Warning: getimagesize(Articles_images/astral-quest-band5Marco.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in D:\www\ambfrance\httpdocs\article.php on line 75

Warning: getimagesize(Articles_images/astral-quest-band7Martial.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in D:\www\ambfrance\httpdocs\article.php on line 75
Astral Quest : éclectique électrique - Amb France Music
ACCUEIL RECHERCHE JEUX-CONCOURS CONCERTS FORUM CONTACT
Recherche
  Recherche rapide
 
Archives de A à Z
Recherche Avancée...
Catégories
  Variété Internationale Variété/Chanson Française Jazz/Blues/Country Rock/Metal
Groove/Funk
Pop/Disco
Electro/TripHop Techno/Dance HipHop/Ragga/Reggae Soul/R’n’B
Latin/Afro-cubain Traditionnel/Gospel World/Fusion Classique/Contemporain Film/Bande Son Compilation/Multi‑Genre Inclassables...
Communiquer !
 
Inscription à la Newsletter
 
Désinscription
Annonces Concerts
Petites Annonces
Forum
Amb France
  Aide
Contact
Webmaster
Liens
  Artistes
Labels
Radios Online
Resources Musiciens
Sites mp3
Structures
Studios
Webzines
Ajouter un site
Ajouter un studio
Partenaires
  COLUMBIA
EMI
EPIC
F COM
LABELS
NAIVE
PIAS
WAGRAM
WARNER JAZZ
WEA
...
Publicité/Promo
  Devenir Annonceur Opérations Promotionnelles

Astral Quest : éclectique électrique

Astral Quest : éclectique électrique

Atomisé cet été par un concert d'Astral Quest, un power-trio faisant copuler rock, blues et psyché, donc à fortes connotations prog et stoner, j'avais décidé illico de vous en faire l'article. Le groupe jurassien venant d'achever son deuxième album, Electrick Shaman, le guitariste-chanteur Jean-Marc Devaux évoque sa vision d'une musique où « des décollages verticaux sans scaphandre » alternent avec « des atterrissages en douceur en apnée ».


AmbFrance - Le titre Electrick Shaman, qui est aussi ton surnom, a une petite histoire...


J. -M. Devaux - Oui, une petite histoire qui aurait pu tourner au tragique : pendant une répétition, l'an dernier, avec Jurassic Blues, groupe dont je suis également le guitariste, un orage a profité perfidement de nos décibels pour s'approcher en silence, et sa copine la foudre a frappé alors que je chantais un morceau tout en jouant de la guitare… J'ai servi de fusible, et suis passé dans un monde entièrement électrique pendant quelques millièmes de secondes… Assez longtemps pour que ça me marque, en tout cas… et avant que les véritables fusibles ne sautent, me sauvant la vie !


Les références musicales d'Astral Quest proviennent toutes des années 1960-70 : Kinks, Van der Graaf Generator, Hawkwind, Pink Floyd, Cream... Tu ne trouves rien dans la musique actuelle qui te satisfasse ?

Ah ? Il y a une musique que l'on puisse qualifier "d'actuelle" et de "satisfaisante" à la fois ? Naan, je blague ! J'ai peut-être une âme d'explorateur du passé, d'archéologue ? En plus, écouter des trucs actuels, ça m'évoque ce que doit être le bureau : on écoute les collègues, on les critique, on fayotte avec le patron, etc.


Si l'on sort, justement, des références citées plus haut, aux amateurs de quels groupes actuels penses-tu que Astral Quest pourrait plaire ?

Heu… Peut-être aux amateurs de Ray Davies, de Van der Graaf Generator, de Hawkwind, de Cream, des Who, de Gong, toujours tous en activité, ou de Led Zeppelin, apparemment reformés ? Non, je ne sais pas… A tous ceux qui aiment la bonne musique, non ?


La musique d'Astral Quest est parfois très space et les paroles sont également empreintes d'un certain mysticisme, voire carrément SF. Est-ce une inspiration qui traduit des convictions ou des pensées très personnelles ?

Les deux, voire même les trois.


Votre musique essaie de marier des éléments qui semblent plutôt faits pour le divorce, par exemple une mélodie et des arrangements limpides, ciselés façon Beatles avec les grosses basses fumées du stoner. Quel est le point commun, ou l'unité, selon toi, entre ces influences qui peuvent sembler inconciliables ?

Je ne connais pas assez le stoner pour répondre précisément… Mais nos influences viennent également du blues-rock 70's anglais, qui était coutumier de grosses basses bien lourdes ! Tiens, par exemple, la version de I Am The Walrus, par Spooky Tooth, est un bon résumé.
Le point commun entre ces influences est pour moi que… I am he, as you are he, as you are me, and we are all together !


Rock progressif, cela peut vouloir dire un peu tout et n'importe quoi. Pour toi, est-ce que Astral Quest est un groupe de progressif et dans quelle mesure ?

Il y a une sorte de "définition" que j'aime bien : le rock psychédélique, c'est Pink Floyd avec Syd Barrett comme leader le rock progressif, c'est Pink Floyd avec Roger Waters comme leader… Mon cœur se tourne spontanément vers la première formule : des "expérimentations", on pourrait dire, avec des "progressions", mais avec un désir d'improvisation "bordélique" et de découverte quasi enfantins… comme pouvaient l'être également Soft Machine avec Robert Wyatt… J'aime la spontanéité - à peu près - cadrée, quoi !
Je pense qu'Astral Quest se situe plutôt dans cette mouvance psyché-prog à l'anglaise, avec notre côté très blues sur scène, qui permet des décollages verticaux sans scaphandre et des atterrissages en douceur en apnée !


Quelle a été la part du bassiste Martial Baudoin et du batteur Marc Chaniot dans la composition du disque ?

Disons que j'ai amené des démos déjà bien abouties de certains titres qui auraient pu être sur le premier album, à part pour un ou deux morceaux, mais le travail définitif commun a tellement transcendé ces premières ébauches que le résultat est vraiment un travail de groupe. Et Martial et moi avons passé des heures et des heures et des heures à monter tout ça.


Comment l'album a-t-il été enregistré ? Tous ensemble ou séparément ?

L'enregistrement a connu plusieurs phases, étalées sur plus d'un an. Donc, tout a été fait par étapes. J'ai souvent été seul dans le "bocal" avec Martial aux manettes !


"Playthisrecordatmaximumvolume!!!" est-il écrit sur la pochette. Cela témoigne d'un esprit très rock. Pourtant, tout l'album est loin de baigner dans le rouge potard...

Quoi ? C'est pas du rock, Astral Quest ????

Si, si mais vous êtes nettement plus fougueux sur scène que sur album. Est-ce un choix ? Ou un regret de ne pas avoir pu restituer cette énergie en studio ?

La scène et le studio sont deux mondes différents. Sur scène, mon côté guitariste de blues rentre-dedans doit sans doute plus ressortir. En studio, c'est plutôt le côté travail sur les compos, le son, les arrangements qui apparaît.
Je pense que notre prochain album aura un son beaucoup plus direct et "live" que ce qu'on a enregistré jusqu'à maintenant.


A part les bidouillages sonores, on ne trouve pas de clavier sur ElectrickShaman.

Ah bon ? Euh… Ah ! oui, tiens ! Bonne question ! On n'en avait sans doute pas sous la main… Ou alors aucun de nous ne sait en jouer…


A mon avis, Electrick Shaman a deux points faibles. Primo, si on peut comprendre la logique d'un son assez oldies qui colle à la musique, le mix me paraît déséquilibré : voix et cymbales trop en avant, basse qui a tendance à saturer. Secundo, le chant me semble limité.

Seulement deux points faibles ? Ouf… Bon, déjà, on n'a absolument pas voulu avoir de son "oldies", on a simplement suivi ce que nos oreilles nous dictaient, si j'ose dire. Martial et moi écoutons des choses tellement différentes qu'on doit avoir fait un compromis, inconsciemment.
En revanche, pour la voix, c'est un choix délibéré de l'avoir mise un peu (pas trop quand même !! en avant : j'ai tellement entendu de critiques sur le premier album, par rapport au chant trop lointain… Hé bien bravo, maintenant tout le monde va se rendre compte que je suis un guitariste-chanteur, et non pas un chanteur-guitariste… Grrr !!!


Que signifie AawaltZZtlawAAwaltZZ (titre d'un morceau qui figure au milieu de l'album) ?

UUnevalsEEslavenUUnevalsEE [ndAmb : une valse très particulière, comme son titre le suggère].


Dis-nous deux mots de ton amour de petite guitare adorée.

Deux mots seulement ? Bon, après avoir pendant des années été un aficionados de Fender Stratocaster (j'en ai eu trois), j'ai enfin pu m'offrir le bijou des bijoux, dont je rêvais depuis que j'ai commencé à apprendre à jouer de la guitare : une Gibson Les Paul Standard. Une merveille, modèle 2004, couleur Lightburst, avec des micros Burstbucker, manche 50's c'est pas un peu trop "technique", là ? Bref : la guitare de ma vie…


L'album n'étant tout de même pas d'un accès évident, tu n'as pas eu la tentation d'écrire quelque chose qui ressemble à un single catchy pour le "vendre" plus facilement ?

Ben, je ne fais que ça, essayer de trouver le single qui tue !! Pfff… Question suivante…


A l'inverse, vous n'avez jamais eu l'envie de vous lancer sur un long morceau instrumental comme en raffole les progueux ?

La musique uniquement instrumentale me gonfle assez rapidement. En revanche, je raffole de nos longs passages en solo sur scène… Pourquoi pas ? A voir pour le prochain album !


Si demain un extraterrestre frappe à ta porte et te propose de t'emmener avec lui dans l'espace mais sans possibilité de retour, qu'est-ce que tu lui réponds ?

Qui te dis que je n'en suis pas un ?

Site officiel Astral Quest
Page MySpace Astral Quest
chronique concert Astral Quest sur Amb


Si vous souhaitez réagir à cet article, cliquez ici !

Semaine du Lundi 01.10.2007

Avertissement | Partenaires | Recrutement | Contact | Confidentialité des Données Personnelles
1999 - 2017 © Amb France Music - GROUP. IMAGES 2. Tous droits réservés