ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Bosco

Bosco passe à Action

On commençait à se faire du soucis avec une scène house française qui ne tallait plus de mines mais, avec le nouvel album de Bosco, nous voilà sauvés.

Après Bosco (1997) et Paramour (1999), deux entreprises peut-être trop complexes pour pouvoir être vraiment efficaces, le duo Bosco, a non seulement dit qu’il allait faire le ménage sonore mais est aussi passé à Action.

Avec "mélodies simples" comme postulat de départ, le duo souhaitait, en effet, aboutir à un album radicalement différent. Et ceci tout à fait remarquable car, contrairement à ce que l’on pourrait croire, faire simple n’est pas toujours chose facile. Surtout quand on s’appelle Bosco et qu’on a coutume de faire dans le cassage-assemblage de sons en tous genres plutôt que dans la construction. Mais l’opération est réussie : le groupe, débarrassé "du gaz et des anecdotes", a belle et bien trouvé son efficacité dans la simplicité.


C’est, par contre, avec une facilité évidente, et ceci est d’autant plus agaçant qu’il nous assure avoir composé sans se "prendre la tête", que Bosco nous balade indifféremment dans les univers sonores de la pop, du rock, de la techno et de la country. Ironiques mais pleines de bonne humeur, les paroles (Mr. Fresh : "I'm looking for my shoe/I'm looking for my belt/I'm looking for me bread/I'm looking for my car/I'm looking for my keys/I'm looking for my watch/I'm looking for my house/I'm looking for my pants") sont, à l’image des mélodies, on ne peut plus simples et intelligentes à la fois.

Le duo franco-français, Stéphane Bodin et de François Marché, est à l’évidence très branché Etats-Unis, vues ses influences et le temps passé à enregistrer outre-Atlantique. S’étant offert les voies de la reine du country Templeton Thompson sur Hey! Hey! Hey! ("25/rich city kid/I got my startup/I got my stock options/I met a pretty girl/she wanna marry me/I won a million dollars today/you boogie down in computer business") et de Fred Schneider des B-52's sur Nonstop Nonsense ("With a breakdance in my heart/I'll get younger when I'm old/I'm an empty swimming pool/with a ruffle in my pants") ou encore une place sur le soundtrack de Tomb Raider avec Satellite, Bosco, ou le duo de la famille "j’aime faire les choses à l’envers", a d’abord séduit les grands de plusieurs scènes musicales.

Il ne leur reste plus qu’à convaincre le plublic français. Avec un concert en première partie de New Order à l’Olympia et une capacité confirmée à "mettre le feu", les choses semblent être plutôt bien parties.

Le site de Bosco mérite un coup-d’oeil : www.weneedbosco.com

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés