ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Kyle Eastwood ‑ Now

Kyle Eastwood - Now


Eastwood est un nom qui respire le jazz. D'abord parce que papa Clint est un fan de la première heure (on lui doit d'ailleurs le magnifique Bird) qui écuma régulièrement les festivals avec son fils. Ensuite parce que ce dernier a attrapé le virus en devenant bassiste et contrebassiste. Kyle creuse son sillon discographique depuis 1998 avec un premier album remarqué, From There To Here.

Paris Blue confirma les bonnes critiques. Le fils semble désormais lancé dans une carrière prmetteuse. Encore faut-il que le troisième album soit un cran au-dessus pour enfoncer le clou une bonne fois pour toutes.


Il suffit de regarder la liste des invités présents sur l'album pour espérer le meilleur. Le frère de Jamie Cullum, Ben, vient pousser la chansonnette sur quelques titres. Michael Stevens apporte quant à lui une patte électro à l'ensemble. Tout pour réussir. Oui mais. La première écoute laisse une impression mitigée. On ne sait pas vraiment comment appréhender cet opus. Les ambiances électroniques sont bien présentes, à tel point que l'on se demande sur certains titres où est le jazz. Rien de catastrophique cependant.

Les chansons dérangent un peu plus. Leur côté variété, d'un goût un peu douteux, nuit franchement à l'ensemble. Etonnament, la plus réussie reste la reprise de Police « Everything She Does Is Magic ». On retombe ensuite dans des arrangements beaucoup moins inspirés (« Let's Play » qui rappelle des heures peu glorieuses de la pop).

Fort heureusement, Kyle Eastwood sait également faire du jazz lorsqu'il le veut vraiment. En témoigne « Nasty Girl » qui, s'il n'est pas révolutionnaire, pose son thème, ses harmonies quand il le faut. D'autres bonnes surprises viennent relever un album qui ne tient pas toutes ses promesses. Il ne suffit pas d'inclure des grooves électroniques pour rendre sa musique moderne. Les tentatives sont louables, réussies par moments. Reste que les harmonies sont souvent un peu trop banales pour pouvoir prétendre s'imposer dans une nouvelle génération de musiciens tous aussi talentueux les uns que les autres.

Car Kyle n'est pas seul. Sa musique est agréable mais ne tient pas la distance lorsqu'on la compare à d'autres. Le bassiste semble s'être un peu perdu. Il n'a pas su choisir entre un album vraiment jazz, un disque résolument électro et une production orientée pop. Now est un mélange de tout cela sans vraiment convaincre.

Espérons que ce musicien non dénué de talent trouve sa voix pour le prochain album. Il risque dans le cas contraire de n'être plus que le fils de son père…

Site officiel : http://www.kyleeastwood.com/


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 19.02.2007

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés