ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Isabelle BOULAY

Isabelle BOULAY en concert
Une voix chaude venue du froid …

Le 24 octobre dernier se déroulait un concert d'Isabelle Boulay au Cannet (06). Je décide de m'y rendre, ignorant encore les surprises auxquelles j'allais avoir droit ce soir-là… Toutes les places de la salle La Palestre sont occupées, premier bon point…

La première surprise vient de l'artiste en première partie. Lorsque la salle est plongée dans le noir, Isabelle présente un jeune artiste à qui elle a décidé de donner sa chance : Arno Elias (NDR : Vous savez le p'tit jeune qui chante "c'est juste une question d'habitude"...). Il a vingt minutes pour convaincre le public. Le voici donc qui s'avance sur scène, seul avec sa guitare. "Les musiciens n'ont pas pu venir", nous avoue t'il…. Quatre chansons plus tard, le public l'ovationne. Le pari de présenter ses chansons "nues", sans aucun musicien, est réussi. Retenez ce nom, on va beaucoup l'entendre bientôt…Car ce bougre, en plus d'ête beau gosse, sait réellement chanter. Il réussi même à glisser, au milieu de ses propres chansons, une chanson de Tracy Chapman, "Sorry", qu'il interprète mieux qu'elle. Epoustouflant...  La soirée commence bien. Je suis mal assis, mais j'apprécie le spectacle.


Puis vient le show d'Isabelle Boulay…Toute de noir vêtue, entourée de six musiciens, elle nous présente un tour de chant incluant des chansons de ses quatre albums, ainsi que des reprises étonnantes…Tous les musiciens font les chœurs, et ils jouent tous en live, sans aucune séquences ou programmations… La soirée continue bien…


Celle qui a commencé son métier en décrochant un rôle dans Starmania, et en faisant des premières parties d'artistes francophones (Francis Cabrel, Serge Lama, Patrick Bruel), a su rester humble, conviviale avec le public venu l'applaudir. De nombreuses interventions parlées ponctuent ses chansons.
Le spectacle alterne les morceaux doux et d'autres plus "punchy". Les ambiances se succèdent. Isabelle aime visiblement interpréter des chansons intimistes, seule avec la pianiste, ou entourée uniquement des deux guitaristes. La voix est chaude, très chaude. Les mélodies sont belles (merci Cocciante, Zazie, Goldman…), et les tempos sont plus ou moins lents. Ce sont dans ces morceaux que l'émotion passe entre celle qui "chante l'amour sous toutes ses coutures", comme elle le dit, et son public.
Quand elle décide de chanter des chansons plus "punchy", elle quitte son répertoire propre pour aller emprunter des chansons aux autres : "Tandem" de Vanessa Paradis (qui est une chanson écrite par Serge Gainsbourg) ou "N'oubliez jamais"de Joe Cocker… A travers ces reprises, elle n'oublie pas de rendre hommage à son idole. Et lorsqu'elle interprète la chanson "Répondez-moi", accompagnée des deux guitaristes, elle avoue au public "qu'il y aura toujours la place pour une chanson de Francis Cabrel dans ses concerts".
Seize chansons plus tard, c'est l'heure du rappel…Dans la salle, tout le monde est debout… Et voici donc la troisième surprise de la soirée. Isabelle chante son dernier titre, "Un jour ou l'autre", en compagnie d'une jeune chanteuse de la région, Leslie, qu'elle a rencontrée sur un plateau télé. Beau moment d'émotion, l'interprétation est magistrale.
Refusant de nous laisser sur notre faim (nous en sommes au dix-huitième morceau !), elle chante encore un titre avant de disparaître en coulisses… Le public pense que le concert est terminé. Je vois même certaines personnes se diriger vers la sortie, alors que la salle est encore plongée dans le noir.
Isabelle Boulay réapparaît seule sur scène pour "nous en chanter une petite dernière". Après avoir remercié tous les musiciens et les techniciens, elle entonne alors un fabuleux "Amsterdam" a capella. C'est la quatrième surprise de la soirée. Chanter a capella est un exploit. C'est l'équivalent de travailler sans filet pour un acrobate. La voix est pure, sans effets, sans musique…C'est à ce prix que l'on se rend compte de la qualité de voix d'un artiste. Le résultat est époustouflant, l'émotion est à son comble. Le public écoute religieusement quand l'incroyable se produit…
Voilà que ce petit bout de femme d'Isabelle abandonne le micro pour continuer la chanson (NDR : C'est une technique empruntée à Serge Lama, dont elle est fan). C'est un exploit fabuleux qu'elle vient de réussir. Avec la seule puissance de sa voix, elle tient en haleine une salle pleine à craquer. Le public ose à peine respirer de crainte de gâcher ce moment d'intimité. Une ovation plus que méritée ponctue cette magnifique interprétation d'une des plus grandes chansons du répertoire français. La soirée s'achève bien…
Le concert est terminé, le public rentre chez lui. L'émotion est passée, le travail d'Isabelle Boulay est pleinement accompli…

Musiciens :
Christian Péloquin : Direction Musicale / Guitares
Julie Lamontagne : Claviers


Kevin de Souza : Basse, Percussions
Jason Lang : Guitares
Kenneth PEARSON : Claviers, Accordéon


Michel ROY : Batterie

Tracklist :
Au moment d'être à vous
Jamais assez loin


Quand vos cœurs m'appellent
Je t'oublierai, je t'oublierai
Cœur combat


Quelques pleurs
La lune
Tandem


Perce les nuages
Répondez-moi
Mieux qu'ici-bas


Je m'en contenterai
Les yeux au ciel
N'oubliez jamais


Le saule
Parle moi
Un jour ou l'autre (en duo avec Leslie)


Nos rivières
Amsterdam (a cappella et sans micro)

PS 1 : Un grand bravo à Yves SAVOIE pour le son, et Nicolas LABBE pour les lumières.
PS 2 : Visitez le site officiel : www.isabelleboulay.com

Quelques p'tites news pour finir. Le 20 novembre sera disponible un coffret luxe en édition limitée contenant deux albums d'Isabelle BOULAY : "Etats d'amour" et "Mieux qu'ici-bas". Son prochain album est prévu pour début 2003.

Un grand merci à : Image Publique, Gilbert Coullier Productions et V2 Music France, qui ont rendu possible la rédaction de cet article…

 
Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 04.02.2002

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés