la place à Paris(deux fois moins cher qu'un concert à l'Elysée-Montmartre, trois fois moins cher que les moins chères des places au Zénith), il faudrait vraiment vouloir passer à côté des bonnes choses.

BLACKSTONE EN CONCERT :
- 9 décembre à Provins (Redskins, 21h. Première partie : Dirty Pack)
- 15 décembre à Lille (La Rumeur)
- 18 décembre à Paris (la Scène Bastille, 19h30. 12 euros. Première partie : Vellocet).

Blackstone : chronique de The High Country
Blackstone : chronique de Colors of The Stone
Site officiel Blackstone

Myspace : Ian Kent & The Immigrants

Site officiel Astral Quest
Concerts Astral Quest :
- 8 décembre à Marcigny (71, Le Penalty)
- 10 décembre à Doucier (39, la Tonnelle)
- 16 décembre à Lons-le-Saunier (39, Le Saint-Dé)


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 27.11.2006

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés